Bath (Maine)

43° 54′ 59″ N 69° 49′ 21″ W / 43.9164, -69.8225

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bath (homonymie).
Les chantiers navals de Bath

La ville de Bath est le siège du comté de Sagadahoc, situé dans le Maine, aux États-Unis. Elle fut longtemps réputée pour ses chantiers navals.

Histoire

Samuel de Champlain explora en 1605 la baie de la Kennebec, que les indiens Abénaquis appelaient Sagadahoc, c’est-à-dire « embouchure du grand fleuve ». En 1607, une filiale de la Virginia Company (Plymouth Company) établit l’éphémère Colonie de Popham, défendue par le Fort Saint-George. Si les conditions météorologiques et la mauvaise gestion gâtèrent l'entreprise, du moins les colons anglais furent-ils assez habiles pour fabriquer de leurs mains le premier vaisseau proprement « américain » (construit entièrement au Nouveau Monde) capable de traverser l'Atlantique : le Virginia of Sagadahoc, avec lequel ils parvinrent à regagner l'Angleterre.

La reconstitution du comptoir de Sagadahoc ne devait reprendre qu'en 1660, après rachat des terres à un sachem indien surnommé Robinhood[1].

D'abord tournée vers la pêche, la colonie développa au fil des décennies plusieurs ateliers pour travailler le bois de charpente, le fer et le cuivre. C'est ainsi qu'en 1743, un charpentier du nom de Jonathan Philbrook et ses deux fils construisirent deux vaisseaux. Rattachée d'abord au comptoir de Georgetown en 1753, la colonie de la Kennebec grossit jusqu'à devenir un bourg indépendant qui le 17 février 1781 prit le nom de Bath : un postier anglais, Dummer Sewell, lui trouva ce nom qui évoque la ville anglaise de Bath dans le Somerset.

En 1814, un négociant de Bath du nom de Frederic Tudor imagina de ravitailler les Antilles et la Louisiane en glace. En 1826, Rufus Page construisait la première glacière à Gardiner pour approvisionner les navires de Tudor. La glace était collectée par les fermiers de la région en hiver : découpée à la scie, elle était amenée par flottage jusqu'à un entrepôt à quai, et conservée jusqu'au printemps suivant. Elle était alors conditionnée dans de la sciure de bois avant d'être embarquée sur les navires[2].

Le port de Bath se fit rapidement une réputation par ses ateliers de construction navale : on y dénombra jusqu'à 200 entreprises différentes, et plus de 5 000 navires y ont été construits à ce jour. La croissance de la ville était rapide : dès 1844, les quartiers ouest formaient à leur tour une commune séparée (West Bath), tandis que la ville prenait le 14 juin 1847 le statut de cité de l'État du Maine, et en 1854 devenait siège de comté. À cette date, c'était le 5e plus grand port des États-Unis ; les clippers sortis de ses arsenaux étaient réputés dans le monde entier. La dernière entreprise commerciale active dans la construction de trois-mâts fut Percy & Small Shipyard, dont les ateliers ont été rachetés en 1971 par le Maine Maritime Museum.

Notes et références

  1. Maine League of Historical Societies and Museums, Maine: A Guide « Down East », Rockland, Me, Courier-Gazette, Inc., 1970, p. 248–252 
  2. Maine's Ice Industry by Richard Judd in Maine The Pine Tree State form Prehistory to the present

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bath (Maine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bath (Maine) — Bath …   Deutsch Wikipedia

  • Bath, Maine — Infobox Settlement official name = Bath, Maine settlement type = City nickname = motto = imagesize = image caption = City Hall image mapsize = 250px map caption = Location of Bath in Maine mapsize1 = map caption1 = subdivision type = Country… …   Wikipedia

  • West Bath, Maine — Infobox Settlement official name = West Bath, Maine settlement type = Town nickname = motto = imagesize = image caption = New Meadows River image |pushpin pushpin label position =left pushpin map caption =Location within the state of Maine… …   Wikipedia

  • Straßenbahn Bath (Maine) — Die Stadt Bath im US Bundesstaat Maine hatte von 1893 bis 1937 einen Straßenbahnbetrieb. Inhaltsverzeichnis 1 Stadtlinie 2 Linie von Lewiston 3 Literatur 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Bath Iron Works — (BIW) is a shipyard located on the Kennebec River in Bath, Maine. Since its foundation in 1884 by Thomas W. Hyde, Bath Iron Works has built private, commercial and military vessels. Its largest customer has historically been the United States… …   Wikipedia

  • Maine locations by per capita income — Maine has the thirty fourth highest per capita income in the United States of America. In 2000, the state s average personal per capita income was $19,533.[citation needed] By 2003, that figure had risen to $28,831.[citation needed] Maine… …   Wikipedia

  • Bath — may refer to: * Any vessel, dish, or depression made to hold a liquid for the purpose of immersion of an object, e.g. birdbath * A body of liquid in which something is washed, heated or steeped: ** For medical or cleaning purposes, etc. e.g. Bath …   Wikipedia

  • Bath (Begriffsklärung) — Bath ist der Name folgender Orte: Bath, eine Stadt im Westen Englands in der Grafschaft Somerset Bath (Illinois) Bath (Indiana) Bath (Jamaika) Bath (Maine) Bath (Michigan) Bath (New Hampshire) Bath (New York) Bath (North Carolina) Bath (Ohio)… …   Deutsch Wikipedia

  • Bath Iron Works — Die Anlagen von Bath Iron Works in Bath, Maine Bath Iron Works (BIW) ist eine Werft in den Vereinigten Staaten. Das Unternehmen ist in Bath im Bundesstaat Maine ansässig. Seit 1995 gehört BIW zum Rüstungskonzern General Dynamics. Geschichte Bath… …   Deutsch Wikipedia

  • Bath Street Railway — Die Stadt Bath im US Bundesstaat Maine hatte von Mitte der 1890er Jahre bis 1937 einen Straßenbahnbetrieb. Zunächst wurde in den 1890er Jahren die Bath Street Railway gebaut. Diese innerstädtische elektrische Straßenbahnlinie durchfuhr die Stadt… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”