23e bataillon d'infanterie de marine
23e bataillon d'infanterie de marine
Insigne régimentaire du 23° Bataillon d’Infanterie de Marine.jpg

Insigne régimentaire du 23e bataillon d'infanterie de marine.

Période 1er juillet 1979
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Troupes de marine
Rôle infanterie
Garnison Dakar Cap vert-Sénégal
Devise fier et fort,grogne et mord
Inscriptions sur l’emblème KI-HAO 1861
PUEBLA 1863
SONTAY 1883
TIEN-TSIN 1900
MAROC 1908-1913
CHAMPAGNE 1915-1918
L'AISNE 1917-1918
REIMS 1918
ARGONNE 1940
COLMAR 1945
BADE 1945
INDOCHINE 1945-1954
AFN 1952-1962
Anniversaire Bazeilles
Équipement VLRA et ERC 90 Sagaie, postes de tir Milan, PG, FAMAS, Minimi, LRAC, 12.7, etc..
Fourragères aux couleurs du ruban de la Médaille militaire
deux olives aux couleurs des rubans des Croix de guerre 1914-1918 et 1939-1945
aux couleurs du ruban de la Croix de guerre théâtre d'opérations extérieures
Décorations Croix de guerre 1914-1918
trois palmes
Croix de guerre 1939-1945
trois palmes
Croix de guerre théâtre d'opérations extérieures
deux palmes
Commandant Lieutenant- colonel Jacques Parenty

Le 23e bataillon d'infanterie de marine est une unité de l'armée française. Il descend du 23e régiment d'infanterie coloniale puis du 23e régiment d'infanterie de marine.


Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1er octobre 1902 : Création du 23e régiment d'infanterie coloniale ;
  • Campagne du Maroc 1908-1913, 23e R.I.C ;
  • 1er Guerre Mondiale 1914-1918 23e R.I.C ;
  • 2e Guerre Mondiale 1939-1945 il est dissous en juillet 1940, recréé en novembre 1944 à partir du 13e R.T.S ;
  • Indochine 1945-1955 le 23e R.I.C dissous le 15/03/1955, recréé le 01/05/1956 ;
  • Afrique du Nord 1956-1962 le 23e R.I.Ma dissous le 01/08/62, recréé le 01/10/1962 ;
  • Maisons-Laffitte 1962-1979 le 23e R.I.Ma dissous le 30/06/1979 ;
  • Dakar 23e B.I.Ma créé le 01/07/79 par changement d'appellation du 10e B.I.Ma.


Chefs de corps

  • Chef de Bataillon Bertin (..-1968-....)
  • Colonel Chapron (1977-….)
  • Lieutenant-colonel Brehmer (André, Jean, Paul), (1992 -1994)
  • ...
  • ...
  • ...
  • Lieutenant-colonel Gusse (2000 - 2002)
  • Lieutenant-colonel Marcel (2002 - 2004)
  • Colonel Rémi Hocquemiller (2004 - 7 Août 2006)
  • Lieutenant-colonel Jacques Parenty (7 Août 2006 - 2008)

Jusqu'à la Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale

1914

1915

1916 Bataille de la Somme

1917

1918

L'entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

L'après Seconde Guerre mondiale

  • Indochine 1945-1955 le 23e R.I.C dissous le 15/03/1955, recréé le 01/05/1956 ;
  • Afrique du Nord 1956-1962 le 23e R.I.Ma dissout le 01/08/62, recréé le 01/10/1962 ;
  • Maisons-Laffitte 1962-1979 le 23e R.I.Ma dissout le 30/06/1979 ;
  • Dakar 23e B.I.Ma créé le 01/07/79 par changement d'appellation du 10e B.I.Ma ;
  • Créé le 1er juillet 1979 à partir du 10e BIMa, le 23e BIMa est l'héritier du 23e RIC et du 23e RIMA.

Missions d'aujourd'hui

  • Protection des installations des forces françaises du Cap-Vert ;
  • Accueil, équipement des renforts éventuels et entretien des matériels prépositionnés ;
  • Accueil et hébergement des ressortissants français implantés au Sénégal et évacuation ;
  • Stockage et suivi du matériel RECAMP ;
  • Participation à la mise en condition opérationnelle des Forces armées sénégalaises (FAS) en mesure de s'engager à leurs côtés en cas de menaces extérieures ;
  • Participation éventuelle au soutien des opérations françaises en Afrique ou des interventions extérieures ;
  • Matériels majeurs ;
  • Le 23e B.I.Ma comprend actuellement 621 hommes. Par sa présence, le B.I.Ma participe à la défense de l'intégrité du territoire sénégalais, dans le cadre des accords de défense. Il assure également une fonction de coopération avec les forces armées sénégalaises.

Missions récentes

  • 1997 : Almandin 2.
  • Juin 1998 à juin 1999 : Iroko.
  • Février à juin 1999 : Recamp Bissau.
  • Décembre 1999 : Khaya.
  • Novembre 2005 : Licorne (réserve amphibie).

Drapeau du régiment

Fourragères aux couleurs du ruban de la Médaille militaire avec olives de la croix de guerre (1914-1918) (1939-1945), puis fourragère aux couleurs du ruban de la Croix T.O.E

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 14-18 avec 4 palmes, de la Croix de guerre 39-45 avec 3 palmes et de la Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieures avec 2 palmes.

  • Citations :
    • 3 citations à l'ordre de l'armée en 1914-1918 ;
    • 1 citation à l'ordre de l'armée en 1919 ;
    • 3 citations à l'ordre de l'armée en 1939-1945 ;
    • 2 citations à l'ordre de l'armée TOE en Indochine ( 1948,1949).

Les noms des batailles s'inscrivent en lettres d'or sur le drapeau, ainsi que l'inscription A.F.N [1],[2]:

23e bataillon d'infanterie de marine - drapeau.svg


Il porte la fourragère aux couleurs du ruban de la médaille militaire avec 2 olives aux couleurs des rubans des croix de guerre 14-18 et 39-45 et la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre T.O.E

Traditions

Marsouin3.jpg
La fête des troupes de marine
  • Elle est célébrée à l'occasion de l'anniversaire des combats de Bazeilles. Ce village qui a été 4 fois repris et abandonné sur ordres, les 31 août et le 1er septembre 1870.
Et au nom de Dieu, vive la coloniale
  • Les marsouins et les bigors ont pour saint patron Dieu lui-même. Ce cri de guerre termine les cérémonies intimes qui font partie de la vie des régiments.

Insigne du 23e bataillon d'infanterie de marine

Une tête de lion soutenue par une ancre de marine, en bas le numéro 23 avec au-dessus deux petits v à l’envers qui veut dire régiment demi disciplinaire.

  • Le surnom de « marsouin » a été donné aux soldats de marine au temps de Richelieu par les marins de la « royale ».

Devise du 23e bataillon d'infanterie de marine

"Fier et fort, grogne et mord"

Composition

le 23e de marine est composé :

  • État-major ;
  • Compagnie de commandement et de logistique ;
  • Escadron blindé (tournante) ;
  • Compagnie d'infanterie (tournante) ;
  • Il dispose pour cela d'un PC tactique, de 4 unités de combat (dont 2 compagnies d'infanterie Guépards), renforcées de blindés, d'une unité de reconnaissance et d'un élément de soutien adapté.

Matériels majeurs

Véhicules : VLRA, GBC 8 KT, P4, ERC 90 DIESEL

Armes individuelles et collectives : postes tir Milan, PG, FAMAS, Minimi, LRAC, 12.7, etc..

Personnes célèbres y ayant servi

  • 1938-1940 : François Mitterrand
  • Ramire Rosan (14 avril 1895-24 mai 2004, 109 ans) : dernier « poilu » de Guadeloupe (village de Morne-à-l’Eau), il est incorporé en 1915 au 23e RIC et participe à la bataille de la Somme, en juillet 1917, où il est gazé. Ancien agriculteur, il reçoit la Légion d’honneur en février 1996.
  • Général Bigeard, chef de la 6ecompagnie en 1945.

Souces et bibliographie

  • Erwan Bergot, La coloniale du Rif au Tchad 1925-1980, imprimé en France : décembre 1982, n° d'éditeur 7576, n° d'imprimeur 31129, sur les presses de l'imprimerie Hérissey.

Notes et références

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  2. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 23e bataillon d'infanterie de marine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”