Bec d'oiseau

Bec

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homophone, voir Beck.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bec (homonymie).
Différentes formes de bec adaptées à différents modes d'alimentation.
A:Nectarivore (oiseaux-mouches)
B:Insectivore
C:Granivore
D:Granivore spécialisé (Bec-croisé)
E:Piscivore (Martin-pêcheur)
F:Piscivore (Pélican)
G:Filtreur (Flamant rose)
H:Limicole (Avocette)
I:Limicole (Ibis)
J:Piscivore (Bec-en-ciseaux)
K:Carnivore (rapace)

Un bec, au sens strict, est une structure anatomique externe qui permet la prise alimentaire et donc la nutrition chez les oiseaux. Mais il permet aussi la toilette de l'animal, la nutrition des jeunes, la chasse d'une proie, la manipulation d'objets, et peut aussi être un élément important pour la parade nuptiale.

Sommaire

Anatomie

Le bec est plus précisément un phanère, au même titre que les plumes et les écailles, qui sont donc des productions cornées du tégument. Il se développe sur les structures osseuses prémaxillaires, maxillaires et dentaires, à partir de l'épaississement d'un épithélium kératinisé. Il n'est généralement formé que d'une seule plaque osseuse par mandibule, sauf chef les Procellariidae, chez qui les narines s'ouvrent au niveau de plaques osseuses surnuméraires en forme de tube, situées sur le bec, ou chez le Macareux moine (Fratercula arctica), chez qui le bec se couvre de plaques surnuméraires vivement colorées lors de la saison de nidification (ces plaques tomberont par la suite)[1].

Les narines s'ouvrent toujours à la base du bec, sauf chez les Apterygidae ou Kiwis, chez qui elles s'ouvrent à l'extrémité du bec.

La partie supérieure du bec est la mâchoire et l'inférieure la mandibule, la partie visible se nommant ramphothèque. Le culmen est l'arête dorsale de la mandibule supérieure ; l'arête ventrale de la mandibule inférieure est appelée gonys. La maxille est la mandibule inférieure. La cire du bec est la partie charnue, sans plume, qui recouvre la base du bec. Certaines espèces présente sur le bec un renflement, comme chez les oies de Guinée, appelée caroncule.

Un bec ne possède pas de dents, la nourriture doit donc être avalée telle quelle ; elle peut éventuellement être déchiquetée ou cassée si le bec est adapté.

Diversité

Les Pinsons de Darwin des Galápagos illustrent comment, par une radiation évolutive, d'une espèce originale, quatre types de bec pour treize espèces au total sont apparus.

La forme et l'emploi du bec varie suivant l'espèce et le mode d'alimentation. Par exemple :

  • Les oiseaux de proie comme le faucon ou les charognards ont un bec qui permet de déchiqueter la viande. Chez les Falconidae, il est orné d'une dent qui s'emboite dans une échancrure correspondante de la mandibule inférieure, c'est même un trait distinctif de cette famille.
  • Celui des oiseaux-mouches a la forme d'une paille pour boire le nectar de certaines fleurs.
  • Celui des Anatidae dont le canard est plat, munie de lamelle interne, pour lui permettre de retenir les petits poissons et plantes en filtrant l'eau.
  • Celui du perroquet est puissant et ramassé afin de briser des graines.

C'est cette variabilité de la forme des becs qui a inspiré Charles Darwin et sa théorie de l'évolution, ou plus particulièrement de la sélection naturelle, lors de son voyage sur les Îles Galápagos. En effet, l'observation des différentes espèces de pinsons présentes sur chaque île avait mis en évidence l'adaptation des formes des becs aux différentes ressources alimentaires dont les oiseaux disposaient.

Identification

Article détaillé : homologie.

L'Anatomie comparée a permis de déterminer que le bec est un élément précieux pour identifier l'espèce, la famille ou l'ordre d'un squelette. Ainsi, l'examen d'un bec des Psittaciformes permet d'identifier sa famille voire son genre. Le bec d'un Anseriformes est caractéristiques par les lamelles filtrantes qui tapissent son intérieur.

Chez d'autres animaux

Beaucoup d'animaux possèdent une structure buccale que l'on appelle aussi « bec » par analogie, mais qui le plus souvent n'a structuralement aucun rapport avec le bec des oiseaux : ce sont des convergences évolutives qui ont mené à cette ressemblance, au même titre que les ailes des oiseaux et celles de chauves-souris. C'est surtout le cas pour les céphalopodes, ou certains poissons comme les poissons perroquets, les tortues, ou encore les baleines à bec qui possèdent en fait un rostre.

Animaux dont le nom contient « bec »

Bec à bosse de l'oie de Guinée.
Le vautour a un bec adapté à son alimentation de carnassier.
Les fous de Bassan se frottent leurs becs pendant leur parade nuptiale.

Oiseaux

Certains oiseaux ont le mot « bec » dans leur nom vernaculaire :

Animaux aquatiques

Certains animaux aquatiques possèdent ce que l'on appelle par abus de langage un « bec » :

Notes et références

  1. Collectif, Grande encyclopédie alpha des sciences et techniques, Zoologie tome II, page 8 (1974), Grange Batelière, Paris.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’ornithologie Portail de l’ornithologie
Ce document provient de « Bec ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bec d'oiseau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bec-d'oiseau — (bèk doi zô) s. m. 1°   Ornithorynque. 2°   Sorte de pied d alouette, plante.    Au plur. Des becs d oiseau. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE BEC D OISEAU. Ajoutez : 3°   Nom normand de la poire qu on appelle à Paris beurré d Angleterre, ainsi nommée à …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • soudage à thermocompression par outil type bec d'oiseau — snapiškasis termokompresinis suvirinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. bird s beak bonding; thermocompression bird s beak bonding vok. Schnabelthermokompression, f rus. термокомпрессионная сварка инструментом в виде… …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • thermocompression en bec d'oiseau — snapiškasis termokompresinis suvirinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. bird s beak bonding; thermocompression bird s beak bonding vok. Schnabelthermokompression, f rus. термокомпрессионная сварка инструментом в виде… …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • défaut type bec d'oiseau — snapiškasis defektas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. bird s beak defect vok. Schnabel Defekt, m rus. дефект типа птичий клюв, m pranc. défaut type bec d oiseau, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • outil type bec d'oiseau — snapiškasis įrankis statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. bird s beak tool vok. Schnabel Werkzeug, n rus. инструмент в виде птичьего клюва, m pranc. outil type bec d oiseau , m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • Bec-d'ibis — tibétain …   Wikipédia en Français

  • Bec-d'ibis Tibétain — Bec d ibis Bec d ibis tibétain …   Wikipédia en Français

  • Bec-d'ibis tibetain — Bec d ibis Bec d ibis tibétain …   Wikipédia en Français

  • Bec-d'ibis tibétain — Ibidorhyncha st …   Wikipédia en Français

  • Nid d'oiseau — Nid « Nid d oiseau » redirige ici. Pour stade olympique de Pékin, voir Stade national de Pékin.  Ne doit pas être confondu avec Nid d aigle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”