John A. Miller

John A. Miller (né August John Mueller en août 1872, à Homewood, Illinois - mort le 24 juin 1941 à Houston, Texas)[1] est un concepteur et constructeur de montagnes russes. Il a déposé plus de 100 brevets[2], dont beaucoup concernant la sécurité et la technologie des montagnes russes et qui demeurent encore aujourd'hui des éléments clés dans la conception de ce type d'attraction[3]. Il a conçu plus de 60 parcours de montagnes russes de son vivant.

Sommaire

Biographie

Roues underfriction, une des principale invention de John Miller toujours utilisée de nos jours.

Au début de sa carrière, Miller aura la chance de travailler pour LaMarcus Adna Thompson[2], puis comme consultant auprès de la Philadelphia Toboggan Company[4]. Il travaille également avec les célèbres designers Frederick Ingersoll, Fred et Josiah Pearce[5].

En 1910, Miller met au point un dispositif permettant d'empêcher les wagons de faire marche arrière dans la zone de montée dans le cas où la chaîne de traction viendrait à se briser. Ce système de cliquet de sécurité évolue et viens ensuite se placer en dessous des trains.

En 1919, Miller fait breveter sous le nom "Miller Under Friction Wheel"[6] un système de roues latérales permettant aux trains de ne pas quitter les rails. Cette invention permis entre autres l'utilisation de pentes plus raides, de courbes horizontales et des vitesses plus élevées[2].

Outre les brevets de ses inventions pour les montagnes russes - y compris plusieurs types de freins et de verrous pour les barres de sécurité, Miller a construit ses propres attractions. En 1920, Miller se lance dans les affaires avec Harry Baker sous le nom "Miller & Baker, Inc" et pendant trois années, ils construisent plusieurs montagnes russes en Amérique du Nord.

Après 1923, Miller continue à concevoir et à construire des montagnes russes pour sa propre compagnie, "The John Miller Company." Le Dip-Lo-Docus (vers 1923), annoncé comme "The Ride Jazz», présenté des wagons à trois places, alors que le Flying Turns (1929) présente des wagons sur roues pivotantes parcourant un circuit en forme de toboggan semi-circulaire[7]. Le légendaire Cyclone (1928-1958) de Puritas Springs près de Cleveland, Ohio a été honoré par une place sur la liste des grandes montagnes russes perdues de la Smithsonian Institution.

Bien que la plupart de ses plus célèbres montagnes russes aient été construites durant les années 1920, Miller n'a jamais cessé de leur construction. Il a continué à superviser les installations sur site et à consulter leur conception jusqu'à sa mort. Il est décédé le 24 juin 1941, tout en travaillant sur un projet de coaster pour Houston, Texas[5].

Créations de John A. Miller

Disparues

Thunderbolt à Coney Island en 1995.
Nom Localisation Dates
Greyhound Lakewood Fairgrounds 1915-1974
Coaster Riverview Park 1920-1978
Dip-Lo-Docus Riverview Park vers 1923-?
Cyclone Puritas Springs 1928-1958
Greyhound Celeron Park 1924-1959
Flying Turns Euclid Beach Park 1929-1969
Ravine Flyer Waldameer Park 1922-1938
Thunderbolt Revere Beach 1921-1930
Thunderbolt Coney Island 1925-1982 (démoli en 2000)
Zippin Pippin Libertyland 1923-2005 (démonté en 2010)

Existants

Racer à Kennywood en 2008.
Nom Localisation Date de construction
Racer Kennywood 1927
Jack Rabbit Kennywood 1921
Thunderbolt Kennywood 1924
Screechin' Eagle[8] Americana Park/
LeSourdsville Lake Amusement Park
1927
Big Dipper Pleasure Beach, Blackpool 1923
Big Dipper[8] Geauga Lake's Wildwater Kingdom 1925
Coaster Thrill Ride Western Washington State Fair 1935
Jack Rabbit Seabreeze Amusement Park 1920
Roller Coaster Lagoon Amusement Park 1921

Notes et références

  1. http://www.britannica.com/coasters/i_miller.html
  2. a, b et c Rutherford, Scott (2000) The American Roller Coaster, MBI Publishing Company, Wisconsin. ISBN #0760306893.
  3. http://entertainmentdesigner.com/designer/john-miller-the-roller-coaster-designer/
  4. Urbanowicz, Steven J. (2002). The Roller Coaster Lover's Companion, Citadell Press, New York. ISBN #0806523093.
  5. a et b John A. Miller, MIT Inventor of the Week Archive. Consulté le 2008-03-07
  6. http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=US&NR=1319888&KC=&FT=E
  7. http://www.ultimaterollercoaster.com/coasters/history/early_1900/roar20_3.shtml
  8. a et b Attractions visibles mais qui ne fonctionnent plus.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail des parcs de loisirs Portail des parcs de loisirs

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John A. Miller de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • John William Miller — (1895–1978) was an American philosopher in the idealist tradition. His work appears in six published volumes, including The Paradox Cause (1978) and most recently The Task of Criticism (2006). His principal philosophical ambitions were 1) to… …   Wikipedia

  • John Jackson Miller — Born January 12, 1968 (1968 01 12) (age 43) Nationality American Area(s) Writer …   Wikipedia

  • John E. Miller — John Elvis Miller (* 15. Mai 1888 in Aid, Stoddard County, Missouri; † 30. Januar 1981) war ein US amerikanischer Jurist und Politiker (Demokratische Partei). Er vertrat den Bundesstaat Arkansas in beiden Kammern des Kongresses. John …   Deutsch Wikipedia

  • John Gaines Miller — (* 29. November 1812 in Danville, Kentucky; † 11. Mai 1856 bei Marshall, Missouri) war ein US amerikanischer Politiker. Zwischen 1851 und 1856 vertrat er den Bundesstaat Missouri im US Repräsentantenhaus. Werdegang John Miller besuchte die… …   Deutsch Wikipedia

  • John Ripin Miller — (* 23. Mai 1938 in New York City) ist ein US amerikanischer Politiker. Zwischen 1985 und 1993 vertrat er den Bundesstaat Washington im US Repräsentantenhaus. Werdegang John Miller besuchte die öffentlichen Schulen seiner Heimat und das Friends… …   Deutsch Wikipedia

  • John F. Miller — may refer to: John Franklin Miller (California senator) (1831–1886), U.S. Senator from California John Franklin Miller (Washington representative) (1862–1936), U.S Representative from Washington, mayor of Seattle John F. Miller (Ann Arbor mayor) …   Wikipedia

  • John Milton Miller — (* 22. Juni 1882 im Hanover, Pennsylvania; † 17. Mai 1962 in Pompano Beach, Florida) war ein US amerikanischer Ingenieur und Radiopionier.[1] Er ist Namensgeber des in der elektrischen Schaltungstechnik bei Verstärkern auftretenden Millereffektes …   Deutsch Wikipedia

  • John Michael Miller — CSB (* 9. Juli 1946 in Ottawa, Kanada) ist römisch katholischer Erzbischof von Vancouver. Leben John Michael Miller wurde in der Bundeshauptstadt der kanadischen Provinz Ontario, Ottawa, geboren. Am 12. September 1966 legte John Michael Miller… …   Deutsch Wikipedia

  • John J. Miller — (born 1970) is the national political reporter for National Review and contributor to its Web component, National Review Online. A former contributing editor to Reason , Miller is also the former vice president of the Center for Equal Opportunity …   Wikipedia

  • John P. Miller — John Parr Miller (31 août 1913 29 octobre 2004, Manhasset, Long Island, New York[1]), parfois Jack Miller, est un animateur et scénariste américain ayant travaillé au sein des Studios Disney. Filmographie 1940 : Pinocchio, conception des… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”