Battodo

Battōdō

Le battōdō (抜刀術, Battōjutsu?) est une discipline dans l'apprentissage de l'escrime au Japon (avec le kendo et l'iaidō).

Le battōdō est l'art de la coupe. L'entraînement au battōdō se fait sur des bottes de paille ou sur des roseaux tressés. Cependant, dans le Japon médiéval, les samouraïs s'entraînaient sur des prisonniers ou des condamnés. Les samouraïs coupaient alors le corps des prisonniers[réf. nécessaire]. La coupe la plus facile était la coupe du poignet mais cela allait jusqu'à des coupes impliquant plusieurs personnes. On dit qu'il est déjà arrivé qu'un très bon escrimeur coupe sept personnes d'un coup[réf. nécessaire].

Sommaire

Technique

Chaque kata s'appuie, en premier lieu, sur une longue pratique, d'abord à deux sous forme de kihon, puis seul dans le même esprit. Le seitei toho batto do se divise en quatre niveaux d'étude comprenant chacun cinq kata. Chacun d'eux correspond à une situation de combat particulière telle qu'on peut l'imaginer en iaidō ou kenjutsu. À partir de cette idée, il est impossible de scinder le seitei toho batto do des autres disciplines complémentaires telles le iaidō et le kenjitsu, apportant les connaissances à la pratique plus large de l'escrime japonaise traditionnelle. Le but n'est pas prioritairement de trancher. La coupe doit être la résultante d'un ensemble de facteurs et ne prend son sens que dans la globalité de la technique[1].

Décomposition

Les trois premiers niveaux, shoden, niveau de base, chuden, niveau intermédiaire, okuden, niveau supérieur se pratiquent seul face à une cible. Seul le dernier kata d'okuden requiert deux adversaires et donc deux cibles. Le quatrième niveau, kumitachi, est la mise en confrontation de deux partenaires sur une même cible.

Liens externes

Références

  • Portail des arts martiaux et sports de combat Portail des arts martiaux et sports de combat
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Batt%C5%8Dd%C5%8D ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Battodo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Battōdō — Le battōdō (抜刀術, Battōjutsu?) est une discipline dans l apprentissage du sabre japonais au même titre que le kenjutsu, le kendo et l iaidō. Il était enseigné dans les koryu (écoles anciennes). Certaines koryu perpétuent cet enseignement. Le… …   Wikipédia en Français

  • battodo — Также иайдо. Искусство вынимания меча из ножен с одновременным нанесением удара …   Японско-русский словарь терминов японских боевых искусств

  • Batto do — Battōdō Le battōdō (抜刀術, Battōjutsu?) est une discipline dans l apprentissage de l escrime au Japon (avec le kendo et l iaidō). Le battōdō est l art de la coupe. L entraînement au battōdō se fait sur des bottes de paille ou sur des roseaux… …   Wikipédia en Français

  • Nakamura-ryū — Happōgiri Battōdō (中村流八方切り抜刀道?) is a battō style created by Nakamura Taizaburo (1912–2003). Contents 1 Nakamura Taizaburo 2 History …   Wikipedia

  • Rhee Taekwon-Do — Rhee International Taekwon Do (Australia) logo Rhee Taekwon Do (리태권도; 李跆拳道) Date founded c. 1965 Country of origin South Korea Founder Cho …   Wikipedia

  • Iaidō — Préparation du iaito avant la pratique L’iaidō (居合道, iaidō …   Wikipédia en Français

  • Battōjutsu — Infobox martial art logo = logocaption = logosize = imagecaption = imagesize = name = Battōjutsu (抜刀術) aka = focus = Weaponry hardness = Non competitive country = flagicon|Japan Japan creator = Unknown, sometimes credited to Hayashizaki Jinsuke… …   Wikipedia

  • Tameshigiri — (試し斬り, 試し切り, 試斬, 試切) is the Japanese art of target test cutting. The kanji literally mean (kun yomi: ためし ぎり tameshi giri ). This practice was popularized in the Edo period (17th century) for testing the quality of swords and continues through the …   Wikipedia

  • Iaido — Iaidō Préparation du iaito avant la pratique L’iaidō (居合道, iaidō …   Wikipédia en Français

  • Iaidô — Iaidō Préparation du iaito avant la pratique L’iaidō (居合道, iaidō …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”