Joseph Gabriel Aubry Darencey
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubry.
Joseph Gabriel
Aubry Darencey
P vip.svg
Naissance 20 août 1749
Décès 22 septembre 1835
Origine Drapeau de France France
Grade Général de brigade
Années de service 1766 - 1813
Conflits Guerres révolutionnaires
Guerres napoléoniennes

Joseph Gabriel Aubry, baron d'Arancey (28 août 1749 - Vitry-le-François22 septembre 1835 - Vitry-le-François) était un militaire français des XVIIIe et XIXe siècles.

Sommaire

Biographie

Aubry entra au service le 10 août 1766 comme aspirant au corps royal d'artillerie, fut nommé élève et admis à l'École de Bapaume le 10 juin 1767, et obtint le grade de lieutenant le 8 juin 1768 dans le 1er régiment d'artillerie à pied. Passé avec son grade dans la 9e compagnie d'ouvriers le 8 juin 1769, il fut fait capitaine à la 6e compagnie de la même arme le 3 juin 1779, et fut créé chevalier de Saint-Louis le 4 mai 1791.

Directeur du parc d'artillerie de l'armée des Pyrénées le 18 octobre 1792, il fonda dans la ville de Toulouse plusieurs élablissements d'artillerie très importants. Il fit avec les armées des Pyrénées les campagnes des années 1792,1793, II, III et IV, et fut successivement nommé chef de bataillon au 7e régiment d'artillerie le 8 mars 1793, et chef de brigade le 18 vendémiaire an II, en conservant ses fonctions de directeur des parcs à l'armée des Pyrénées-Orientales.

Au mois de floréal an II, il commanda l'artillerie aux sièges du fort Saint-Elme et des places de Collioure et de Port-Vendres, qui furent prises le 7 prairial suivant. Il se trouva ensuite à la prise de Bellegarde, le 2e jour complémentaire de la même année, au combat de la Montagne-Noire le 27 brumaire an III, où Dugommier fut tué à ses côtés ; au siège de Figuières, qui fut enlevé le 7 frimaire suivant, et au siège de Roses, où les services qu'il rendit contribuèrent beaucoup à la prise de cette place qui capitula le 13 nivôse de la même année.

Passé à l'armée de Sambre-et-Meuse vers la fin de l'an IV, il fut employé comme directeur des forges à Metz, fit partie de l'armée des côtes de Bretagne en l'an VI, et fut ensuite appelé à la direction d'artillerie de Grenoble. Pendant les ans VII et VIII, il fut placé à la tête de celle de la Corse, et retourna à Grenoble en l'an IX.

Créé membre de la Légion d'honneur le 19 frimaire an XII, il en devint officier le 25 prairial suivant, et fut envoyé à l'armée d'Italie, où il fit les campagnes des ans XIV, 1806 et 1807 comme commandant l'artillerie de la division d'avant-garde, et plus tard celle de toute l'armée.

En 1806, il organisa et commanda l'artillerie de Venise, qu'il mit en état de défense. Élevé au grade de général de brigade le 10 juillet 1806, il commanda les équipages de siège de la grande armée en 1807, à Dantzig, à Riga et à Stettin, et fut nommé chevalier de l'ordre de la Couronne de Fer le 15 août de cette dernière année.

Il commanda en chef toute l'artillerie de la Toscane, de 1808 jusqu'en 1811, et fut en outre chargé de plusieurs inspections importantes sur les côtes de la Méditerranée et dans différents établissemens d'artillerie.

Créé chevalier de l'Empire le 9 mai 1811, il fut élevé au titre de baron de l'Empire le 23 octobre suivant[1].

Employé en 1812 à la Grande Armée, il y commanda les équipages de siège attachés au corps du Maréchal-Duc de Tarente. Il assista à toutes les opérations de la mémorable campagne de Russie (1812), et pendant la retraite il dirigea son service avec une habileté telle, qu'il put rentrer à Dantzig sans avoir perdu autre chose de son immense matériel que 6 bouches à feu sur les 150 dont son parc était composé.

Envoyé, le 15 janvier 1813, à Magdebourg pour y être à la disposition du Ministre de la Guerre, son grand âge et les fatigues qu'il avait éprouvées pendant la dernière campagne ne lui permirent pas de rester plus longtemps en activité.

Il obtint sa retraite le 18 février suivant, et alla se fixer dans son pays natal, où le choix de ses concitoyens l'appela aux fonctions de membre du conseil municipal et de commandant de la garde nationale.

Il mourut en 1835.

Armoiries

Figure Blasonnement
Ornements extérieurs Barons de l'Empire français.svg
Blason à dessiner.svg
Armes du baron Darencey et de l'Empire

D'azur, à trois épées d'argent, posées en pals, rangées en fasce, surmontées chacune d'un croissant du même[2] ; au canton des Barons militaires de l'Empire brochant.[3],[4],[5]

Annexes

Bibliographie

  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur : biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. 3, Bureau de l'administration, 1844 [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)]  ;

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph Gabriel Aubry Darencey de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aubry — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aubry est un ancien prénom français, le plus souvent porté comme nom de famille, variante du prénom germanique Albéric. Sommaire 1 Saints 2 …   Wikipédia en Français

  • Général d'Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Général de la Révolution française — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Général d’Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Généraux de l'Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Généraux du Premier Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Généraux De La Révolution Et Du Premier Empire — Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le 21 janvier 1793 celui de général de… …   Wikipédia en Français

  • Liste des generaux de la Revolution et du Premier Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des généraux de la Révolution et de l'Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire — Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le 21 janvier 1793 celui de général de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”