Bataillon basque espagnol

Batallón Vasco Español

Batallón Vasco Español
Batallón Vasco Español
Classification
Extrême droite, Anti-indépendantiste
Objectifs
Lutter contre les mouvements indépendantistes basques
Statut
inactif
Victimes
~ 32 morts
Fondation
Date de formation 1975
Pays d’origine France France, Espagne Espagne
Fondateur(s)  ?
Force
Nombre inconnu
Zone d’opération France, Espagne
Dernière attaque 1981
Financement
inconnu
Filiation
Chefs principaux
inconnu
Groupes reliés
Groupes antiterroristes de libération

Le Batallón Vasco Español (ou bataillon Basque Espagnol en Français) est un groupe armé espagnol d'extrême droite actif de 1975 à 1981, principalement au pays basque nord.

Le BVE agi essentiellement contre la violence des différents groupes séparatistes basques.

Avec le changement de gouvernement à Madrid, de la post-franquiste de centre-droit UCD pour le centre-gauche PSOE en 1982, le BVE a disparu et a été remplacé par le GAL.

Attaques attribuées au BVE

  • 2 août 1977 : Meurtre de Juan Lopetegui J. Carrasco (militant ETA ) à Anglet (France).
  • Mai 1978 : Assassinat Irún Martin Merkelanz prétendument liés à l'ETA.
  • 2 décembre 1978 : Assassinat de Yolanda Martín González (étudiant basque et membre du Parti socialiste des travailleurs, PST), à Madrid. Des membres du parti d'extrême droite Fuerza Nueva ont été arrêtés pour cette affaire, y compris un policier.
  • 21 décembre 1978 : L'assassinat de José Miguel Beñarán "Argala" (militant ETA qui à participé à l'assassinat de Luis Carrero Blanco en 1973), à Anglet. Carlos Gastón, membre de la BVE a été accusé de ce crime. L'ancien membre de l'OAS et député Jean Pierre Cherid y a prit part.
  • 12 mai 1979 : Meurtre du policier Pérou Lañarraga Juaristi (présumé collaborateur de l'ETA) à Bayonne (France).
  • 25 juin 1979 : Meurtre de Enrique Gomez Alvarez (présumé militant de l'ETA) à Bayonne.
  • 28 juin 1979 : Meurtre de F. Martín Eizaguirre et Aurelio Fernández (présumé militants du GRAPO ) à Paris (France).
  • 28 septembre 1979 : Meurtre de Tomás Alba Irazusta, conseiller municipal de Herri Batasuna, dans sa ville natale de Astigarraga (Guipuscoa).
  • 2 février 1980 : Assassinat de Jesús Zubikaray Badiola, membre de Euskadiko Ezkerra, à Hernani (Guipuscoa).
  • 19 avril 1980 : Assassinat de Felipe Zagarna ORMAZABAL, membre d'Herri Batasuna à Hernani.
  • 8 mai 1980 : Assassinat de María José Bravo del Valle (étudiant sans relation politique connu) à Donostia (Guipuscoa).
  • 8 ou 11 Mai 1980 à San Sebastian, meurtre de Maria José Bravo.
  • 30 aout 1980 : Meurtre de Angel Etxaniz Olabarria, membre d'Herri Batasuna, à Ondarroa (Biscaye).
  • 2 septembre 1980 : Assassinat de M ª Arbelaiz Miguel et Luis M ª Elizondo (HB) à Hernani.
  • 14 novembre 1980 : Meurtre de Esperanza Alfonso Arana et Joaquín Etxeberria (membres de l'ETA) à Caracas (Venezuela).
  • 14 novembre 1980 : Meurtre de Joaquií Antimasbere Escoz (sans lien connu politique) à Hernani.
  • 23 novembre 1980 : Attaque contre le Bar Hendayais à Hendaye. Pierre et Jean José Camio Aramendi (sans liens politiques connus ) sont tués. 10 personnes sont blessées.
  • 30 décembre 1980 : Assassinat de José Martín Sagardia Zaldua (membre de l'ETA) à Biarritz (France).
  • 3 mars 1981 : Meurtre de Francisco Javier Cincunegui Andoain Ansa, militant Herri Batasuna et le frère d'un conseiller du parti nationaliste basque.
  • 3 mai 1981 : Assassinat de Francisco Javier Cincunegui Ansa, membre d'Herri Batasuna, en Andoain (Guipuscoa).

Articles connexes

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du Pays basque Portail du Pays basque
Ce document provient de « Batall%C3%B3n Vasco Espa%C3%B1ol ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataillon basque espagnol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armée basque — Eusko Gudarostea Ikurriña, drapeau utilisé par les gudaris comme signe de ralliement. Eusko Gudarostea ou Euzko Gudarostea (dans l ancienne orthographe) signifie l « armée basque » en euskera. Ce fut la dénomination utilisée par l armée …   Wikipédia en Français

  • Agregation d'espagnol — Agrégation d espagnol Le concours d agrégation d espagnol est un concours public du ministère français de l Éducation nationale destiné à recruter des professeurs agrégés de l enseignement secondaire, qui enseigneront prioritairement dans les… …   Wikipédia en Français

  • Agrégation d'espagnol — Les concours d agrégation (externe et interne) d espagnol sont organisés pour le recrutement des professeurs agrégés d espagnol. Sommaire 1 Histoire 2 Le programme 2.1 Agrégation externe 2.1.1 La …   Wikipédia en Français

  • Groupes antiterroristes de libération — Pour le film de Miguel Courtois, voir G.A.L. (film). Grupos Antiterroristas de Liberación GAL Idéologie Terrorisme d État Objectifs Assassinat des militants ETA en France, provocation d une action de l Etat français contre ETA …   Wikipédia en Français

  • G.A.L. — Groupes antiterroristes de libération  Pour le film de Miguel Courtois, voir G.A.L. (film). Groupes antiterroristes de libération Classification Terrorisme d Etat …   Wikipédia en Français

  • Groupes Antiterroristes De Libération —  Pour le film de Miguel Courtois, voir G.A.L. (film). Groupes antiterroristes de libération Classification Terrorisme d Etat …   Wikipédia en Français

  • Groupes Antiterroristes de Libération —  Pour le film de Miguel Courtois, voir G.A.L. (film). Groupes antiterroristes de libération Classification Terrorisme d Etat …   Wikipédia en Français

  • Groupes antiterroristes de liberation — Groupes antiterroristes de libération  Pour le film de Miguel Courtois, voir G.A.L. (film). Groupes antiterroristes de libération Classification Terrorisme d Etat …   Wikipédia en Français

  • Grupos Antiterroristas de Liberación — Groupes antiterroristes de libération  Pour le film de Miguel Courtois, voir G.A.L. (film). Groupes antiterroristes de libération Classification Terrorisme d Etat …   Wikipédia en Français

  • Batallón Vasco Español — (es)Batallón Vasco Español BVE Idéologie Extrême droite, anti indépendantisme Objectifs Lutter contre les mouvements indépendantistes basques Statut Inactif Fondation Date de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”