Batrachotoxine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BTX.
Batrachotoxine
Structure de la batrachotoxine.
Structure de la batrachotoxine.
Général
No CAS 23509-16-2
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C31H42N2O6  [Isomères]
Masse molaire[1] 538,675 ± 0,0299 g·mol-1
C 69,12 %, H 7,86 %, N 5,2 %, O 17,82 %,
Écotoxicologie
DL50 0,0027 mg·kg-1 (souris, i.v.)
0,002 mg·kg-1 (souris, s.c.)
0,002 mg·kg-1 (souris, i.p.) [2]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La batrachotoxine (BTX) est un alcaloïde stéroïdien produit par certaines grenouilles d'Amérique du Sud, ainsi que par certains insectes de la famille des Melyridae (de la super-famille des Cleroidea) et par quelques oiseaux de Nouvelle Guinée.

Sommaire

Mode d'action

La batrachotoxine est un ligand des canaux sodiques du cœur et du système nerveux central. Ainsi elle empêche la sécrétion de chlorure de sodium dans la lumière des cellules épithéliales de ces organes.

Origine de la toxine

À la fois pour les espèces de grenouilles et de passereaux sous-cités, on pense à plusieurs origines pour le poison. Outre l'alimentation, on pense aussi que la batrachotoxine pourrait être « produite par des bactéries hôtes ou par des modifications de précurseurs fournis par ces mêmes bactéries »[3].

Origine de la toxine chez les grenouilles

La batrachotoxine est secrétée par des grenouilles d'Amérique du Sud et plus particulièrement 2 genres, le genre Phyllobates (5 espèces) et le genre Dendrobates (41 espèces).

En captivité, il a été observé que l'effet de la toxine était fortement atténué[réf. nécessaire], et on pense donc que l'alimentation joue un rôle dans la sécrétion de cette toxine.

Origine de la toxine chez les oiseaux

On trouve aussi de la batrachotoxine chez l'Ifrita kowaldi[4] et quelques espèces du genre Pitohui[4],[5].

Chez ces passereaux, la batrachotoxine pourrait avoir en partie pour origine première les scarabées Choresine[6] qui en contiennent eux-mêmes.

Notes et références

  1. Masse molaire calculée d’après Atomic weights of the elements 2007 sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) « Batrachotoxin » sur ChemIDplus, consulté le 6 février 2009
  3. Dietrich Mebs (trad. Max Goyffon), Animaux venimeux et vénéneux [« Venomous And Poisonous Animals »] [détail des éditions] 
  4. a et b (en) J.P. Dumbacher, T. Spande et J.W. Daly, « Batrachotoxin alkaloids from passerine birds: A second toxic bird genus (Ifrita kowaldi) from New Guinea », dans PNAS, vol. 97, no 24, 21 novembre 2000, p. 12970-12975 [résumé, texte intégral [PDF] (pages consultées le 16 février 2010)] 
  5. (en) J.P. Dumbacher, B.M. Beehler, T.F. Spande, H.M. Garraffo et J.W. Daly, « Homobatrachotoxin in the genus Pitohui: chemical defense in birds? », dans Science magazine, vol. 258, no 5083, 30 octobre 1992, p. 799-801 [résumé, texte intégral [PDF] (pages consultées le 16 février 2010)] . PMID 1439786
  6. (en) J.P. Dumbacher, A. Wako, S.R. Derrickson, A. Samuelson, T.F. Spandle et J.W. Daly, « Melyrid beetles (Choresine): A putative source for the batrachotoxin alkaloids found in poison-dart frogs and toxic passerine birds », dans PNAS, vol. 101, no 45, 1er novembre 2004, p. 15857-15860 [résumé, texte intégral [PDF] (pages consultées le 17 février 2010)] PMID 15520388

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Batrachotoxine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • batrachotoxine — ● batrachotoxine ou batracine nom féminin Principe actif du venin cutané des petites grenouilles arboricoles d Amérique tropicale. (Ce venin servait de poison de flèches aux Indiens.) …   Encyclopédie Universelle

  • 23509-16-2 — Batrachotoxine Pour les articles homonymes, voir BTX. Batrachotoxine …   Wikipédia en Français

  • C31H42N2O6 — Batrachotoxine Pour les articles homonymes, voir BTX. Batrachotoxine …   Wikipédia en Français

  • batracine — ● batrachotoxine ou batracine nom féminin Principe actif du venin cutané des petites grenouilles arboricoles d Amérique tropicale. (Ce venin servait de poison de flèches aux Indiens.) …   Encyclopédie Universelle

  • Phyllobates terribilis — Phyllobates terribilis …   Wikipédia en Français

  • ALCALOÏDES — Les alcaloïdes représentent un ensemble de molécules d’origine naturelle, renfermant du carbone, de l’hydrogène et, plus spécialement, de l’azote. La plupart possèdent une activité biologique marquée qui a suscité de longue date un intérêt… …   Encyclopédie Universelle

  • Batrachotoxin — Strukturformel Allgemeines Name Batrachotoxin Andere Namen …   Deutsch Wikipedia

  • Düsterer Blattsteiger — Phyllobates lugubris Systematik Klasse: Lurche (Amphibia) Ordnung: Froschlurche (Anura) Überfamilie: Ranoidea …   Deutsch Wikipedia

  • Phyllobates lugubris — Systematik Klasse: Lurche (Amphibia) Ordnung …   Deutsch Wikipedia

  • Alcaloide — Alcaloïde Les alcaloïdes sont des molécules organiques hétérocycliques azotées d origine naturelle pouvant avoir une activité pharmacologique. Ce nom dérive du mot alcalin ; à l origine, le terme a été employé pour décrire n importe quelle… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”