232 T Nord 3.871 à 3.884 ex-ROD

Les Baltic 3.871 à 3.884 étaient des locomotives à vapeur construites pour le réseau néerlandais et réquisitionnées par l'armée britannique lors de la Première Guerre mondiale. Elles avaient une disposition d'essieux de type 232.

Sommaire

Genèse

Ces machines furent commandées à l'origine par le réseau néerlandais (NS) à l'industrie britannique. Cette commande fut notifiée à la société Beyer-Peacock Ltd en 1913 pour la fourniture de 40 locomotives. 26 locomotives furent effectivement livrées de 1913 à 1916 mais le reste, soit 14 machines, fut réquisitionné, en compagnie d'autres matériels, par le ROD (Railway Operating Division) pour la traction des trains de matériel militaire dans le Nord de la France où opérait l'armée britannique.

Description

C'était des machines disposant d'un moteur à simple expansion à deux cylindres. La distribution était intérieure au châssis et attaquait le premier essieu moteur. Le foyer était un foyer de type « Belpaire » et l'échappement était fixe avec une cheminée de type « PO ». La porte de la boîte à fumée fut remplacé en cours de carrière par une de type « Nord ». Les 2 bogies étaient non freinés et différents d'entraxe, ils avaient un déplacement latéral de + ou - 65 mm. Les soutes à eau étaient réparties en trois positions : les deux latérales et une en forme de U sous la hotte à combustible.

Utilisation et Service

La Compagnie des chemins de fer du Nord ayant remarqué la bonne tenue, le faible coût d'entretien et les bonnes performances de ces machines se porta acquéreur de ces 14 locomotives au sortir de la Première Guerre mondiale. Cette acquisition se fit pour améliorer son parc de traction pour les trains de banlieue. Elles furent immatriculées : 3.871 à 3.884 et affectées au dépôt de Creil dans le roulement des 232 T Nord 3.801 à 3.865 (futures : 2-232 TA 1 à 65 ). Elles firent là un service sans failles hormis quelques échauffements dans le mécanisme intérieur dû à des fuites d'eau au niveau des soutes.

En 1933 elles commencèrent à subir la concurrence des 141 T Nord 4.1201 à 4.1272 (futures : 2-141 TC 1 à 72 ) et se virent dès lors mutées sur les dépôts de Lille-Fives et de Tourcoing.

À la formation de la SNCF, en 1938, elles furent réimmatriculées : 2-232 TB 1 à 14 et aucune machine ne fut ponctionnées par l'occupant pendant la Seconde Guerre mondiale, seule la 2-232 TB 10 fut gravement avariée et radiée. À partir de là elles connurent les dépôts de Douai, Saint-Omer, Dunkerque, Saint-Pol, Lille-La-Délivrance, Somain et Hazebrouck où elles ne firent plus que des services sur des courtes distances, des navettes et autres petits services.

Le début de la fin commença en 1946 avec la réforme des 2-232 TB 3 et 14 et s'acheva avec la réforme de la 2-232 TB 5 en 1954.

Elles furent affublées du surnom : « Les Hollandaises » par les cheminots du Nord.

Sur le réseau des réseau néerlandais les locomotives furent numérotées 1201 à 1226 lorsque le réseau s'appelait encore Staatssporwegen. Suite au changement de raison sociale, devenant ainsi les NS, les locomotives furent réimmatriculées : 6001 à 6026. Elles achevèrent leur carrière en 1957.

Caractéristiques

  • Pression de la chaudière : 12 kg/cm²
  • Surface de grille : 2,39 m²
  • Surface de chauffe : 117,98 m²
  • Surface de surchauffe : 35,05 m²
  • Diamètre et course des cylindres : 508 mm * 660 mm
  • Diamètre des roues motrices : 1851 mm
  • Diamètre des roues des bogies : 915 mm
  • Capacité en eau : 9,1 m³
  • Capacité en charbon : 3 t
  • Masse en ordre de marche : 94,27 t
  • Masse adhérente : 45,72 t
  • Longueur hors tout : 14,625 m
  • Vitesse maxi en service : 105 km/h


Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 232 T Nord 3.871 à 3.884 ex-ROD de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Locomotives à vapeur françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferroviaire impérial d Alsace Lo …   Wikipédia en Français

  • Locomotives a vapeur francaises — Locomotives à vapeur françaises Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives À Vapeur Françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”