Bazaar (roman)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazaar.
Bazaar
Auteur Stephen King
Genre Roman
Version originale
Titre original Needful Things
Éditeur original Viking
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale  1991
Version française
Traducteur William Olivier Desmond
Éditeur Albin Michel
Date de parution  1992

Bazaar (Needful Things) est un roman de Stephen King publié en 1991.

Sommaire

Résumé

Événement à Castle Rock, petite ville très provinciale où les nouveautés sont rares et où tout le monde se connait : un nouveau magasin, Le Bazar des Rêves, va ouvrir. Son propriétaire, Leland Gaunt, se révèle être un homme charmant et charismatique. Le magasin connaît vite un grand succès, car chacun y trouve exactement ce qu'il désirait profondément depuis longtemps, même s'il ne savait pas ce que c'était quelques minutes avant d'entrer dans le magasin. On y trouve des objets bizarres, d'une photo originale d'Elvis Presley à une amulette qui guérit l'arthrite en passant par une carte de baseball dédicacée par un joueur mythique.

Leland demande souvent un petit service à la personne au lieu d'argent, un tour à jouer à un autre habitant de Castle Rock. Il commence ainsi à dresser certaines personnes les unes contre les autres et deux femmes finissent par s'entretuer à cause de ses manigances. Mais ce n'est qu'un début pour le propriétaire du Bazar des rêves qui a l'intention de conduire la petite ville tout entière dans une spirale de violence et de destruction, tandis qu'Alan Pangborn, le shérif du comté, mène son enquête sur ce double meurtre qu'il trouve étrange.

Brève analyse

Au-delà de la simple exploitation d'un élément fantastique, cette histoire présente l'histoire de mœurs d'une petite ville provinciale américaine, et une galerie intéressante de personnages qui reviennent de façon récurrente dans plusieurs romans ou nouvelles de Stephen King. Cela marque un tournant dans le bibliographie de l'auteur, qui fait disparaitre la ville imaginaire de Castle Rock dans le Maine, un endroit déjà visité dans des œuvres telles que Dead Zone, Cujo ou La Part des ténèbres.

Ce roman est aussi considéré par l'auteur comme la partie finale d'une trilogie non-officielle initiée par La Part des ténèbres et poursuivi dans Le Molosse surgi du soleil, une nouvelle publiée dans Minuit 4. Cela explique pourquoi le shérif pense souvent à l'écrivain Thad Beaumont, personnage central de La Part des ténèbres.

Stephen King a précisé que son inspiration pour cette histoire est la décadence des années 80 : « It occurred to me that in the eighties, everything had come with a price tag, that the decade quite literally was the sale of the century. The final items up on the block had been honor, integrity, self-respect, and innocence... I decided to turn the eighties into a small-town curio shop called Needful Things and see what happened » (Il m'est apparu que dans les années 80, tout s'est trouvé avec une étiquette de prix dessus. Les dernières choses en vente ont été l'honneur, l'intégrité, le respect de soi-même et l'innocence... J'ai décidé de transformer les années 80 en un magasin de curiosités d'une petite ville appelé « Des choses indispensables » et voir ce qui allait arriver).

Liens avec d'autres œuvres de Stephen King

  • Dead Zone, 1979 : les noms de Johnny Smith et de Frank Dodd sont mentionnés.
  • Cujo, 1981 : plusieurs références aux évènements se déroulant dans Cujo sont faites.
  • Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank et Le Corps, dans le recueil Différentes Saisons, 1982 : à travers le personnage d'Ace Merrill qui apparaît dans Le Corps et a été emprisonné à Shawshank.
  • Christine, 1983 : la voiture de Leland Gaunt a la même odeur que Christine.
  • Ça, 1986 : un personnage a été enfermé à l'asile de Juniper Hill.
  • La Part des ténèbres, 1989 : à travers le personnage d'Alan Pangborn qui se remémore souvent l'affaire.
  • Le Policier des bibliothèques (dans le recueil Minuit 4), 1990 : Sam Peebles et Naomi Higgins sont mentionnés dans l'épilogue de Bazaar, et dans le dernier chapitre vous êtes déjà venu ici..., la ville d'ont parle l'orateur est Junction City, qui est le nom de la ville dans Le Policier des bibliothèques.
  • Le Molosse surgi du soleil (dans le recueil Minuit 4), 1990 : l'incendie ayant détruit l'Emporium Galorium est mentionné.
  • La Tour sombre : Alan Pangborn sent « Le Blanc. La venue du Blanc. » après sa victoire sur Leland Gaunt.

Accueil et distinctions

Le roman est resté vingt semaines, avec un meilleur classement à la deuxième place, sur la New York Times Best Seller list, y apparaissant le 20 octobre 1991[1]. Le Publishers Weekly le classe à la troisième place des meilleures ventes de livres de fiction aux États-Unis publiés en 1991[2].

Bazaar a été nommé au prix Bram Stoker du meilleur roman en 1992[3].

Adaptation cinématographique

Article détaillé : Le Bazaar de l'épouvante.

Le roman a été adapté au cinéma en 1993 sous le titre Le Bazaar de l'épouvante, avec Ed Harris dans le rôle d'Alan Pangborn et Max von Sydow dans celui de Leland Gaunt.

Lien externe

Références

  1. (en) Adult New York Times Best Seller Lists for 1991, The New York Times. Consulté le 18 mars 2011
  2. (en) 1990's Bestsellers sur calderbooks.com. Consulté le 18 mars 2011
  3. (en) 1992 Bram Stoker Awards, Locus Magazine. Consulté le 18 mars 2011



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bazaar (roman) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bazaar (Roman) — Pour les articles homonymes, voir Bazaar. Bazaar Auteur Stephen King Genre Roman Version originale …   Wikipédia en Français

  • Bazaar — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Bazaar », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Bazaar est un marché couvert d Asie centrale… …   Wikipédia en Français

  • Roman Empire — For other senses of the term, see Roman Empire (disambiguation). Imperium Romanum redirects here. For the video game, see Imperium Romanum (video game). Roman Empire Senatus Populusque Romanus (SPQR) The Senate and …   Wikipedia

  • Roman Catholicism in the Philippines — The Roman Catholic Church in the Philippines (Filipino: Simbahang Katolika ) is part of the worldwide Roman Catholic Church, under the spiritual leadership of the Pope in Rome. With more than 71 million adherents, the Philippines is the third… …   Wikipedia

  • St. Peter's Roman Catholic Church, Liverpool — St. Peter s Roman Catholic Church is a former church in Seel Street, Liverpool, England now transformed into a restaurant and bar called Alma de Cuba the soul of Cuba .St. Peter s was built in 1788 by Rev A.B. MacDonald of the Order of St… …   Wikipedia

  • Le Bazaar de l'épouvante — (Needful Things) est un film américain réalisé par Fraser Clarke Heston, sorti en 1993. Sommaire 1 Synopsis 2 Autour du film 3 Fiche technique 4 Distribution …   Wikipédia en Français

  • St Patrick's Cathedral, Armagh (Roman Catholic) — The present Catholic St. Patrick s Cathedral in Armagh, Northern Ireland was built to replace the medieval Cathedral, St. Patrick s Cathedral, Armagh, which has been retained by the Church of Ireland since the Protestant Reformation.It is the… …   Wikipedia

  • Le Bazaar De L'épouvante — (Needful Things) est un film américain réalisé par Fraser Clarke Heston, sorti en 1993. Sommaire 1 Synopsis 2 Autour du film 3 Fiche technique 4 Distri …   Wikipédia en Français

  • Le Bazaar de l'epouvante — Le Bazaar de l épouvante Le Bazaar de l épouvante (Needful Things) est un film américain réalisé par Fraser Clarke Heston, sorti en 1993. Sommaire 1 Synopsis 2 Autour du film 3 Fiche technique 4 Distri …   Wikipédia en Français

  • Le bazaar de l'épouvante — (Needful Things) est un film américain réalisé par Fraser Clarke Heston, sorti en 1993. Sommaire 1 Synopsis 2 Autour du film 3 Fiche technique 4 Distri …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”