Beau Travail

Beau Travail

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Des légionnaires

Réalisation Claire Denis
Scénario Claire Denis et Jean-Pol Fargeau d'après un roman d'Herman Melville
Acteurs principaux Denis Lavant, Michel Subor, Grégoire Colin
Sociétés de production La Sept-Arte, S.M. Films et Tanaïs Productions
Pays d’origine Drapeau de France France
Genre Drame
Sortie 2000
Durée 92 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Beau Travail est un film français de Claire Denis, sorti le 3 mai 2000 en France après avoir été présenté à la Mostra de Venise le 4 septembre 1999. Le scénario est inspiré de la nouvelle de Herman Melville, Billy Budd.

Sommaire

Synopsis

Dans une base militaire française à Djibouti, un groupe de légionnaires entraînés dans des conditions extrêmes par l'adjudant-chef Galoup, voit arriver la nouvelle recrue Sentain, à la beauté et au charme saisissants. Le commandant de la base, Forestier, remarque Sentain, qui de plus se montre héroïque en venant en aide à un co-légionnaire. La jalousie de Galoup va alors s'exacerber et se déchainer sur Sentain. L'adjudant-chef, brisant tous les articles du Code d'honneur du Légionnaire, punit Sentain, sabote sa boussole et l'envoie en marche forcée dans le désert. Sentain disparaît et Galoup sera traduit en cour martiale. Rapports de et entre hommes sous les aspects de la jalousie, de la haine et du désir.

Fiche technique

Distribution

  • Denis Lavant : Galoup
  • Michel Subor : Commandant Bruno Forestier
  • Grégoire Colin : Gilles Sentain
  • Richard Courcet : Un légionnaire
  • Marta Tafesse Kassa : La jeune femme
  • Nicolas Duvauchelle : Un légionnaire
  • Adiatou Massudi : Un légionnaire
  • Mickael Ravovski : Un légionnaire
  • Dan Herzberg : Un légionnaire
  • Giuseppe Molino : Un légionnaire
  • Gianfranco Poddighe : Un légionnaire
  • Marc Veh : Un légionnaire
  • Thong Duy Nguyen : Un légionnaire
  • Jean-Yves Vivet : Un légionnaire
  • Bernardo Montet : Un légionnaire
  • Dimitri Tsiapkinis : Un légionnaire

Commentaires

Parmi les références artistiques desquelles Beau Travail s'inspirent, se trouve le film de Jean-Luc Godard, Le Petit Soldat de 1960, dans lequel Michel Subor tenait déjà le rôle de Bruno Forestier, alors jeune déserteur de l'armée française durant la Guerre d'Algérie et qui travaillait pour le compte d'un groupuscule terroriste d'extrême-droite. Le commandant Forrestier de la Légion étrangère de Claire Denis constitue donc sa vision du devenir du personnage de Godard.

Des scènes de ce film sont mises en scène par le chorégraphe de danse contemporaine Bernardo Montet.

La bande-son comporte des passages de l'opéra Billy Budd de Benjamin Britten.

Réception critique et publique

Beau Travail a réalisé 63 459 entrées en France au cours de son exploitation en salles et un total de 132 577 spectateurs en Europe, dont 55 963 entrées en Grande-Bretagne seulement[1], ce qui pour ce genre de film d'auteur dans un pays non-francophone est particulièrement remarquable.

Prix et distinctions

Lien externe

Notes et références

  1. Beau Travail sur la base de données Lumière.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Beau Travail de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Beau travail — Réalisation Claire Denis Acteurs principaux Denis Lavant, Michel Subor, Grégoire Colin Scénario Claire Denis et Jean Pol Fargeau d après un roman d Herman Melville Musique Charles Henri de Pierrefeu Photographie …   Wikipédia en Français

  • Beau travail — Infobox Film name = Beau travail image size = 150px caption = Region 1 DVD cover director = Claire Denis producer = Patrick Grandperret writer = Claire Denis music = Charles Henri de Pierrefeu cinematography = Agnès Godard editing = Nelly… …   Wikipedia

  • Beau Travail — Filmdaten Deutscher Titel: Der Fremdenlegionär Originaltitel: Beau Travail Produktionsland: Frankreich Erscheinungsjahr: 1999 Länge: 90 Minuten Originalsprache: Französisch …   Deutsch Wikipedia

  • Beau Travail —    Comédie dramatique de Claire Denis, avec Denis Lavant, Michel Subor, Grégoire Colin, Richard Courcet.   Pays: France   Date de sortie: 1999   Technique: couleurs   Durée: 1 h 30    Résumé    Le quotidien d une base de la Légion étrangère en… …   Dictionnaire mondial des Films

  • TRAVAIL — ON en a fait maintes fois la remarque: l’apparition du mot «travail» est relativement récente. Cela ne signifie certes pas que la réalité désignée par ce mot le soit également, ni qu’il existât jamais de sociétés se livrant à la complète oisiveté …   Encyclopédie Universelle

  • travail — TRAVAIL. s. m. Labeur, peine, fatigue, soit du corps, soit de l esprit, qu on prend pour faire quelque chose. Grand, long, penible travail. se mettre au travail. quitter le travail. aimer le travail. se plaire au travail. fuïr le travail. endurer …   Dictionnaire de l'Académie française

  • beau — 1. beau [ bo ] ( ou bel devant un nom commençant par une voyelle ou un h muet, et dans quelques loc.) , belle [ bɛl ] adj. • bel 900; lat. bellus « joli » I ♦ Qui fait éprouver une émotion esthétique; spécialt …   Encyclopédie Universelle

  • travail — (tra vall, ll mouillées, et non travaye) s. m. 1°   Nom donné à des machines plus ou moins compliquées, à l aide desquelles on assujettit les grands animaux, soit pour les ferrer, quand ils sont méchants, soit pour pratiquer sur eux des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRAVAIL — s. m. Labeur, fatigue, peine qu on prend pour faire quelque chose. Il se dit De l esprit comme du corps. Grand travail. Travail long. Travail pénible. S endurcir au travail. S accoutumer au travail. Se faire au travail. Se mettre au travail.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRAVAIL — n. m. Labeur, application à une tâche, effort soutenu pour faire quelque chose; il se dit de l’Esprit comme du corps. Long travail. Travail pénible. Un travail manuel. Le travail intellectuel. Les travaux de l’esprit. S’endurcir au travail.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”