Bataille pour la terre du milieu 2

Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II

Le Seigneur des Anneaux
la Bataille pour la Terre du Milieu II
Éditeur EA Los Angeles
Développeur EA Games Pacific
Concepteur Louis Castle

Début du projet 22 juillet 2005
Date de sortie 2 mars 2006 (Windows)
16 juillet 2006 (Xbox 360)
Version 1.06 (4 octobre 2006)
Genre Jeu de stratégie en temps réel
Mode de jeu Solo, Internet et réseau local (jusqu'à 8 joueurs sous Windows, jusqu'à 4 joueurs sur le Xbox Live)
Plate-forme Windows, Xbox 360
Média DVD (2), CD (6)
Contrôle souris (+ raccourcis clavier) (PC)
manette de jeu (Xbox)

Évaluation PEGI: 12+
ESRB: T (Teen)
Moteur SAGE

Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II est un jeu vidéo de stratégie en temps réel et au tour par tour, développé par EA Games, avec la collaboration de SAGE et basé sur le monde de la Terre du Milieu, créé par Tolkien.

Sommaire

Conception

Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II (en abrégé : BFMEII, de l'anglais Battle for Middle-Earth II) s'inspire des livres de J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux et Bilbo le hobbit, ainsi que de la trilogie cinématographique de Peter Jackson.

Au départ, il n'est censé être qu'un add-on pour La Bataille pour la Terre du Milieu, édité en 2004 par Electronic Arts, mais il se révèle, par la suite, que le jeu est passé à un stade indépendant qui permet de jouer toutes les batailles des trois films de Peter Jackson.

C'est le 22 juillet 2005 que Tolkien Enterprises accorde à Electronic Arts, l'éditeur de BFMEII, les droits pour concevoir les jeux vidéo Le Seigneur des Anneaux, basés sur le livre Le Seigneur des Anneaux. Cet accord vient en complément d'un accord séparé passé entre les deux compagnies en 2001, qui donne à Electronic Arts le droit de mettre au point des jeux vidéos basés sur la trilogie cinématographique Le Seigneur des Anneaux. Le nouvel arrangement donne à Electronic Arts la possibilité de créer des jeux vidéos avec des scénarios originaux, mais étroitement liés à l'univers du Seigneur des Anneaux. Immédiatement, Electronic Arts annonce la mise au point, par sa division EA Los Angeles, de deux jeux sous cette licence : Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II, pour Windows, qui est une suite de Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu, et Le Seigneur des Anneaux : Tactiques, pour la PlayStation Portable[1].

Hugo Weaving, qui jouait Elrond dans la trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux, a repris le rôle dans BFMEII, où il est également le principal narrateur

Le 10 novembre 2005, Electronic Arts annonce que Hugo Weaving, qui jouait Elrond dans la trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux, reprend ce rôle et va être le principal narrateur de BFMEII. Lors des sessions d'enregistrement des passages racontés, il note : "J'ai toujours trouvé le travail de narration réellement fascinant, car vous travaillez sur un seul élément de vos capacités d'acteur - si vous préférez, en se focalisant sur un seul outil de sa panoplie - de façon à ce que tout semble contribuer à créer un effet vocal. Ce n'est en fait pas seulement un effet, parce que cela vient en fait d'une source qui est un véritable prolongement du personnage"[2].

Electronic Arts indique, le 13 janvier 2006, qu'une version de BFMEII pour Xbox 360 est en cours de conception, et promet de fournir un "schéma de contrôle unique et intuitif", mis au point par le concepteur de jeux vidéo Louis Castle, co-fondateur de l'éditeur de jeu de stratégie en temps réel Westwood Studios. Les joueurs pourront jouer en ligne avec le service Xbox Live. Castle est très motivé par le projet d'exporter le jeu sur une console : "Vivre ces batailles cinématiques en haute définition sur la Xbox 360, avec un son surround étonnant, tout ceci dans le confort du canapé de votre salon, est une expérience extraordinaire. [...] Y ajouter la possibilité de jouer avec des amis via Xbox Live est aussi vraiment excitant"[3].

En tant que directeur cinématique de BFMEII, Richard Taylor est responsable des séquences intiale et finale du jeu, ainsi que des introductions aux campagnes et missions. Dans ce premier jeu vidéo d'Electronic Arts qui se soit vu donner toute liberté dans l'utilisation des matériaux de l'univers du Seigneur des Anneaux, de nombreux pays, personnages et créatures des livres apparaissent visuellement pour la première fois dans les scènes cinématiques du jeu. Taylor considère qu'il est essentiel d'utiliser de bonnes combinaisons audio et vidéo lorsqu'une histoire est racontée, et a été heureux d'avoir Weaving comme narrateur principal du projet[4].

Edition

La version Windows[5] du jeu est publiée par EA Games le 2 mars 2006, et la version pour Xbox 360[6] le 5 juillet de la même année. A côté de l'édition standard, une édition Collector est sortie, contenant un DVD en bonus, avec des suppléments en haute définition, tels que la partition musicale originale complète, des scènes cinématiques et d'introduction du jeu, le documentaire La conception de La Bataille pour la Terre du Milieu II et L'Art du Jeu, une collection présentant des centaines de peintures cinématiques et d'œuvres d'art conceptuel créés pour le jeu[7].

Le 27 juillet 2006, Electronic Arts annonce que son studio EA Los Angeles va publier une extension pour Windows de BFMEII sous l'appellation Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II : l'Avènement du roi-sorcier, qui présente une campagne pour joueur solo, une nouvelle faction du nom d'Angmar, de nouvelles unités et de nombreuses améliorations dans la conduite du jeu. La sortie est prévue pour la saison des vacances 2006. Le jeu, produit par Amir Rahimi, doit permettre aux joueurs de combattre dans les guerres qui ont précédé les romans du Seigneur des Anneaux[8]. L'histoire suit le Roi-Sorcier d'Angmar dans "son arrivée au pouvoir, sa domination sur Angmar et l'invasion qui va suivre de l'Arnor, terre des ancêtres d'Aragorn"[9]. Le jeu est envoyé en usine le 15 novembre 2006 et publié le 28 novembre 2006[10].

Compatibilité et jeu en ligne

Le jeu n'est pas compatible avec la carte vidéo GeForce 4MX.

Le sevice Xbox Live, comme pour beaucoup de jeux destinés à la Xbox 360, est aussi disponible pour Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II et permet de télécharger des contenus et des modifications, ainsi que de jouer avec un maximum de quatre joueurs. Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II pour PC possède aussi une option avec laquelle on peut télécharger des contenus et jouer en ligne avec huit autres joueurs.

Seul le mode Escarmouche est accessible au jeu en ligne sur Internet, ou en réseau local.

Critique

Aperçu des notes reçues
Média Note
1UP.com US B-[11]
Eurogamer R-U 8/10[12]
GameSpot US 8,3/10[13]
IGN R-U 9,0/10[14]
Action Trip - 8,5/10[15]
Game Informer - 85 %[16]
GamePro - 4,5/5[17]
Compilation(s) de plusieurs critiques
Metacritic 84 % (PC)[5]
79 % (X360)[6]

BFMEII a généralement reçu des appréciations favorables de la part des critiques de jeux vidéos. Son score agrégé, attribué par Metacritic pour sa version Windows, atteint 84 %[5]. Les critiques ont aimé la façon dont le jeu intégrait l'univers du Seigneur des Anneaux dans un programme de stratégie en temps réel, alors que les critiques ont porté principalement sur le mode multijoueur déséquilibré. BFMEII a reçu de nombreuses distinctions, dont le Choix des Rédacteurs d'IGN[14]. Fin mars 2006, qui est le mois de sa publication, BFME II est classé en quatrième place d'une liste des meilleurs ventes du mois dans la catégorie des jeux pour PC, alors que l'édition Collector pointe à la huitième place[18]. Le second mois après la sortie du jeu, BFMEII est le 12e jeu pour PC le plus vendu, malgré une baisse globale de 10 % des ventes de jeux vidéos ce mois-là[19].

Après avoir testé le jeu, PC Gamer trouve peu de défauts à celui-ci et le décrit comme un jeu globalement très bien équilibré. Comparé à son prédécesseur, Le Seigneur des Anneaux : La Bataille pour la Terre du Milieu, GamePro remarque que BFMEII a amélioré l'original sur de nombreux points fondamentaux[17]. GameSpot (note : 8,3/10) estime que BFMEII permet une meilleure conduite de jeu que son prédécesseur et offre une perspective plus large, qui couvre une plus grande part de la Terre du Milieu[13]. GamesRadar note le jeu 9/10[20].

De nombreux critiques apprécient les éléments de stratégie en temps réel et le graphisme du jeu. IGN considère que la bonne qualité de BFMEII est la preuve qu'Electronic Arts est vraiment intéressée à la mise au point de grands jeux de stratégie en temps réel[14]. Malgré quelques critiques mineures, GameZone est satisfait de la conduite du jeu dans BFMEII et considère que le jeu a bien rempli sa mission consistant à permettre au joueur de faire l'expérience des turbulences du monde fantastique[21]. Il admire aussi la conversion du jeu en version pour Xbox 360, la qualifiant d'"une des meilleures conversion de PC en console" et crédite les concepteurs d'un "travail louable pour affecter des actions aux huit boutons de la manette 360". Les notes attribuées par le site sont 8,7/10 pour la version PC et 8,5/10 pour celle pour Xbox 360[22]. Le graphisme reçoit des louanges d'ActionTrip, qui trouve qu'il est "vraiment difficile de ne pas baver devant ce jeu", félicitant les équipes artistique et de conception du jeu pour le fabuleux travail qu'elles ont exécuté sur chaque lieu apparaissant dans la campagne pour joueur solo[15].

Jouer dans l'univers du Seigneur des Anneaux est considéré comme extrèmement attirant par nombre de critiques. Ceux-ci trouvent que cela augmente la valeur divertissante du jeu. PC Gamer partage ce sentiment, nommant le Seigneur des Anneaux "sans doute le meilleur univers fantastique jamais créé"[23], et GameZone pose la question : "Que serait un fan de Tolkien qui se respecte sans ce titre ?"[21]. Les résultats plaisent également à 1UP.com, qui est convaincu que les fans du Seigneur des Anneaux ne peuvent pas manquer d'acheter le jeu"[11]. Game Revolution (qui attribue la note B au jeu) fait des compliments sur la façon dont le jeu se fond dans l'univers du Seigneur des Anneaux, observant que la mythologie et les batailles frénétiques du jeu se fondent en un ensemble très satisfaisant[24]. L'intégration du Seigneur des Anneaux dans un jeu vidéo satisfait aussi Game Informer, et le magazine prédit que le jeu sera "un autre succès pour Electronic Arts"[16].

A côté de ces réactions positives, les critiques ont cependant soulevé plusieurs questions concernant le jeu. La publication britannique sur les jeux vidéo PC Gamer UK n'est pas satisfaite du jeu, soutenant qu'Electronic Arts a choisi de publier un jeu stéréotypé, car c'était un choix plus sûr que d'orienter BFMEII dans une autre direction. La publication lui accorde cependant un indice de satisfaction de 80 %[25]. PC Zone, qui note le jeu 7,1/10, appuie cette opinion, écrivant que, bien que le jeu semble impressionnant, il adopte une approche numérique de la stratégie en temps réel d'une "façon stupide", et conclut que "ce n'est en aucun cas le jeu que nous espérions"[26]. La partie multi-joueur du jeu déçoit GameSpy, qui la trouve trop déséquilibrée en ce qui concerne les héros, qui sont considérés comme trop puissants[27]. Eurogamer trouve le jeu de qualité moyenne, notant qu'il n'y a pas de qualités qui le sauvent vraiment[12]. Beaucoup de fans de Tolkien sera m'ont critiqué pour l'admission à l'immunité des œuvres de JRR Tolkien's over. Exemples:

D'autres critiques sont venues des fans de J. R. R. Tolkien. Ceux-ci ont, par exemple, noté que ni Galadriel ni Tom Bombadil n'ont participé à la Guerre de l'Anneau. De même, l'implication des dragons n'est pas mentionnée par l'auteur. Dans Bilbo le Hobbit, Tolkien fait mourir Smaug, le dernier dragon, 60 ans avant les évènements du jeu. De même, le "roi des dragons Drogoth" est une création du jeu. Parmi d'autres inventions propres au jeu, on peut signaler l'utilisation de la machine à vapeur par les nains.

Thème du jeu

L'histoire de BFMEII est divisée en deux campagnes : celle du Bien, et celle du Mal. La campagne du Bien est centrée sur Glorfindel, un elfe qui est averti de l'imminence d'une attaque lancée contre le sanctuaire elfique de Fondcombe. Avec l'aide des nains et des autres forces du Bien, les elfes tentent d'éliminer Sauron et son armée, pour amener la paix en Terre du Milieu. Dans la campagne du Mal, Sauron envoie la Bouche de Sauron et les Nazgûl battre le rappel des gobelins sauvages. Avec l'armée ainsi formée, Sauron met en application son plan pour détruitre les forces du Bien encore présentes dans le Nord.

Pratique du jeu

Configuration minimum
Système d'exploitation Windows
Processeur 1,6 GHz
Mémoire vive 256 MB RAM
Carte graphique 64 MB nécessaires
Disque dur 6,0 GB

BFMEII est un jeu de stratégie en temps réel. Les effets aquatiques du jeu sont nettement améliorés, par rapport au jeu précédent, à cause du rôle important que jouent les batailles navales dans BFMEII. Les concepteurs ont tendu vers un rendu réaliste de la surface des océans et des lacs, en utilisant des techniques similaires à celles employées dans les films, lorsque l'eau d'un océan est créée par ordinateur. L'eau digitale ressemble à celle de l'océan profond, elle reflète l'environnement dans sa surface, et une technique de vagues est utilisée pour créer de grandes vagues sur les côtes, immergeant le joueur dans l'expérience du jeu. Des villes perdues, des coraux et des poissons ont été ajoutés sous l'eau, pour améliorer l'effet. L'eau est le premier constituant de BFMEII qui a été choisi, afin de tirer profit des ombreurs programmables DirectX 9. Ces ajouts font partie de la stratégie générale d'Electronic Arts en vue de poursuivre l'aventure du Seigneur des Anneaux commencée avec les jeux basés sur la trilogie cinématographique[28].

Constructions

De même que pour Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du Milieu, le jeu impose au joueur de construire une base, équipée de structures pour produire des unités, de collecter des ressources, de chercher des améliorations et de mettre en place des défenses. Les unités sont utilisées pour attaquer l'ennemi et défendre la base du joueur. Les joueurs remportent l'affrontement lorsqu'ils éliminent toutes les unités et structures de l'ennemi[29][13]. A la différence du jeu précédent, le joueur peut bâtir un nombre illimité de structures sur la carte, ce qui permet une plus grande liberté dans la construction des bases et la production des unités[14]. A la différence de BFME, les emplacements de construction ne sont pas imposés. Les joueurs peuvent construire des forteresses pour protéger leur base. Ils peuvent aussi ériger, comme soutien défensif, sur des emplacements de construction prédéterminés autour d'une forteresse, des tours pour les archers et les catapultes, et construire des murs voisins des forteresses, de toute longueur, et dans n'importe quelle direction, ce qui assure une protection élémentaire[29][13][14]. Les murs n'ont pas l'obligation d'être rectilignes, et peuvent être construits sur des terrains infranchissables pour les unités, comme les montagnes. La construction d'un bâtiment nécessite une unité de constructeurs, seule capable de les édifier (comme les engins de terrassement dans Command & Conquer). La fonction des constructeurs est vitale pour l'expansion de la base, et il devient impératif de les défendre. Perdre les constructeurs signifie perdre la capacité à s'agrandir et réduit nettement les chances de victoire. Chaque joueur possède deux constructeurs au début du jeu.

La construction de forteresses, la recherche de nouvelles techniques ou la création de nouveaux soldats ont un coût. Pour acquérir des unités ou des structures, il est, préalablement, nécessaire de construire des puits de mine ou des ateliers qui créent des ressources. Ces structures très importantes, au-delà de la production de ressources, permettent d'augmenter les points de commandement, c'est-à-dire le nombre maximal d'unités qu'il est possible de créer. Chaque structure productive donne 50 points de commandement supplémentaires. Le rendement de ces installations dépend de l'emplacement de leur construction et des distances qui les séparent. Plus il y a d'espace libre dans leur voisinage, et plus leur productivité est grande. A la différence de toutes les autres structures du jeu, que l'on peut améliorer en investissant des ressources, celles-ci ne s'améliorent qu'avec le temps. Une fois le niveau maximal atteint (niveau 3), il apparaît une forme basique de défense, généralement une petite tour, utile contre les adversaires les plus faibles. Au début du jeu, le joueur commence avec un certain nombre de ressources. Une façon, propre aux factions du Mal, d'acquérir des ressources est de couper du bois. Des unités de bûcherons peuvent être créées, mais elles peuvent aussi être détruites par l'ennemi.

Unités

Les unités sont réparties dans une des classes suivantes: infanterie, archers[21][30], piquiers[30][31], cavalerie[21] ou engin de siège[31]. Chaque classe d'unités a ses propres forces et faiblesses, ce qui impose de bien associer les unités lors des bataille, afin d'accroître leur efficacité. Les unités de héros sont uniques, au sens où une seule d'entre elles peut être créée ; elles sont constituées de personnages du roman, tels qu'Aragorn, Legolas, Gimli, Saroumane, des Nazgûl ou Shelob. Elles peuvent être créées par le Créateur de Héros du jeu[30][31][20]. Si le joueur tue Gollum, un personnage non-joueur, il gagne l'Anneau Unique. L'objet peut, une fois rapporté à la base du joueur, convoquer l'un des deux héros de l'anneau : Galadriel ou Sauron, selon la faction à laquelle appartient le joueur. L'anneau donne aussi la position d'un certain nombre de forces spéciales. Les héros de l'anneau ont des armures extrèmement résistantes, ce qui fait d'eux des unités parmi les plus puissantes du jeu[11][27].

Le Palantír

L'affichage tête haute du jeu, appelé le Palantír, montre les unités du héros du joueur et leurs capacités, une mini-carte, et des objectifs[21]. Le système des points de bonus ne diffère pas de celui utilisé dans le jeu précédent. Toutes lesz fois qu'une unité ennemie est tuée, ou un bâtiment détruit, des points de bonus sont accumulés et affichés par le Palantír. A partir d'un certain niveau, cela permet d'obtenir une aide extérieure, très utile en cas de besoin.

Factions

BFMEII introduit trois nouvelles factions, avec des unités et des héros qui leur sont propres : les Gobelins, les Nains et les Elfes. Les Elfes vivent en Lothlórien et dans la Forêt Noire, et ont Elrond pour guide. Le Rohan et le Gondor sont réunis en une seule faction, appelée les Hommes de l'Ouest, sous le commandement d'Aragorn et du roi Théoden. Les Nains ont Erebor pour principale cité, sous la direction du roi Dáin. Les Gobelins sont dirigés par le Roi des Gobelins. Avec le Mordor et l'Isengard, déjà présents dans le jeu précédent, il y a six factions qui peuvent être jouées. Les troupes du Gondor représentent une solide base d'attaque et de défense, avec une infanterie et des archers standard, et les Rohirrim du Rohan jouent le rôle d'une cavalerie d'élite. Les archers Elfiques sont efficaces pour infliger des dégâts à distance, et leurs unités de soutien, les Ents, peuvent accomplir des combinaisons d'attaques de mêlée et de siège. Bien qu'ils soient lents et coûteux, les fantassins, piquiers et lanceurs de haches Nains sont très puissants et bien protégés. Un ensemble de créatures sauvages et de bêtes de la Terre du Milieu constituent la faction des Gobelins, comprenant des Gobelins, des Trolls, des araignées et des dragons. Ces troupes sont efficaces lorsqu'elles sont nombreuses. Les troupes de l'Isengard sont des Uruk-hais hautement entraînés, sous le commandement de Saroumane. Des Bersekers sont utilisés par l'Isengard sous forme d'armées uniques, qui se déplacent très vite, et infligent des dégâts conséquents. En sus, l'Isengard est la seule faction du Mal qui puisse construire des murs. Les forces du Mordor sont un mélange d'Orques, d'Hommes, de Trolls et de lieutenants de Sauron. A l'instar des Gobelins, les Orques du Mordor ont des armures résistantes, ce qui les rend utiles pour absorber les dégâts de l'ennemi, alors que des unités plus puissantes sont utilisées pour attaquer ce dernier. Les Trolls forment le cœur des forces du Mordor, avec leurs puissantes attaques de mêlée et leur capacité à lancer des rochers[14][31][32]. Les troupes du Mordor sont placées sous le commandement du Roi-sorcier et des Nazgûl.

Héros personnalisables

Grande nouveauté de cet opus, le joueur peut créer son héros. De nouveaux héros présents dans les romans de J. R. R. Tolkien font maintenant partie du jeu, mais le joueur a la possibilité d'en créer de nouveaux. Il peut choisir entre six types de personnages: pour le Bien, les humains (capitaine ou dame protectrice), les elfes et les nains (maître d'œuvre) ; pour le Mal, les créatures de Sauron (trolls, orques ou ourouk-haï) et les hommes corrompus (orientaux ou haradrim)). Les magiciens (ermite ou avatar) peuvent être bons ou mauvais.

Le joueur personnalise l'apparence du héros, puis ses caractéristiques (armure, puissance, santé, régénération et vision), puis les pouvoirs. Ces héros peuvent être utilisés dans les modes de jeu Escarmouche ou Guerre de l'Anneau, mais pas dans le mode Campagne. Leurs rôle devient de plus en plus important, au fur et à mesure que l'on progresse en niveau, le héros gagnant alors de nouvelles attaques plus dévastatrices. Les nains Gloin (père de Gimli) et le roi Dáin Pied de Fer sont très puissants, car ils sont dotés d'un bon rapport force/résistance. Cependant, rien ne surpasse Galadriel et Sauron, que l'on ne peut choisir que si on réussit à tuer Gollum. Ce dernier erre dans l'aire de jeu et ne devient visible que si des troupes aliées s'approchent de lui. Quand des troupes aliés ou ennemies acquièrent l'Anneau, l'unité qui le détient devient visible à tous sur la mini-carte. Si cette unité arrive à le rapporter à une forteresse alliée, Galadriel et Sauron deveinnnent disponibles, la première pour les factions Elfes, Hommes de l'Ouest et Nains, le second pour les factions Mordor, Isengard et Gobelins.

Galadriel ressemble à une grande tornade qu'il est possible de contrôler à volonté durant tout le temps où elle est active. Elle permet de faire des dégâts ou d'éliminer n'importe quelle unité. La reine des Elfes est dotée d'une bonne vitesse, mais pas d'une armure puissante. Inversement, Sauron peut projeter une énorme boule de feu, semblable à celles que lance la forteresse du Mordor, créant des dommages sérieux aux unités et structures. Même s'il est lent, que ce soit en déplacement ou en attaque, Sauron est lourdement cuirassé et l'abattre constitue toujours une toute une affaire.

L'unique propriété commune à Galadriel et Sauron est le pouvoir d'"engendrer la terreur", qui fait littéralement tomber toutes les unités ennemies qui se trouvent à proximité immédiate du héros. Si les Héros de l'Anneau sont défaits au combat, l'artefact tombe à terre et une nouvelle faction peut s'en emparer.

Mods et glitchs

Les joueurs expérimentés ont créé un certain nombre de changements (mods, en abrégé) pour améliorer certains aspects du jeu. D'autres joueurs, cependant, ont découvert des moyens pour se faciliter la vie dans le jeu (communément appelés glitchs), qui permettent de faire des choses non prévues par le jeu, tout simplement en changeant le fichier de configuration.

Intrigue

Situé dans les régions septentrionales de la Terre du Milieu, le jeu se concentre sur les évènements de la Guerre dans le Nord[33]. Pour des raisons de facilité de jeu, ce dernier prend de nombreuses libertés avec les œuvres de J. R. R. Tolkien et la trilogie cinématographique de Peter Jackson. Certains personnages sont modifiés, dans leur apparence, leurs capacités et leur rôle ; par exemple, un rôle de combat est donné à Tom Bombadil, un joyeux ermite du Seigneur des Anneaux[30][34]. Les assauts du Mordor contre la capitale des Nains et Fondcombe sont au centre de l'action, de même que la libération du Seigneur des Dragons. De plus, le roman antérieur de Tolkien, Bilbo le Hobbit, fournit de nombreux éléments au jeu, y compris des personnages comme les Araignées Géantes de la Forêt Noire[35][17].

Modes de jeu

Il existe trois modes de jeu : l'Escarmouche, où le joueur choisit un adversaire et tente de le vaincre, la Campagne, où le joueur suit un scénario et accomplit différentes tâches, et la Guerre de l'Anneau. Les deux premiers sont déjà présents dans BFME.

L'Escarmouche

Cette option de combat permet de faire une partie locale contre l'IA. Le jeu commence avec une forteresse et deux constructeurs. A partir de cela, des bâtiments sont construits pour lever des troupes, acheter des améliorations et des ressources. A gagné celui qui détruit tous les bâtiments de l'autre joueur.

La Campagne

La Campagne, dans BFMEII, est divisée en deux campagnes distinctes : Campagne du Bien (Elfes et Nains) et Campagne du Mal (Gobelins et Mordor). Chacune d'entre elles se concentre sur les batailles livrées par les factions nouvellement introduites : les Elfes, les Nains et les Gobelins[14][36]. Dans chaque campagne, le joueur se voit proposer d'accomplir huit missions, dans des modes de difficulté facile, moyen ou difficile. Des scènes cinématiques racontées fournissent, entre les missions, l'exposition de l'intrigue [14]. Contrairement à ce qui se passe dans BFME, le mode Campagne, dans BFMEII, impose un déroulement linéraire de l'intrigue. Le joueur n'a pas le choix du territoire vers lequel se diriger. Au début du jeu, le joueur peut choisir un des quatre niveaux de difficulté : Facile, Moyen, Difficile et Très Difficile.

Campagne du Bien

La Campagne du Bien commence après que la Communauté de l'Anneau s'est mise en route dans le but de détruire l'Anneau de Pouvoir Unique, alors qu'Elrond et Glóin préparent la Guerre dans le Nord. Le héros Elfique Glorfindel découvre qu'une attaque contre le sanctuaire Elfique de Fondcombe est imminente. Grâce à cet avertissement précoce, les forces d'Elrond, à Fondcombre, réussissent à repousser les attaques des Gobelins. A la suite de ce combat, Elrond réalise que les Elfes et les Nains doivent joindre leurs forces pour défaire Sauron et ses alliés. La bataille suivante prend place dans la capitale des Gobelins, les Landes d'Etten, durant laquelle la forteresse des Gobelins est détruite et le Roi des Gobelins tué. Après leur victoire, les héros sont informés que les Gobelins, sur l'ordre de Sauron, ont enrôlé un seigneur dragon qui est en train de semer la destruction chez les Nains des Montagnes Bleues. Les héros font alors route vers les Montagnes Bleues et aident l'armée des Nains à vaincre le dragon et ses Gobelins[31].

  • Mission 1 : Fondcombe. Il faut défendre Fondcombe contre les attaques des Gobelins. Faction : Elfes.
  • Mission 2 : Haut Col. Le joueur doit détruire le camp Gobelin. Faction : Elfes.
  • Mission 4 : Montagnes Bleues. L'objectif est de tuer le dragon Drogoth. Factions : Elfes et Nains.

Les Havres Gris, un port Elfique sur la côte Ouest, sont attaqués par les Corsaires d'Umbar, alliés avec Sauron. Les Nains, jusqu'ici réticents à l'idée de s'allier avec les Elfes, décident cependant de venir en aide aux Havres Gris. Avec la défaite des Gobelins et la pacification d'Eriador tout entier, l'alliance Elfes-Nains est mise à l'épreuve par les forces de Sauron. Les forces du Mordor, qui disposent d'une écrasante supériorité, assiègent la Ville du Lac d'Esgaroth et la ville Naine d'Erebor. Le roi Nain Dáin prend la tête d'un petit groupe de Nains et d'Hommes pour défendre sa patrie, mais il est repoussé dans Erebor. Des renforts Elfiques de la Forêt Noire, conduits par le roi Elfe Thranduil, sauvent cependant les Nains.

  • Mission 5. Havres Gris. Il faut reconquérir les Havres Gris pris par l'ennemi.
  • Mission 6. Fleuve Celduin. Dans cette mission, le joueur accompagne le roi Dáin II et une troupe de Nains, afin de sauver un groupe de Nains et d'Hommes. Après ce sauvetage, il doit détruire un campement d'Orientaux. Faction : Nains.
  • Mission 7. Erebor. Il faut défendre Erebor et le Val, assiégés par l'ennemi. Faction : Nains.

Elrond a mené la première attaque, mais, ensuite, Thranduil, Glorfindel, Glóin, Arwen et le Roi Dain entrent tous dans l'alliance Elfes-Nains pour la bataille finale à Dol Guldur, la place forte de Sauron dans la Forêt Noire. Aidés par les Ents et les Aigles, les forces du Bien, avec leurs trois armées combinées submergent les défenses et détruisent la forteresse, éliminant la dernière menace qui pèse sur le Nord[31].

Mission 8. Dol Guldur. Avec les troupes des Elfes et des Nains, il faut attaquer la forteresse de Sauron dans la Forêt Noire, Dol Guldur. Factions : Elfes et Nains.

Campagne du Mal

La Campagne du Mal présente une version différente de la Guerre dans le Nord. Sauron envoie la Bouche de Sauron et les Nazgûl dans le Nord pour enrôler des Gobelins sauvages. Ses lieutenants prennent la tête de l'armée des Gobelins et lancent un assaut sur la forêt Elfique de Lórien. Malgré une forte résistance, la forêt est submergée, Celeborn est tué et Galadriel s'enfuit à Fondcombe ; la Bouche de Sauron scrute avidement le Miroir de Galadriel, qui a été capturé, afin de préparer son attaque suivante. Unn autre groupe de Gobelins, conduit par le Roi des Gobelins, attaque les Havres Gris par terre et par mer. Le port Elfique est détruit, et la marche à travers l'Eriador commence ; les Hobbits de la Comté sont choisis comme cible suivante. La horde du Roi des Gobelins réussit à écraser les Hobbits, et rase leur pays. Soudain, Langue de Serpent, un des sbires de Saroumane, apparaît avec une grande armée d'Uruks de l'Isengard, et revendique le pays pour son maître. Les Gobelins détruisent son armée, pourtant bien aguerrie, et écrasent Langue de Serpent[31].

  • Mission 1. Lothlórien. Dans cette mission, il faut abattre les défenseurs de la Lórien et Caras Galadon. Faction : Gobelins.
  • Mission 2. Havres Gris. Il faut envahir les Havres Gris. Factions : Gobelins et Mordor.
  • Mission 3. La Comté. Lors cette mission, le joueur doit mettre en déroute tous les défenseurs de la Comté, et, ensuite, les forces de l'Isengard. Faction : Gobelins.

Le Roi des Gobelins continue sa marche vers l'Ouest et assiège Fornost, les ruines fortifiées de l'anciennne capitale d'Arnor. Les défenseurs, Dúnedain et Nains, plient sous les incessantes attaques des Gobelins, et l'Eriador tombe sous le contrôle des Gobelins. Sauron lance une campagne simultanée à l'Est des Monts Brumeux. Les Gobelins de Dol-Guldur éliminent les Elfes et les Ents qui gardent la Route de la Forêt Noire, battant le seigneur Elfe Thranduil. Lors de la bataille finale contre les factions du Bien dans le Nord, la horde de Gobelins et les forces de Sauron, venant du Mordor, convergent à Fondcombe, la dernière place force survivante opposée à Sauron en Terre du Milieu. Les Aigles, l'Armée des Morts et les restes de la Communauté de l'Anneau arrivent pour aider Arwen et Elrond, mais Sauron (qui a retrouvé sa pleine puissance en reprenant l'Anneau Unique à la mort de Frodon) et toutes ses forces réunies entrent dans la bataille et détruisent totalement les forces du Bien qui subsistent dans le Nord[31].

  • Mission 5. La Forêt Noire. Dans cette mission, le joueur doit contrôler divers points stratégiques qui surveillent la route de la Forêt Noire. Faction : Mordor.
  • Mission 6. Le Brezal Marchito. Il faut délivrer les Dragons de feu captifs des Nains, et rejoindre Drogoth pour lui porter secours. Faction : Mordor.
  • Mission 7. Erebor. Le but de cette mission est d'assiéger les Nains et les Hommes d'Erebor.
  • Mission 8. Fondcombe. Dans cete mission, le siège est mis devant Fondcombe, où se trouvent les derniers défenseurs de la Terre du Milieu. Factions : Gobelins et Mordor.

La Guerre de l'Anneau

Le mode de jeu nouvellement introduit, la Guerre de l'Anneau, s'apparente à Risk et combine des éléments de stratégie au tour par tour avec des escarmouches en temps réel. La Terre du Milieu est divisée en territoires ; les joueurs peuvent construire des bâtiments destinés à produire des troupes uniquement dans les territoires qu'ils ont acquis. A chaque tour, le joueur peut déplacer ses armées dans des territoires neutres ou ennemis, afin d'en prendre le contrôle. Alors que les territoires neutres sont conquis simplement dès qu'ils sont envahis, les territoires ennemis doivent être débarassés des autres joueurs, ce qui nécessite de les défaire lors d'une bataille. Des troupes peuvent être stationnées dans les territoires conquis, ce qui permet de les défendre contre des attaques ennemies. Quand un joueur choisit d'attaquer un nouveau territoire, ou lorsque'un de ses territoire est envahi par un ennemi, il peut, soit simuler l'affrontement, et laisser l'ordinateur décider de l'issue, soit jouer l'affrontement en commandant les unités en temps réel. Le vainqueur de la bataille gagne le territoire, et toutes les unités survivantes gagnent des points d'expérience. Pour gagner le jeu, les joueurs doivent, soit contrôler le territoire principal de l'ennemi, soit dominer un nombre déterminé de territoires de la Terre du Milieu[29][13][14][27]. Dans ce mode de jeu, à l'inverse du mode Campagne, le joueur choisit vers quel territoire il va diriger ses troupes. Le joueur peut décider de ne pas utiliser un tour de jeu pour envahir un territoire. Il peut alors déplacer ses armées, construire des forts et des casernes, former d'autres troupes, patrouiller la zone ou combattre aux côtés des héros.

Les factions

Les Hommes de l'Ouest

Bâtiments

  • Ferme

Une ferme permet de gagner des fonds, qui pourront servir à des constructions ultérieures, et 50 points de commandement. Elle coûte 300 unités.

  • Caserne

C'est un bâtiment où les hommes s'exercent à l'épée et à la lance. Elle permet de créer et former des unités de soldats et de piquiers. Coût de construction : 300 unités.

  • Archerie

Dans ce bâtiment, les hommes s'entraînent au tir à l'arc. Sa présence permet de créer des unités d'archers. Sa construction coûte 400 unités.

  • Atelier

Le joueur peut y faire construire des trébuchets, des chars de guerre, des béliers, de cottes de mithril et des pots à feu (selon le type d'armée qu'il emploie). Coût de construction : 500 unités.

  • Statue de Héros

Elle augmente la force et l'endurance des constructeurs (50 % chacune) et donne 10 points de commandement. Coût : 250 unités.

  • Tour de combat

Ce bâtiment permet de tirer des flèches sur l'ennemi. Ces ouvrages d'art sont mis en action par une ou deux unités d'archers. Ils sont utiles pour protéger la base ou des zones riches en mines. Les flèches lancées contre l'ennemi peuvent être renforcées. Coût de construction : 500 unités.

  • Armurerie

Dans ce bâtiment, on peut fabriquer des épées d'argent et des armures de plaques d'argent. On peut aussi y améliorer l'efficacité des armes et la robustesse des armures. Selon la faction jouée, ces tâches peuvent nécéssiter des bâtiments spécialisés. Coût de construction : 1 000 unités.

  • Place du marché

Cet endroit est indispensable au développement de l'économie. Sa construction nécessite de dépenser 1 000 unités.

  • Forteresse

C'est le bâtiment principal. C'est une structure unique. Ses défenses ont été renforcées par rapport à BFME, et elle bénéficie de diverses améliorations. Elle permet de produire des unités de constructeurs et de créer ou ressusciter des héros. Les forteresses de la faction Isengard permettent également de réduire le coût des améliorations d'armure et celles des Hommes et des Nains ont le pouvoir de guérir les alliés qui se trouvent dans sa proximité.

  • Ecurie

Cette structure autorise la formation de cavaliers équipés soit d'épées, soit d'arcs et de flèches. La particularité qui distingue la cavalerie, outre, évidemment, sa vitesse supérieure à celle des autres unités, est de pouvoir enfoncer des lignes de soldats (mais pas de piquiers, ces unités de fantassins ayant des effets dévastateurs contre la cavalerie).

Troupes

  • Constructeurs

Ils construisent les structures et éteignent les incendies.

  • Soldats du Gondor (Gondor soldiers)

Les soldats du Gondor sont efficaces en mêlée, et combattent à l'épée et au bouclier.

  • Gardes des tours du Gondor (Gondor tower guards)

Ils utilisent des lances, et gagnent des bonus lorsqu'ils sont employés contre des cavaliers. Ils sont peu efficaces contre l'infanterie armée d'épées.

  • Archers du Gondor (Gondor archers )

Ils sont utiles pour le combat à distance. Bons combattants à l'épée, mais piètres cavaliers.

  • Chevaliers du Gondor (Gondor knights)

Ces soldats montés combattent à la lance.

  • Rôdeurs de l'Ithilien (Ithilien Ranger)

Ces archers d'élite sont efficaces à l'épée contre des hommes ou des monstres, mais peu contre les cavaliers. Ils peuvent lancer une pluie de flèches.

  • Rohirrim (Rohirrim)

Ces cavaliers d'élite combattent à la lance et à l'arc. Ils sont efficaces contre fantassins et archers, mais peu contre des cavaliers adverses.

  • Rôdeurs Dúnedain (Dúnedain Ranger)

Les rôdeurs Dúnedain sont similaires à ceux de l'Ithilien.

  • Trébuchet

Cette unité est un engin de siège qui permet de projeter des pierres contre une cible.

Les Gobelins

Bâtiments

  • Nid des araignées

Les Gobelins n'ont pas d'écuries, mais disposent d'une structure appelée "nid des araignées", où des groupes de gobelins peuvent être entraînés à monter des araignées géantes.

  • Tunnel

Le tunnel est la structure de base qui permet à la faction de gagner des ressources. Les tunnels des Gobelins communiquent tous entre eux, et permettent de passer rapidement d'un point à l'autre de la carte. Jusqu'à cinq unités peuvent simultanément s'y déplacer.

Troupes

  • Constructeurs

Ils construisent les bâtiments et éteignent les incendies.

  • Combattants gobelins

Ces combattants se battent àl'épée et peuvent escalader les murs.

  • Archers gobelins

Ces unités combattent à distance avec des arcs et des flèches. Les archers Gobelins peuvent escalader les murailles.

  • Pillards Demi-Trolls

Les pillards demi-trolls emploient des lances et sont efficaces contre la cavalerie.

  • Trolls des cavernes

Ces trolls peuvent se battra avec des arbres déracinés, à main nue ou en projetant des rochers.

  • Chevaucheurs d'araignées

Ce sont des cavaliers montés sur des araignées, au lieu de chevaux. Ils peuvent être armés d'arcs ou de lances. Ils ont des caractéristiques similaires à celles des cavaliers, en matière de vitesse, dégâts et points faibles.

  • Araignées combattantes

Ces araignées peuvent escalader les murs.

  • Géants des montagnes

Ils se battent à main nue ou jetent des pierres.

Isengard

Bâtiments

  • Fonderie

La fonderie est le bâtiment, propre à l'Isengard, qui lui permet de recevoir des ressources.

Troupes

  • Constructeurs

Ils jouent le même rôle que pour les autres factions.

  • Uruk-hai

Ces combattants se battent à l'épée et au bouclier.

  • Arbalétriers uruks

Ce sont des unités de combat à distance, utilisant des arbalètes.

  • Piquiers uruks

Les piquiers uruks sont équipés de lances, et sont efficaces contre la cavalerie.

  • Chevaucheurs de Wargs

Les Orques montés sur des Wargs ont les mêmes capacités que les cavaliers humains.

  • Balliste

Ce sont des mécanismes qui projettent des crochets durant les sièges.

  • Bélier

Le bélier est utilisé pour détruire des bâtiments et briser des barrières.

  • Brutes uruks

Ces puissants guerriers combattent à l'épée à deux mains.

  • Mines explosives

Ce sont des mines utilisées pour faire sauter des bâtiments et des murs.

  • Hommes sauvages du Pays Noir

Ces guerriers se battent avec un équipement hétéroclite : bâtons, frondes, etc. Ils peuvent être recrutés dans une auberge conquise, ou invoqués grâce à un sort.

Mordor

Bâtiments

  • Abattoir

C'est la structure qui fournit ses ressources à la faction.

Cette faction ne peut garnir ses tours avec des archers.

Troupes

  • Constructeurs

Ils construisent les bâtiments et combattent les incendies.

  • Combattants Orques

Un combattant orque se bat avec une épée.

  • Archers orques

Cette unité, équipée d'arcs et de flèches, est utilisée pour le combat à distance.

  • Orientaux

Les peuples orientaux utilisent des lances et sont efficaces contre la cavalerie.

  • Pirates d'Umbar

Ils combattent avec des couteaux et des bombes incendiaires. Les Pirates d'Umbar peuvent être recrutés dans une auberge conquise. Ils peuvent escalader des murailles.

  • Catapulte

Les catapultes du Mordor lancent des pierres brûlantes.

  • Bélier

Le bélier est utilisé pour détruire des bâtiments et briser des barrières.

  • Archers Haradrim

Ce sont des archers d'élite qui peuvent tirer de loin.

  • Trolls des montagnes

Les Trolls se battent avec des arbres, à main nue ou en lançant des rochers.

  • Trolls d'attaque

Ces Trolls d'élite ont une protection solide.

  • Tambourineur troll

Lorsqu'il bat du tambour, cela motive les autres unités.

  • Mumakil

C'est un grand éléphant, qui peut faire beaucoup de dégâts à n'importe quelle unité adverse. Le Mordor est la seule faction qui peut utiliser ces oliphants. La charge de ces derniers est dévastatrice. Ils sont accompagnés d'Haradrim armés d'arcs et de flèches.

Les Nains

Bâtiments

  • Puits de mine

Les Nains tirent leurs ressources de puits de mine. Ceux-ci ont une caractéristique unique : ils sont tous reliés entre eux, ce qui facilité grandement le déplacement des unités d'un point à l'autre de la carte. Cette possibilité peut être utilisée par cinq unités.

Troupes

  • Constructeurs

Ils construisent les structures et éteignent les incendies.

  • Gardiens

Les gardiens combattent à la hache et au bouclier.

  • Lanceurs de haches

Ils combattent à distance en lançant des haches.

  • Porteurs d'épieux

Ils utilisent des épieux, et bénéficient d'un bonus contre la cavalerie.

  • Destructeur

C'est un bélier employé pour détruire des bâtiments et briser des barrières.

  • Catapulte

La catapulte des Nains peut projeter deux pierres simultanément.

  • Chariot

C'est une charrette tirée par un animal. Elle peut être utilisée par un porte-étendard, un homme de Dale ou un Nain.

  • Hommes de Dale

Les hommes de Dale sont des archers d'élite.

  • Hobbits de la Comté

Ces petits combattants emploient des bâtons. Les Hobbits ne peuvent être utilisés que si l'on dispose d'une icône particulière.

Les Elfes

Bâtiments

  • Mallorn

Les Elfes peuvent "bâtir" un arbre mallorn, dont ils tirent des ressources.

Troupes

  • Constructeurs

Ils construisent les structures et éteignent les incendies.

  • Guerriers de Lórien

Les guerriers de Lórien combattent à l'épée et au bouclier.

  • Archers de Lórien

Ce sont des unités de combat à distance, utilisant arcs et flèches.

  • Gardiens de Mithlond

Ces gardiens utilisent des lancent, et offrent un bonus lorsqu'ils sont utilisés contre la cavalerie.

  • Sagittaires de la Forêt Noire

Ces archers d'élite ont le pouvoir de se dissimuler à l'ennemi.

  • Lanciers de Fondcombe

C'est la cavalerie santard.

  • Ents

Ces arbres vivants peuvent frapper l'ennemi, et jeter de grosses pierres.

  • Hobbits de la Comté

Ces petits combattants utilisent des bâtons. Les hobbits peuvent être recrutés dans une auberge conquise.

Différences avec le jeu précédent

Comme différences majeures avec le premier opus, on peut noter la possibilité de créer des héros personnalisés (avec choix de l'apparence, des caractéristiques, des pouvoirs et de l'habillement), le nombre accru d'unités par troupes, la méthode de construction de base (nécessitant cette fois-ci un constructeur), entre autres.

BFME II diffère de BFME de nombreuses façons :

  • Les batailles navales ont fait leur apparition.
  • Les constructions n'évoluent plus selon leur utilisation, mais sont désormais mises à niveau manuellement.
  • Le système de point de commandement a aussi été modifié: il dépend du nombre de constructions économiques (fermes, mallorns, mines, fournaises, tunnels, abattoirs et statues).
  • Il y a de nouveaux pouvoirs de l'Anneau, comme « le Guetteur », « l'Inondation », un « Wyrm » et « Tom Bombadil ». L'inondation des Elfes permet de balayer adversaires et structures avec une troupe de cavaliers d'eau. Tom Bombadil peut, pendant une certaine durée, tenir l'ennemi à distance en chantant, dansant et battant des mains. Le Wyrm est un dragon qui crache le feu.
  • Un système de mises à jour pour la forteresse a éét mis au point, améliorant notamment sa résistance (maçonnerie de Numénor), permettant de se défendre contre des ennemis au corps à corps (chaudrons de magma), et lui accordant un bonus considérable (Flèche de Gorgoroth), ou, tout simplement, des réductions de coûts des améliorations ou des constructions (excavations).
  • Des effets graphiques sont améliorés, notamment le feu, qui peut désormais s'étendre et enflammer les bâtiments.
  • Le joueur attaquant l'ennemi par les flancs reçoit un avantage d'attaque.
  • Les murs ont un nouveau système permettant de placer tours, armes de sièges et portes défensives. Il n'est plus possible d'y stationner les unités (sauf cartes spéciales telles que Minas Tirith ou Minas Morgul).

Musique

La musique et les effets sonores sont, pour l'essentiel, repris du jeu précédent et de la trilogie cinématographique.

Notes

  1. [1]
  2. [2]
  3. [3]
  4. [4]
  5. a , b  et c [5]
  6. a  et b [6]
  7. [7]
  8. [8]
  9. [9]
  10. [10]
  11. a , b  et c [11]
  12. a  et b [12]
  13. a , b , c , d  et e [13]
  14. a , b , c , d , e , f , g , h  et i [14]
  15. a  et b [15]
  16. a  et b "The Lord of the Rings: The Battle for Middle-earth II", Game Informer, n° 130, avril 2006.
  17. a , b  et c [16]
  18. [17]
  19. [18]
  20. a  et b [19]
  21. a , b , c , d  et e [20]
  22. [21]
  23. "The Lord of the Rings: The Battle for Middle-earth II", PC Gamer US, n° 68, mai 2006.
  24. [22]
  25. "The Lord of the Rings: The Battle for Middle-earth II", PC Gamer UK, n° 80, avril 2006.
  26. [23]
  27. a , b  et c [24]
  28. [25]
  29. a , b  et c [26]
  30. a , b , c  et d [27]
  31. a , b , c , d , e , f , g  et h [28]
  32. [29]
  33. [30]
  34. [31]
  35. [32]
  36. [33]

Liens externes

Voir aussi

Le Seigneur des anneaux


  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
  • Portail de la Terre du Milieu Portail de la Terre du Milieu
  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille pour la terre du milieu 2 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • La Bataille pour la Terre du milieu 2 — Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II Le Seigneur des Anneaux la Bataille pour la Terre du Milieu II Éditeur EA Los Angeles Développeur EA Games Pacific Concepteur Louis Castle Début du projet 22 juillet 2005… …   Wikipédia en Français

  • Bataille pour la terre du milieu — Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu Le seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du Milieu Éditeur EA Développeur EA Games Pacific Date de sortie 6 décembre 2004 (États Unis) 9 décembre 2004 (France) …   Wikipédia en Français

  • La Bataille pour la Terre du milieu — Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu Le seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du Milieu Éditeur EA Développeur EA Games Pacific Date de sortie 6 décembre 2004 (États Unis) 9 décembre 2004 (France) …   Wikipédia en Français

  • Le Seigneur Des Anneaux : La Bataille Pour La Terre Du Milieu II — Le Seigneur des Anneaux la Bataille pour la Terre du Milieu II Éditeur EA Los Angeles Développeur EA Games Pacific Concepteur Louis Castle Début du projet 22 juillet 2005 Date …   Wikipédia en Français

  • Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II — Le Seigneur des Anneaux la Bataille pour la Terre du Milieu II Éditeur EA Los Angeles Développeur EA Games Pacific Concepteur Louis Castle Début du projet 22 juillet 2005 Date …   Wikipédia en Français

  • Le Seigneur des anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu II — Le Seigneur des Anneaux la Bataille pour la Terre du Milieu II Éditeur EA Los Angeles Développeur EA Games Pacific Concepteur Louis Castle Début du projet 22 juillet 2005 Date …   Wikipédia en Français

  • Le seigneur des anneaux : la bataille pour la terre du milieu ii — Le Seigneur des Anneaux la Bataille pour la Terre du Milieu II Éditeur EA Los Angeles Développeur EA Games Pacific Concepteur Louis Castle Début du projet 22 juillet 2005 Date …   Wikipédia en Français

  • Le Seigneur Des Anneaux : La Bataille Pour La Terre Du Milieu — Le seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du Milieu Éditeur EA Développeur EA Games Pacific Date de sortie 6 décembre 2004 (États Unis) 9 décembre 2004 (France) …   Wikipédia en Français

  • Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu — Le seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du Milieu Éditeur EA Développeur EA Games Pacific Date de sortie 6 décembre 2004 (États Unis) 9 décembre 2004 (France) …   Wikipédia en Français

  • Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu (jeux video) — Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu Le seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du Milieu Éditeur EA Développeur EA Games Pacific Date de sortie 6 décembre 2004 (États Unis) 9 décembre 2004 (France) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”