Bayān
le Bayān arabe

Bayān (en arabe « l'explication »). Cette notion est utilisée de façon complexe dans les écrits du Bāb, le fondateur de la nouvelle religion issue de l'islam chiite, le Bābisme. C'est ainsi qu'elle peut renvoyer au Bayān persan ou au Bayān arabe. En outre, le Bāb l'utilise pour renvoyer à tout ce qu'il a écrit.

C'est lors de son emprisonnement dans la forteresse persane de Māhkū (1847 ou 1848) qu'il a commencé à composer le Bayān persan qui contient environ 8 000 vers et se divise en neuf parties, appelées les Vahids (en arabe les « unités »). Chaque Vahid contient 19 sections sauf la dernière qui en a dix. Au début de chaque section est donné un résumé en arabe du texte persan. L'ouvrage expose le sens et l'importance de notions eschatologiques comme le Paradis, l'Enfer, la mort, la résurrection, le retour de Jésus, la pesée des âmes, l'heure et le jugement dernier et il indique comment tout cela a été accompli par sa propre apparition. Dans cet ouvrage le Bāb proclame également les lois de sa nouvelle religion et abroge en même temps les lois du Coran concernant la prière, le jeûne, le mariage, le divorce et le droit de succession. Cependant il maintient la foi dans la mission prophétique de Mahomet de la même façon qu'avant le Bāb le prophète de l'islam avait abrogé les décrets de l'Évangile tout en reconnaissant l'origine divine de la foi de Jésus-Christ. En outre, on trouve dans le Bayān persan de nombreuses indications et de nombreux jugements, mais aussi des prédictions au sujet de « Celui que Dieu manifestera ». Pour les Babis restés fidèles au Babisme et partisans de Subh-i-Azal, le successeur désigné par le Bab, cette manifestation n'a pas encore eu lieu, alors que pour les Bahaïs cet homme prédit que Dieu devait manifester est Bahā’Ullāh, le fondateur de leur religion. Le Bāb écrit dans le Bayān persan : « Jusqu'au jour de la résurrection, au jour de celui que Dieu manifestera, le Bayān sera la balance infaillible de Dieu. » Puisqu'en 1873, Baha'u'llah a repris certaines lois dans Kitab-i-Aqdas, en a modifié d'autres et en a abrogé un grand nombre, les Bahaïs, s'ils regardent les écritures du Bāb comme des textes sacrés, considèrent cependant ses lois comme dépassées.

C'est au cours des derniers mois de sa vie, emprisonné dans la forteresse persane de Chehrīq, que le Bāb a écrit le Bayān arabe. Cet ouvrage traite les mêmes ensembles de sujets que le Bayān persan, mais il est moins étendu et d'une moindre autorité.

Liens externes

Bibliographie

  • Le Bâbisme et l'Islam ; Abd el-Rahman Tag; ʻAli Muhammad Bab ; Paris, 1942. (OCLC 67823663)
  • Babr-i Bayan (le tigre blanc) : mythe iranien, en langue gouranie, branche du moyen fahlavīyāt ; Mohammad Mokri ; Paris : Louvain Peeters, 2003. (OCLC 57428536)
  • Der Bab: eine Auswahl aus Seinen Schriften, Hofheim 1991
  • Seyyed Ali Mohammed dit le Bab, le Bayan Arabe, le livre sacré du babysme, traduit par A.-L.-M. Nicolas, Paris 1905
  • Seyyed Ali Mohammed, dit le Bab, Le Bayan Persan, 4 volumes, Paris 1911-1914
  • Browne, E. G., A Summary of the Persian Bayan in: Momen, Moojan, Choix de textes d'E.G. Browne sur le Bāb et la religion des Bahais, pages 316-406

Sources

  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bayān de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bayan — may have the following meanings coming from various cultures* Bayan , the larger drum of the tabla set. * two Mongol generals of the Yuan Dynasty: **Bayan of the Baarin and **Bayan of the Merkid * Bayan, the Khan of White Horde *Al Bayan… …   Wikipedia

  • Bayan — 1 Original name in latin Bayan Name in other language Bayan, Bayan Xiang, Pa yen, ba yan, ba yan xiang State code CN Continent/City Asia/Chongqing longitude 36.76611 latitude 101.13194 altitude 2797 Population 0 Date 2013 07 05 2 Original name in …   Cities with a population over 1000 database

  • Bayan — Der arabische Bayan aus der Feder des Bab Bayan (arabisch: „Erklärung“) ist ein Begriff aus den Schriften des Bab, der sowohl den Persischen wie den Arabischen Bayan bezeichnen kann. Der Bab verwendet ihn aber auch als Oberbegriff für sein… …   Deutsch Wikipedia

  • Bayan — Pour les articles homonymes, voir Bayan (homonymie). Bayan est un Khagan avar, le « Khân des Khâns » (roi des rois) de son peuple, ayant régné de 565 à 602[1] . Poursuivi par les proto Turcs, il décide de migrer vers les Carpates avant… …   Wikipédia en Français

  • Bayan — ▪ Mongolian minister flourished 14th century, China died 1340, Nanchang, Jiangxi province       powerful Mongol minister in the last years of the Yuan (Mongol) dynasty (Yuan dynasty) (1206–1368) of China. His anti Chinese policies heightened… …   Universalium

  • bayan — is. 1) Kadınların ad veya soyadlarının önüne getirilen saygı sözü Bayan İnci. 2) Kadın Bir bayan geldi. 3) Eş, karı Süleyman Bolluk da bayanın sımsıkı koluna girmişti. H. E. Adıvar 4) ünl. Kadınlara bir seslenme sözü Bayan! Kimi aradınız?… …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • bayan — <rus.> Mürəkkəb quruluşlu böyük qarmona bənzər musiqi aləti. Bayan çalmaq. – Nəfəsli musiqi alətləri əsas etibarı ilə üç qrupa ayrılır: . . Klavişli musiqi alətləri (ərğənun, qarmon, fisqarmoniya, bayan, akkordeon və sairə). Ə. Bədəlbəyli.… …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • Bayan — Admin ASC 2 Code Orig. name Bayan Country and Admin Code MN.18.6618846 MN …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • bayan — 【形】 富裕的 bayan nai 富人 【名】 节日服装 …   Hejeni Hesenkuni (赫真语辞典)

  • bayan — noun A type of chromatic button accordion developed in Russia in the early 20th century and named after 11th century bard Boyan …   Wiktionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”