Baudouin v de flandre

Baudouin V de Flandre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baudouin V.

Baudouin V de Flandre[1] dit le Pieux ou de Lille (vers 1012 à Arras[réf. nécessaire] - 1er septembre 1067 à Lille) est comte de Flandre de 1035 à 1067. Il est le fils de Baudouin IV de Flandre et d'Ogive de Luxembourg († 1036). Marié à Adèle de France, fille du roi Robert II de France, il est donc beau-frère de Henri Ier de France.

Sommaire

Biographie

Au XIe siècle, la Flandre est vassale du royaume de France et pour une petite part (le margraviat de Valenciennes) du Saint-Empire romain germanique. Sous le principat du comte Baudouin V, le margraviat d'Ename (entre l'Escaut et la Dendre) est rattaché à cette région (1056/1059). Son territoire possède un pouvoir équivalent à celui d'un royaume et ses souverains exercent une influence considérable sur les affaires politiques de l'Europe occidentale.

Baudouin fut régent de France (1060-1066) pour son neveu par alliance le roi Philippe Ier de France.

Le futur Baudouin V est d’abord un fils turbulent, en révolte contre son père. Après son prestigieux mariage avec Adèle de France, il n’hésite pas à se mettre à la tête des barons flamands révoltés qui chassent Baudouin IV. Ramené à la soumission après l’intervention du duc Robert de Normandie et le retour de son père, il devient, après la mort de ce dernier, l’un des plus puissants vassaux du roi de France.

Il entre tout d’abord en guerre contre Thierry IV de Hollande, qui lui conteste la Zélande, pourtant attribuée à son père par l’empereur Henri II. Baudouin envahit la Frise et sort victorieux du conflit : la Zélande reste dans la mouvance du comté de Flandre.

En 1046, le comte prend parti pour Godefroid de Basse-Lotharingie dans la lutte qui l’oppose à l’empereur Henri III, qui a attribué la Haute-Lotharingie à Adalbert d’Alsace. Suite à sa rébellion il perd le margraviat de Valenciennes. Allié à Thierry IV de Hollande, il s’empare du château d’Ename et reprend Gand grâce au noble Lambert. Avec Godefroid, il se saisit même de Nimègue, où Adalbert d’Alsace trouve la mort au cours d’une échauffourée. Cependant, Baudouin doit se replier face aux armées de l’empereur. Le comte de Flandre fait sa soumission en 1056 à Cologne.

En 1051, Richilde de Hainaut se retrouve veuve. Alléché par la perspective de placer le Hainaut dans l’escarcelle de sa famille, Baudouin V enlève Richilde pour la destiner à son fils aîné. L’évêque de Cambrai Lietbert fulmine naturellement l’excommunication pour consanguinité, mais le pape Léon IX accorde une dispense et lève la sanction après quelques années: l’aîné du comte de Flandre devient le comte Baudouin Ier de Hainaut, promettant l’unification des deux comtés.

La guerre avec l’empereur se rallume ensuite, mais cette fois-ci sans Godefroid IV. Baudouin prend Liège, détruit Thuin et pousse jusqu'à Huy. Henri III riposte en entrant en Flandre. Baudouin anime la résistance à Arques d’où, d’après la légende, il fait construire en trois nuits un immense fossé (devenu depuis le Canal de Noeufossé allant jusqu'à La Bassée. Ce fossé neuf s’avèrera finalement inutile, puisque Henri III, aidé de l’ancien châtelain de Cambrai, Jean de Béthune, le franchit, ravage le pays et prend Tournai (juin 1054), alors que Baudouin essuie un échec devant Anvers, défendue par Frédéric de Luxembourg (1055).

C’est la mort, l’année suivante de Henri III qui permet l’arrêt du conflit. Lors de sa génuflexion à Cologne (1056) et après les négociations de paix à Andernach (1056 et 1059) la cession du margraviat d'Ename (comté d'Alost), du château de Gand, du pays de Waes et des Quatre-Métiers, ainsi que des cinq îles de la Zélande, est confirmée au profit de Baudouin V. De plus, le mariage de Richilde de Hainaut et de Baudouin Ierest entériné, la ville de Tournai entrant sous son autorité.

En 1060, à la mort de son beau-frère Henri Ier, il devient tuteur du nouveau roi Philippe Ier, puis seul régent de France après le remariage de la reine Anne de Kiev. En tant que tel, il s’interdit d’accorder l’aide de la France à Guillaume le Bâtard, duc de Normandie, qui projette de conquérir l’Angleterre, mais lui accorde celle des Flamands, le futur Conquérant ayant épousé sa fille Mathilde.

Il avait marié en 1063 un autre de ses cinq enfants, Robert, à Gertrude de Saxe, lui attribuant la partie impériale du comté de Flandre. Après sa mort, le plus puissant des comtes de Flandre fut inhumé au milieu du chœur de la Collégiale Saint-Pierre de Lille, ville dont il avait fait sa capitale et dont le plus ancien document écrit est une charte de dotation du comte à cette église, par laquelle il lui donnait une ferme à Flers et les deux tiers des revenus de l'église d'Annapes (1066).

Union et descendance

Baudouin et Adèle ont eu trois enfants:

Sources et bibliographie

  • Le Glay, Edward: Histoire des comtes de Flandre jusqu'à l'avènement de la Maison de Bourgogne, Comptoir des Imprimeurs-unis, Paris, MDCCCXLIII
  • Platelle Henri et Clauzel, Denis: Histoire des provinces françaises du Nord, 2. Des principautés à l'empire de Charles Quint (900-1519), Westhoek-Editions Éditions des Beffrois, 1989; ISBN 2-87789-004-X
  • Douxchamps, Cécile et José: Nos dynastes médiévaux, Wepion-Namur 1996, José Douxchamps, éditeur; ISBN 29600078-1-6
  • Dumont, Georges-Henri: Histoire de la Belgique, Histoire/Le Cri, Bruxelles 1977, ISBN 2-87106-182-3

Liens internes

Précédé par Baudouin V de Flandre Suivi par
Baudouin IV
Comte de Flandre
1035-1067
Baudouin VI

Notes et références

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge central Portail du Moyen Âge central
  • Portail de la Flandre Portail de la Flandre
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais
  • Portail de Lille Métropole Portail de Lille Métropole
Ce document provient de « Baudouin V de Flandre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baudouin v de flandre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baudouin V De Flandre — Pour les articles homonymes, voir Baudouin V. Baudouin V de Flandre[1] dit le Pieux ou de Lille (vers 1012 à Arras[réf. nécessaire] …   Wikipédia en Français

  • Baudouin V de Flandre — Pour les articles homonymes, voir Baudouin V. Baudouin V de Flandre Titre Comte de Flandre 1035 – …   Wikipédia en Français

  • Baudouin VII de Flandre — Titre Comte de Flandre 1111 – 1119 Prédécesseur Robert II de Flandre Successeur Charles Ier de Flandre …   Wikipédia en Français

  • Baudouin IV de Flandre — Pour les articles homonymes, voir Baudouin IV. Baudouin IV de Flandre Titre Comte de Flandre 987 – …   Wikipédia en Français

  • Baudouin VI de Flandre — Pour les articles homonymes, voir Baudouin VI. Baudouin VI de Flandre (Baudouin Ier de Hainaut) Titre Comte de Hainaut …   Wikipédia en Français

  • Baudouin IX de Flandre — Baudouin VI de Hainaut Pour les articles homonymes, voir Baudouin Ier et Baudouin VI. Statue élevée en 1868 en l honneur de …   Wikipédia en Français

  • Baudouin VIII de Flandre — Baudouin V de Hainaut Pour les articles homonymes, voir Baudouin Ier et Baudouin V. Baudouin V de Hainaut (vers 1150 17 décembre 1195 à Mons), dit Baudouin le Courageux, fut comte de Hainaut de 1171 à 1195, comte de Flandre sous le nom… …   Wikipédia en Français

  • Baudouin IV De Flandre — Pour les articles homonymes, voir Baudouin IV. Baudouin IV de Flandre[1], dit Baudouin le Barbu ou Baudouin Belle Barbe (° 980 † 30 mai 1035[2]). Comte de Flandre (987 1035). Fils du comte …   Wikipédia en Français

  • Baudouin iv de flandre — Pour les articles homonymes, voir Baudouin IV. Baudouin IV de Flandre[1], dit Baudouin le Barbu ou Baudouin Belle Barbe (° 980 † 30 mai 1035[2]). Comte de Flandre (987 1035). Fils du comte …   Wikipédia en Français

  • Baudouin VI De Flandre — Pour les articles homonymes, voir Baudouin VI. Baudouin VI de Flandre, dit Baudouin de Mons, Baudouin de Hasnon ou Baudouin le bon (°v.1030 †1070) est le fils du comte Baudouin V et d Adèle de France (°1009 †1079), comtesse de Corbie, et donc par …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”