Baume de la Mecque

Myrrhe

100 g de résine de myrrhe
L'arbre à myrrhe, Commiphora myrrha

La myrrhe est une gomme-résine aromatique produite par l'arbre à myrrhe (Commiphora myrrha ou Commiphora molmol).

Une gomme à peu près similaire, le baume de La Mecque est produite par Commiphora opobalsamum. Elle pouvait être un des multiples constituants de la thériaque de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle [1].

Le mot vient du latin murra ou myrrha, lui-même emprunté au grec, l'étymon étant certainement une racine sémitique mrr contenant l'idée d'amertume (une des composantes de l'odeur de la myrrhe).

Sommaire

Histoire

L'histoire de la myrrhe est aussi ancienne que celle de l'encens. Les Égyptiens la connaissent depuis quatre millénaires et en faisaient un des composants du kyphi. Elle était également utilisée dans les embaumements. Dans la Bible, la myrrhe est l'un des principaux composants d'une huile d'onction sainte [2], mais c'est surtout un parfum chargé d'érotisme, mentionné à ce titre sept fois dans le Cantique des cantiques, par exemple dans le verset I, 13 : « Mon bien-aimé est un sachet de myrrhe, qui repose entre mes seins. » La myrrhe fait également partie des cadeaux apportés à Jésus par les mages [3].

Les Grecs ont fait un grand usage de la myrrhe, allant jusqu'à en parfumer leur vin. Ils l'ont aussi associée à une légende : Myrrha était la fille de Cinyras, roi de Chypre. Des Gorgones la poussèrent à avoir des relations incestueuses avec son père. Après quoi elle fut transformée en arbre à myrrhe, dont l'écorce se fendit pour donner naissance à Adonis.

Fabrication

La gomme résineuse est récoltée sur le tronc de l'arbre d'où elle suinte naturellement. Elle est ensuite distillée en une huile essentielle épaisse de couleur orangée. Un couleur foncée ou une trop grande fluidité indique l'adultération par un solvant.

Utilisation

La myrrhe est utilisée comme composant de médicaments (propriétés antispasmodiques et stimulantes), mais c'est surtout la parfumerie qui continue à en faire la gloire, notamment dans les parfums de type oriental, où elle accroît la sensualité des notes de rose.

Elle entre dans la composition de la Bénédictine.

Aromathérapie : on extrait de cette gommo-oléorésine une huile essentielle intéressante.

"La Myrrhe" Médicament est utilisée dans le traitement des ulcères de la bouche et des gencives. (Astringent).

Cité également par Pline l'Ancien, la myrrhe dite trogloditique est un des multiples constituants de la thériaque selon Maistral, médecin de marine [4].

Principaux composants

2-méthyl-5-iospropényl furane, Delta élémène, Beta élémène, Alpha copaène, Curzérène, Curzérénone, Méthyl-isobutyl cétone, 3-méthyl-1,2-buténal.

Propriétés et applications

  • Anti-infectieuse, Antivirale, Parasiticide (ascaris), Aseptisante, Hormone like, Thyréomodératrice, Anaphrodisiaque, Anti-inflammatoire, Vulnéraire.
  • Diarrhées, Dysenteries, Séquelles d'hépatites virales, Bronchite, Ulcère cutané, Hyperthyroïdie, Excitation sexuelle.

Voir aussi

Notes et références

  1. D'après Maistral, in Yannick Romieux, De la hune au mortier, Éditions ACL, Nantes, 1986.
  2. Exode, XXX, 23
  3. Matthieu II, 11
  4. Yannick Romieux, De la hune au mortier, Éditions ACL, Nantes, 1986.

Bibliographie

  • Dalby, Andrew (2000), Dangerous Tastes: the story of spices, London: British Museum Press, ISBN 0714127205, p. 107-122
  • Dalby, Andrew, "Myrrh" dans Alan Davidson, The Oxford Companion to Food, 2e éd. par Tom Jaine (Oxford, 2006, ISBN 0192806815)
  • Thimoléon Jean-Claude (2004) "Aromathérapie et vous ou la santé par les huiles essentielles" Editions Nihil Obstat
Ce document provient de « Myrrhe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baume de la Mecque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • baume — BAUME. s. m. Plante très odoriférante qui entre dans les fournitures des salades. C est une espèce de Menthe. [b]f♛/b] Il se prend plus souvent pour La liqueur qui coule de certains arbres. Baume oriental. Baume blanc. Baume d Egypte. Baume du… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BAUME — s. m. Substance résineuse et odorante, qui coule de certains végétaux, et qu on emploie souvent en médecine. Baume du Pérou. Baume de Tolu. Baume de la Mecque ou de Judée. Baume de copahu. Baume sec. Baume liquide. Les chimistes extraient l acide …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • baume — [ bom ] n. m. • 1190 souvent basme; lat. balsamum, gr. balsamon 1 ♦ Bot. Plante odoriférante, souvent de la famille des menthes. « Des roches tapissées de sauge et de baumes sauvages » (Chateaubriand) . 2 ♦ Résine odoriférante, sécrétée par… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste de mots français d'origine arabe — Mots français d origine arabe Cette liste comprend des mots français qui ont été transmis par l arabe soit directement, soit en utilisant l arabe comme langue vecteur. On estime que la langue française compte quelque 215 mots provenant de l arabe …   Wikipédia en Français

  • Commiphora opobalsamum — Commiphora opobalsamum …   Wikipédia en Français

  • Commiphora opobalsamum — Commiphora opobalsamum …   Wikipédia en Français

  • Galaad (Bible) — Galaad (Jordanie) Pour les articles homonymes, voir Galaad. Les collines de Galaad (actuellment Jalʻād) en Jordanie. Dans la Bible …   Wikipédia en Français

  • Galaad (Jordanie) — Pour les articles homonymes, voir Galaad. Les collines de Galaad (actuellement Jalʻād) en Jordanie. Dans la Bible, la chaîne de montagnes qui longe le Jourdain …   Wikipédia en Français

  • Galaad (bible) — Galaad (Jordanie) Pour les articles homonymes, voir Galaad. Les collines de Galaad (actuellment Jalʻād) en Jordanie. Dans la Bible …   Wikipédia en Français

  • Guilead — Galaad (Jordanie) Pour les articles homonymes, voir Galaad. Les collines de Galaad (actuellment Jalʻād) en Jordanie. Dans la Bible …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”