Bataille de wagram

Bataille de Wagram

Bataille de Wagram
Napoleon Wagram.jpg
Napoléon à Wagram, peinture de Horace Vernet.
Informations générales
Date 5 et 6 juillet 1809
Lieu Wagram, village à 15 km au nord de Vienne, Autriche
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français Drapeau: Empire d'Autriche Empire d’Autriche
Commandants
Napoléon Archiduc Charles
Forces en présence
188 900 soldats
24 000 cavaliers
488 canons
136 200 soldats
21 000 cavaliers
446 canons
Pertes
34 000 morts et blessés

40 000 morts et blessés
7 000 prisonniers
Cinquième coalition
Batailles
Sables-d'Olonne - Île d'Aix - Walcheren - Lissa

Campagne d'Allemagne et d'Autriche
Sacile - Teugen-Hausen - Raszyn - Abensberg - Eckmühl - Landshut - Ratisbonne - Ebersberg - Piave - Aspern-Essling - Raab - Wagram - Znaïm


Campagne d'Espagne

La bataille de Wagram se déroula autour de l’île de Lobau sur le Danube les 5 et 6 juillet 1809 et eut pour résultat la victoire de la Grande Armée française, sous le commandement de Napoléon Ier, sur l’armée autrichienne dirigée par l’Archiduc Charles.

Napoléon a fait préparer son attaque, notamment les ponts et les positions d’artillerie, car il veut cette bataille avant l’arrivée des troupes de l’archiduc Jean qui vient à marche forcée depuis l’Italie.

Sommaire

5 juillet

Au petit matin, Napoléon ordonne de commencer le passage des troupes de l'île Lobau sur la rive gauche. Alors que les Autrichiens attendaient les Français sur une ligne de fortification entre Aspern et Essling (comme à la Bataille d'Essling), ceux-ci franchissent le Danube non par l'ouest de l'île, mais par l'est. Le général de brigade Conroux emmène ses grenadiers à l'assaut, utilisant des barques, et il sécurise la future tête de pont. Immédiatement après, les ponts préparés sont installés, et l'armée traverse, le IVe Corps de Masséna en tête. Tournées, les fortifications autrichiennes deviennent inutiles, et les défenseurs se replient sur le plateau de Wagram, qui forme un large arc de cercle depuis le Danube jusqu'à Neusiedel, en passant par Wagram. Les français viennent alors placer leurs troupes sur un arc de cercle concentrique, et, alors que le soleil sèche la pluie de la veille, Napoléon ordonne une attaque générale en balayage sur le plateau. Bernadotte fait avancer (lentement) les Saxons sur le plateau de Wagram haut de quelques mètres, traversant le ruisseau du Goldbach, qui coule à son pied. Le général de division Dupas mène sa division mixte de soldats saxons et français au combat. Il percute et enfonce les lignes autrichiennes, avant d'être stoppé devant Wagram par une contre-attaque. Lorsqu’ils parviennent à la crête, la deuxième vague, constituée par les Italiens de Macdonald, prend les uniformes blancs saxons pour ceux des Autrichiens, et tirent sur eux. Les Saxons, pris entre deux feux, reculent vers les forces de Macdonald qui croient à une charge et le désordre s’installe. Oudinot et son IIe Corps, qui devaient soutenir l'attaque, doit reculer pour s’aligner sur la nouvelle ligne. Les positions se stabilisent pour la nuit, mais les restes épars des troupes saxonnes ont perdu toute valeur combative, abandonnant des blessés dans le village d'Aderklaa, face à Wagram, qu'elles auraient pu garder et qui sera le lendemain théâtre de nombreux combats.

6 juillet

Au petit matin du 6 juillet, l'archiduc Charles prend l'initiative de l'attaque. Cependant, par jeux des aides de camp et retard des ordres, l'offensive principale est déclenchée à gauche avant ce qui devait être la diversion, à droite, qui part donc en retard sur l'horaire. Davout, attaqué sur la droite française, prend l'offensive et repousse le IIe Corps de Rosenberg avec son 3e corps, qui compte parmi les meilleures troupes de la Grande Armée. Au centre, Masséna doit lutter pour reprendre le contrôle d'Aderklaa, ne laissant que la division Boudet pour défendre la gauche française, où une grosse force autrichienne, sous Klenau, attaque. Pour sauver son centre, Napoléon réunit 60 pièces de tout calibres de la Garde Impériale, auxquelles s'ajoutent 40 pièces de l'armée d'Italie. Masséna marche alors plein Sud pour aider Boudet, couvert par les batteries qui se déchainent sur les autrichiens qui, impuissants, leur font face. Derrière la grande batterie, l'armée d'Italie de Macdonald se rassemble et, suivie par les bavarois de De Wrède et les soldats de la Jeune Garde, sous Reille, couverte par la cavalerie lourde de Bessières, lance l'attaque qui brise le centre autrichien. À 18 h, l’archiduc Charles est obligé d’ordonner la retraite. La cavalerie française, épuisée et dispersée, ne peut pas poursuivre. Napoléon finira l'ennemi à la Bataille de Znaïm.

Bilan

La bataille de Wagram décida de la fin de la guerre de la cinquième coalition. Le général Lasalle y perd la vie, tué lorsqu'il poursuivait l'ennemi en retraite, seul sur son cheval de cavalerie légère, cible facile en avant des cuirassiers qui, trop lourds et lents, le suivaient.

Voir aussi

Bibliographie

  • François-Guy Hourtoulle, Wagram - 1809 : L'apogée de l'Empire, Histoire et Collections, 2006, 120 p. (ISBN 978-2915239737)
  • Frédéric Naulet, Wagram (5 et 6 juillet 1809) Le canon tonne sur les bords du Danube, Paris, éditions Economica, 2009, 385 p.

Liens externes


  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Bataille de Wagram ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de wagram de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Wagram — Napoléon à Wagram, peinture de Horace Vernet. Informations générales Date 5 et 6 juillet 1809 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Wagram — 48°17′58″N 16°33′52″E / 48.29944, 16.56444 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Wagram, 6 juillet 1809 — Vue générale de l œuvre Artiste Horace Vernet Année 1836 Type Huile sur toile Technique …   Wikipédia en Français

  • La Bataille de Wagram — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Wagram. La Bataille de Wagram …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Essling — Bataille d Essling Bataille d Essling La bataille d Essling par Fernand Cormon Informations générales Date 21 22 mai 1809 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Raab — La bataille de Raab, graphique en couleur d Édouard Kaiser (1855 1931[1]) Informations générales …   Wikipédia en Français

  • Bataille de raab — La bataille de Raab, graphique en couleur d Édouard Kaiser (1855 1931[1]) Informations générales …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Raszyn (1809) — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Raszyn. Bataille de Raszyn Mort de Cyprian Godebski à la bataille de Raszyn par January Suchodols …   Wikipédia en Français

  • Bataille de raszyn (1809) — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Raszyn. Bataille de Raszyn Mort de Cyprian Godebski à la bataille de Raszyn par January Suchodols …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Friedland, 14 juin 1807 — Vue générale de l œuvre Artiste Horace Vernet Année 1836 Type Huile sur toile Technique …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”