Bec-de-grue à feuilles de ciguë

Bec-de-grue à feuilles de ciguë

Comment lire une taxobox
Erodium cicutarium
 Erodium cicutarium
Erodium cicutarium
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Geraniales
Famille Geraniaceae
Genre Erodium
Nom binominal
Erodium cicutarium
(L.) L'Hér. ex Aiton, 1789
Classification phylogénétique
Angiospermes arbre8.png
Ordre Geraniales
Famille Geraniaceae

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le bec-de-grue à feuilles de ciguë, aussi appelée bec-de-grue commun, Érodium commun, Érodium à feuilles de ciguë ou cicutaire (Erodium cicutarium (L.)L'Hér.) est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle de la famille des Géraniacées.

Sommaire

Description morphologique

Touffe de bec-de-grue commun

Cette plante herbacée, velue, présente des feuilles alternes, lancéolées, bipennées. Ces feuilles, finement découpées, ressemblent à des feuilles de fougère ou à des plumes[1]. Les tiges, qui peuvent être couchées, penchées ou ascendantes, sont souvent rougeâtre à la base. Elles ne peuvent généralement pas monter à plus de 30 cm de hauteur, mais elles peuvent ramper sur 50 cm[2]. La racine pivotante, fine, ne dépasse guère 8 cm de long[3].

Reproduction

La période de floraison dépend de la localisation de la plante. Elle se situe, par exemple, entre avril et septembre en Europe tempérée[4] et entre février et juin dans le sud-ouest des Etats-Unis[2].

fleurs et fruits d'Erodium cicutarium

L'inflorescence est une ombelle lâche constituée de 2 à 8 fleurs. Les fleurs, roses plus ou moins mauve (pouvant tirer vers le rouge ou vers le blanc), ont 5 sépales velus, verts, et 5 pétales, ces derniers étant souvent inégaux. Elles ont un diamètre variant de 4 à 13 mm[4],[2]. Elles possèdent 5 étamines qui alternent avec 5 staminodes. L'ovaire présente 5 lobes, correspondant à 5 carpelles. La placentation est axile. L'ovaire est surmonté de 5 styles fusionnés surmontés de 5 stigmates libres[5].

Les fruits sont des polyakènes, secs et indéhiscents, et mesurent 4 à 7 mm de long. Ils présentent 5 lobes à la base et sont munis d'un prolongement en forme de bec de cigogne ou de grue, long de 2 à 3 cm[6],[2]. Ce "bec" aura tendance à s'enrouler en spirale au cours de la maturation[6],[5]. Après la fusion des 5 carpelles, une seule graine ovale et marron-orangée se forme par fruit[5].

Répartition et habitat

Le bec-de-grue commun est une plante adventice, au sens agronomique du terme (c'est-à-dire une "mauvaise herbe"), mais aussi au sens botanique dans certains pays, où elle a été accidentellement introduite, comme en Amérique du Nord.

On la trouve dans de nombreux habitats différents, cultivés ou incultes, au sol de granulométrie variée, des zones désertiques jusqu'aux bords de rivière, mais généralement en terrain découvert et sur un sol drainé dont le pH est modéré[3]. L'altitude maximale atteinte par cette espèce varie en fonction de la latitude, mais excède guère 2000 m[5],[7].

Le bec-de-grue à feuilles de ciguë est cosmopolite, on trouve cette plante sur les 5 continents, entre les 70e degrés de latitude nord et sud, principalement dans les zones tempérées, mais aussi en zone chaude (centre du continent africain par exemple), froide (limite nord ou sud de son aire de répartition), voire semi-aride (déserts du sud-ouest américain). On peut ainsi la trouver en Eurasie, en Amérique du Nord et du Sud, dans la partie centre et sud de l'Afrique, en Australie et Tasmanie, et en Nouvelle-Zélande[8]. Cette espèce a été accidentellement introduite en Amérique du Nord au début du 18e siècle, sans doute par des explorateurs espagnols[9]. Elle s'est aussi naturalisée en Amérique du Sud et en Océanie[10].

Taxinomie

Cette plante a reçu une autre appellation, Geranium cicutarium L.[10].

Selon ITIS, il existe 3 sous-espèces d'Erodium cicutarium[11]:

  • Erodium cicutarium ssp. bipinnatum Tourlet
  • Erodium cicutarium ssp. cicutarium (L.) L'Hér. ex Ait.
  • Erodium cicutarium ssp. jacquinianum (Fisch., C.A. Mey. & Avé-Lall.) Briq.

Rôle écologique

Cette espèce constitue une source de nourriture saisonnière pour les herbivores, qui peuvent consommer son feuillage ou ses graines. Les graines fournissent près de 9 calories par graine[12].

Le bec-de-grue à feuilles de ciguë et l'homme

Cette plante a été utilisé comme plante médicinale. On lui attribuait des vertus hémostatiques, ainsi qu'une capacité à agir sur la pression sanguine[6]. Cette plante comestible a un goût qui rappelle celui du persil, en plus piquant[5].

Liens externes


Notes et références

  1. Michael Haddock, « Filaree » sur www.kswildflower.org, Kansas Wildflowers and Grasses, octobre 2007. Consulté le 29 juin 2009
  2. a , b , c  et d MacMahon J.A. (1997) Deserts p 364, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, ISBN 0-394-73139-5
  3. a  et b (en) SPECIES: Erodium cicutarium sur Fire Effects Information System, USDA Forest Service. Consulté le 11 février 2009
  4. a  et b Fitter R., Fitter A. et Blamey M., Guide des fleurs sauvages p 140, collection Les guides du naturaliste, Delachaux et Niestlé, Paris, réedition 2006 (7e édition), ISBN 2-603-01054-9
  5. a , b , c , d  et e E. cicutarium (L.) Aiton sur Jepson Flora Project: Jepson Interchange, 1993, University of California. Consulté le 13 février 2009
  6. a , b  et c R. Auger, J. Laporte-Cru (1982) Flore du domaine atlantique du Sud-ouest de la France et des régions des plaines p 146, CNDP, ISBN 2 86617 225 6
  7. Kearney T.H., Peebles R.H., Howell J.T., McClintock E. (1960) Arizona flora, 2e ed., University of California Press, Berkeley, Etats-Unis
  8. Hulten Eric (1968) Flora of Alaska and neighboring territories, Stanford University Press, Stanford Californie
  9. Webb R.H., Steiger J.W., Newman E.B. (1988) The response of vegetation to disturbance in Death Valley National Monument, California. U.S. Geological Survey Bulletin 1793. U.S. Department of the Interior, U.S. Geological Survey
  10. a  et b Erodium cicutarium (L.) L'Hér. sur Tela Botanica, 2008. Consulté le 12 février 2009
  11. Erodium cicutarium (L.) L'Hér. ex Ait. sur le site ITIS
  12. Reichman O.J. (1976) Relationships between dimensions, weights, volumes, and calories of some Sonoran Desert seeds, Southwestern Naturalist, 20(4): 573-574
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Bec-de-grue %C3%A0 feuilles de cigu%C3%AB ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bec-de-grue à feuilles de ciguë de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bec-de-grue a feuilles de cigue — Bec de grue à feuilles de ciguë Erodium cicutarium …   Wikipédia en Français

  • Bec-de-grue À Feuilles De Ciguë — Erodium cicutarium …   Wikipédia en Français

  • Liste des plantes à feuilles comestibles — Cette liste recense les plantes dont les feuilles sont, ou ont été, consommées par l homme, par exemple comme légume feuille ou herbes aromatiques. L inscription sur cette liste n implique pas nécessairement la sécurité. Bien que la plupart de… …   Wikipédia en Français

  • Bec (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Bec (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le bec est le seul dispositif qu un… …   Wikipédia en Français

  • Bec (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Plantes Médicinales De France — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z voir aussi plante médicinale Liste des plantes utilisées en phytothérapie …   Wikipédia en Français

  • Liste de plantes médicinales — Liste des plantes médicinales de France Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z voir aussi plante médicinale Liste des plantes utilisées en phytothérapie …   Wikipédia en Français

  • Liste des plantes medicinales de France — Liste des plantes médicinales de France Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z voir aussi plante médicinale Liste des plantes utilisées en phytothérapie …   Wikipédia en Français

  • Liste des plantes médicinales de France — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z voir aussi plante médicinale Liste des plantes utilisées en phytothérapie …   Wikipédia en Français

  • Liste des plantes médicinales de france — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z voir aussi plante médicinale Liste des plantes utilisées en phytothérapie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”