Baïse

44°17′5″N 0°19′17″E / 44.28472, 0.32139

Baïse
Pont canal sur la Baïse.
Pont canal sur la Baïse.
Caractéristiques
Longueur 188 km
Bassin 2 910 km2
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen 21 m3⋅s-1 (la confluence avec la Garonne)
Régime pluvial océanique
Cours
Se jette dans la Garonne
Géographie
Pays traversés Drapeau de France France

La Baïse est une rivière du sud de la France qui coule dans les départements des Hautes-Pyrénées, du Gers et de Lot-et-Garonne. C'est un affluent direct de la Garonne en rive gauche.

Sommaire

Étymologie

L'hydronyme Baïse serait d'origine pré-indo-européenne, dérivé du basco-aquitain ibaia (fleuve, rivière).

Géographie

La Baïse prend sa source sur le plateau de Lannemezan vers Capvern-les-Bains, dans les Hautes-Pyrénées (65), et se jette dans la Garonne à Saint-Léger, légèrement en amont de la confluence entre le Lot et la Garonne.

En période d'étiage, son cours est maintenu pour l'irrigation et pour les besoins d'alimentation en eau potable et de salubrité par le canal de la Neste.

Navigabilité

Jusqu'à Henri IV, la navigation fut irrégulière du fait de passelis ou payssières extrêmement dangereux. Sully fit remplacer 5 payssières (Buzet, Vianne, Lavardac, Bapaume et Nérac) par des écluses. Malgré cela, le passage n'est véritablement amélioré que jusqu'à Lavardac. Il faudra attendre les années 1830 et la venue du sous-préfet Haussmann pour voir se réaliser les travaux nécessaires pour remonter jusqu'à Condom, puis jusqu"à l'Isle-de-Noé. Lavardac sera le point de rupture de charge. En 1852, passe 80 000 tonnes. En 1932, près de 13 000 tonnes de marchandises quitteront ainsi l'Albret (vin, moellons, bois des Landes et céréales) alors que 27 000 tonnes sont remontées (graviers, sable, denrées coloniales). Tout le trafic cesse au mois de janvier 1952[1]. Actuellement navigable pour la seule plaisance uniquement dans sa partie aval entre Valence-sur-Baïse et sa confluence avec la Garonne, elle fut autrefois navigable jusqu'à Saint-Jean-Poutge. Elle communique avec le canal de Garonne à Buzet-sur-Baïse par une double écluse.

Départements et principales localités traversés

Le vieux pont sur la Baïse à Nérac

Principaux affluents

Hydrologie

Le débit de la Baïse a été observé sur une période de 42 ans (1965-2006), à Nérac, pittoresque petite ville du département de Lot-et-Garonne située à plus de 20 kilomètres de son confluent avec la Garonne et à cinq kilomètres en amont de son confluent avec la Gélise[2]. Le bassin versant de la rivière y est de 1327 km², ce qui ne correspond qu'à 45,6 % de son bassin versant qui compte un total de 2910 km². Les importants débits de la Gélise et de son affluent l'Osse sont donc exclus des chiffres suivants.

Le débit moyen interannuel ou module de la rivière à Nérac est de 11,9 m³ par seconde. Si l'on ajoute à ce chiffre les modules de la Gélise et de quelques autres affluents non pris en compte à Nérac, on estime le module total de la Baïse à plus ou moins 21 m³ par seconde.

La Baïse présente des fluctuations saisonnières de débit bien marquées. Les hautes eaux se situent en hiver et au printemps, et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 14 à 23,7 m³ par seconde, de décembre à mai inclus (avec un sommet en février). Dès le mois de juin, le débit diminue rapidement ce qui mène aux basses eaux d'été qui ont lieu de juillet à la mi-octobre, accompagnées d'une baisse du débit mensuel moyen allant jusqu'au niveau de 3,27 m³ au mois de septembre. Mais les fluctuations de débit sont plus importantes selon les années, ou calculées sur de courtes périodes.

Débit moyen mensuel de la Baïse (en m³/s) mesuré à la station hydrologique de Nérac
Données calculées sur 42 ans

Aux étiages, le VCN3 peut chuter jusque 0,450 m³, en cas de période quinquennale sèche, ce qui ne peut vraiment pas être qualifié de sévère.

D'autre part, les crues de la Baïse peuvent être très importantes, d'autant plus que son bassin versant est assez étendu. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 150 et 220 m³. Le QIX 10 se monte à 270 m³ par seconde, et le QIX 20 en vaut 320. Quant au QIX 50, il se monte à pas moins 380 m³, soit plus que le débit moyen de la Seine à Paris. Cela signifie en clair que statistiquement il doit y avoir une crue de 220 m³ par seconde tous les cinq ans et de 270 m³ tous les dix ans, ce qui est considérable.

Le débit instantané maximal enregistré à Nérac a été de 500 m³ par seconde le 1er juillet 1977, tandis que la valeur journalière maximale était de 431 m³ par seconde le 9 juillet de la même année. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX exposée plus haut, il ressort que cette crue était bien plus importante que la crue cinquantennale définie par le QIX 50, et donc tout à fait exceptionnelle.

La Baïse est une rivière assez abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant se monte à 285 millimètres annuellement, ce qui est certes légèrement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (320 mm), mais est nettement supérieur à la plupart des cours d'eau du Gers. Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 9,0 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Annexes

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Sud Ouest, Au fil de la Baïse, 1991
  2. Banque Hydro - Station O6692910 - La Baïse à Nérac (option Synthèse) (ne pas cocher la case "Station en service")


Affluents de la Garonne (d'amont vers l'aval)
Rive gauche : Pique - Ourse - Neste - Noue - Louge - Touch - Aussonnelle - Save - Gimone - Sère - Arrats - Auroue - Gers - Auvignon - Baïse - Ourbise - Avance - Beuve - Ciron - Gat mort - Saucats - Eau Blanche - Eau Bourde - Devèze - Jalle de Blanquefort
Rive droite : Ger - Salat - Volp - Arize - Ariège - Maltemps - Hers-Mort - Tarn - Barguelonne - Séoune - Masse de Prayssas - Lot - Tolzac - Gupie - Dropt - Dordogne - Livenne
Voir aussi : Estuaire de la Gironde - Liste des affluents et sous-affluents de la Garonne

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baïse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baïse — Die Baïse wird vom Garonne Seitenkanal überquertVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt D …   Deutsch Wikipedia

  • Baise — (simplified Chinese: 百色; pinyin: Bósè (old) BǎiSè (new)) is a prefecture level city in China s Guangxi Zhuang Autonomous Region.Geography and climateBaise is located in northwestern Guangxi bordering Guizhou and Yunnan provinces and Vietnam. It… …   Wikipedia

  • baise — [ bɛz ] n. f. • 1973; de baiser 1 ♦ Fam. Action de baiser (2o). « La bouffe, la baise, la dorme sont autant de contraintes qui le perturbent » (San Antonio). Une, des baises : acte sexuel. 2 ♦ Région. (Belgique) Petit baiser affectueux. ⇒ 2. bise …   Encyclopédie Universelle

  • Baise — ist ein mehrdeutiger Begriff: Baise (Guangxi); Stadt in der Volksrepublik China Baise; inkorrekte Schreibweise (Akzent) des Flusses Baïse in Südfrankreich Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung m …   Deutsch Wikipedia

  • baisé — baisé, ée (bè zé, zée) part. passé. Qui a reçu un baiser. L enfant baisé par sa mère …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • baisė — scom. žr. baisėlė 1: Tu baisybė, tu baisė, dėl tavęs mirė mano mamytė I.Simon …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Baise — (spr. Bäs), Nebenfluß der Garonne im französischen Departement Lot Garonne, wird bei Nérac schiffbar, mündet bei Damezan …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Baise — (Bayse, spr. bǟs ), Fluß im südlichen Frankreich, entspringt im Depart. Oberpyrenäen, am Plateau von Lannemezan, nimmt die Gelise auf und mündet bei Port de Pascau in die Garonne. Er hat eine Länge van 185 km, wovon 56 km mit Hilfe von Schleusen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Baïse —   [ba iːz] die, linker Nebenfluss der Garonne in Westfrankreich, 190 km lang, entspringt auf dem Plateau von Lannemezan in den Pyrenäen, mündet bei Aiguillon …   Universal-Lexikon

  • Baise — C est dans l Ain et le Jura que le nom semble avoir été le plus répandu, ainsi que dans les Vosges. On le rencontre aussi en Belgique et dans le Nord. Dans la plupart des cas, il semble que ce soit un toponyme désignant une source, une rivière,… …   Noms de famille

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”