231 numéros 1301 à 1308

S12 AL 1301 à 1308


AL 1301 à 1308
puis 1-231 A 301 à 308 SNCF
Type de locomotive Locomotive à vapeur
Constructeur EMBG Graffenstaden
Date de construction 1909
Production totale 8
Disposition des roues ooOOOo
Classification UIC 231
Gabarit Standard
Ecartement 1435 mm
Diamètre des roues porteuses avant 950 mm
Diamètre des roues motrices 2040 mm
Diamètre des roues porteuses arrière 1400 mm
Longueur 21,2 m
Longueur hors tout 12.700 m
Masse totale en charge 82,2 t
Masse adhérente 48 t
Poids de la
locomotive et du tender
130,8 t
Type de combustible charbon
Type de moteur compound
Pression de le chaudière 15 kg/cm²
Nombre de cylindres 4
Diamètre du cylindre haute pression 380 mm
Diamètre du cylindre basse pression 600 mm
Vitesse maximum 120 km/h
Carrière SNCF
Série 231
Effectif 7
Numéro 1-231 A 301 à 308
Région d'action France, Alsace
Retiré 1951

Les Pacific série S 12 numéros 1301 à 1308 furent des locomotives à vapeur construites par l'EMBG à Graffenstaden suite à une commande de 1907 des chemins de fer impériaux d'Alsace-Lorraine (EL) et livrées en 1909.

Sommaire

Description

Ces Pacific disposaient d'un moteur à quatre cylindres compound décroisés avec les deux HP extérieurs et les deux BP intérieurs et la distribution était du type « Walschaert ». Le foyer était un foyer « Belpaire » à grille étroite. L'échappement était variable à trèfle. Le surchauffeur était de type « Schmidt », le régulateur était à soupapes. Les tiroirs HP étaient de type cylindrique et par contre les tiroirs BP étaient de type plan. Le bogie du type « Alsacien » à longerons internes était non freiné. L'essieu arrière n'était pas traité en tant que bissel. Elles furent toutes munies d'écrans pare-fumées.

En définitive ces Pacific n'en n'étaient pas vraiment. En effet elles furent le résultat de la volonté de l'EL de disposer d'une série de machines analogues aux Ten-Wheels de la série S 9 AL 901 à 980 mais avec une puissance accrue. De fait devant l'augmentation du poids il fut décidé de rajouter un essieu pour autoriser les nouvelles venues sur les lignes faiblement armées, mais sans modifications profondes des machines originelles. Ainsi s'explique le non-traitement de l'essieu en bissel mais aussi la distance très courte entre celui-ci et le dernier essieu accouplé.

Utilisation et service

Dès leurs sortie d'usine elle furent affectées au dépôt de Strasbourg et de Mulhouse-Île-Napoléon en étant affectées aux rapides et express lourds puis moyens devant l'accroissement du poids des trains en circulation. Cette même cause et l'arrivée de machines plus puissantes provoqua leurs affectation au dépôt de Thionville en 1925 puis au dépôt de Luxembourg en 1929.

La SNCF, en 1938, ne récupéra que 7 machines sur les 8 construites car la 1305 fut perdue en Allemagne en 1918. Elles furent immatriculées 1-231 A 301 à 308. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale il ne restait au dépôt de Luxembourg que les 1-231 A 303, 306 et 307. Ces machines furent prises en location par les CFL en 1946 sous les n° 3711 à 3713. Elles y furent radiées en novembre 1949 pour la première et respectivement en août et décembre 1950 pour les deux autres.

Les 1-231 A 302, 304 et 308 étaient aussi prévues pour être affectées aux CFL mais les deux premières locomotives furent retrouvées en RDA où elles furent remises en état. L'ex 1-231 A 304 fut ainsi la dernière machine ayant circulé car étant radiée en mai 1953. Quant à la 1-231 A 308 elle se retrouva en Pologne où elle fut radiée dès mai 1946.

La dernière unité, à savoir la 1-231 A 301 fut également retrouvée en Pologne après avoir été classifiée en situation inconnue et également radiée en mai 1946.

Tenders

Les tenders qui leur furent accouplés ont toujours été les mêmes : il s'agissait des tenders inspirés de ceux des 221 Est 2601 et 2602 (futures : 1-221 A 601 et 602, cousines des Atlantic de la Compagnie des chemins de fer du Nord) à bogies contenant 21 m³ d'eau et 6 t de charbon immatriculés 1301 à 1308 puis 1-21 A 301 à 308.

Autres caractéristiques

  • Surface de grille : 3,22 m²
  • Surface de chauffe : 200,21 m²
  • Surface de surchauffe : 38,50 m²
  • Cylindres : 380 par 660 mm, 600 par 660 mm
  • Masse du tender en ordre de marche : 48,6 t
  • Longueur totale : 21,2 m

Ces machines étaient relativement peu puissantes.

Voir aussi

  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
Ce document provient de « S12 AL 1301 %C3%A0 1308 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 231 numéros 1301 à 1308 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 231 AL 1301 à 1308 — S12 AL 1301 à 1308 AL 1301 à 1308 puis 1 231 A 301 à 308 SNCF Type de locomotive Locomotive à vapeur Constructeur EMBG Graffenstaden Date de construction 1909 Production totale 8 Disposition des roues ooOOOo… …   Wikipédia en Français

  • S12 AL 1301 a 1308 — S12 AL 1301 à 1308 AL 1301 à 1308 puis 1 231 A 301 à 308 SNCF Type de locomotive Locomotive à vapeur Constructeur EMBG Graffenstaden Date de construction 1909 Production totale 8 Disposition des roues ooOOOo… …   Wikipédia en Français

  • S12 al 1301 à 1308 — AL 1301 à 1308 puis 1 231 A 301 à 308 SNCF Type de locomotive Locomotive à vapeur Constructeur EMBG Graffenstaden Date de construction 1909 Production totale 8 Disposition des roues ooOOOo… …   Wikipédia en Français

  • S12 AL 1301 à 1308 — AL 1301 à 1308 puis 1 231 A 301 à 308 SNCF Type de locomotive Locomotive à vapeur Constructeur EMBG Graffenstaden Date de construction 1909 Production totale 8 Disposition des roues ooOOOo …   Wikipédia en Français

  • S12 1301 à 1308 (AL) — S12 AL 1301 à 1308 AL 1301 à 1308 puis 1 231 A 301 à 308 SNCF Type de locomotive Locomotive à vapeur Constructeur EMBG Graffenstaden Date de construction 1909 Production totale 8 Disposition des roues ooOOOo… …   Wikipédia en Français

  • Locomotives à vapeur françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferroviaire impérial d Alsace Lo …   Wikipédia en Français

  • Locomotives a vapeur francaises — Locomotives à vapeur françaises Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives À Vapeur Françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Compania de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante — Compañia de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ou MZA est l une des principales entités à entrer dans la formation de la RENFE en 1941 avec près de 3670 kilomètres de …   Wikipédia en Français

  • Compañia De Los Ferrocarriles De Madrid A Zaragoza Y Alicante — La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ou MZA est l une des principales entités à entrer dans la formation de la RENFE en 1941 avec près de 3670 kilomètres de lignes exploitées en 1931. Sommaire 1 Naissance de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”