Bataille de shiloh

Bataille de Shiloh

Bataille de Shiloh
Battle of Shiloh Thulstrup.jpg
Bataille de Shiloh
par Thulstrup.
Informations générales
Date 6-7 avril 1862
Lieu Comté de Hardin (Tennessee)
Issue victoire de l'Union
Belligérants
US flag 34 stars.svg
États-Unis
CSA FLAG 28.11.1861-1.5.1863.svg
États confédérés
Commandants
Ulysses S. Grant
Don Carlos Buell
Albert Sidney Johnston †
Pierre G.T. Beauregard
Forces en présence
67 000 soldats 45 000 soldats
Pertes
1 754 morts
8 408 blessés
2 885 disparus/prisonniers
1 723 morts
8 012 blessés
959 disparus/prisonniers
Guerre de Sécession
Batailles
Fort Sumter — Bull Run (1e) — Shiloh — Sept Jours — Bull Run (2e) — Antietam — Fredericksburg — Stones River — Chancellorsville — Gettysburg — Vicksburg — Chickamauga — Chattanooga — Wilderness — Spotsylvania — Petersburg — Five Forks — Appomatox

La bataille de Shiloh est un événement de la guerre de Sécession qui a eu lieu les 6 et 7 avril 1862.

Suite à l'échec de la grande offensive d'été de l'Union le long des rives du Bull Run, la situation était au point mort. À l'Ouest, par contre, la situation des Confédérés allait en se dégradant. Le 3 avril, 40 000 Confédérés quittèrent Corinth pour se lancer à l'assaut des positions de Grant ; ce fut l'une des rares occasions où les Sudistes bénéficièrent d'une supériorité numérique. Toutefois, il fallut pour cela rassembler différents corps de différents lieu, comme Memphis ou Colombus.

Sommaire

Forces en présence

US flag 34 stars.svg Forces de l'Union
CSA FLAG 28.11.1861-1.5.1863.svg Forces de la Confédération

Armée du Mississippi commandée par le Général Albert Sidney Johnston (tué), puis par le Général Pierre Gustave Toutant de Beauregard composée de 16 brigades.

Déroulement

A la suite des retraites confédéré dans la région, et en apprenant que de nouveaux renforts nordistes arrivaient, le Général Johnston décida de lancer une offensive surprise sur les forces de Grant, isolé par rapport au restes des forces de l'Union, et attendant des renforts, pour son assaut sur Corinth. Après 2 jours de marches et 3 jours d'attentes, les soldats sudistes, affamé, se preparaient à l'attaque

Le 6 avril 1862 à 5 heures, les Sudistes fondirent sur les camps de l'Union où la plupart des soldats étaient encore endormis. L'heure fut difficile pour les Nordistes. Ce fut d'abord Sherman et McClernand qui furent submergés près de Shiloh Church, puis le centre commandé par les généraux Prentiss et Wallace, qui durent reculer d'un kilomètre jusqu'à un chemin creux passant entre une prairie et un bois qui fut rebaptisé Hornest's Nest (le guêpier). À cet endroit, Braxton Bragg, Leonidas Polk et enfin Johnston lui-même, lancèrent au total dix-neuf assauts contre les Nordistes, subissant d'énormes pertes. Johnston, atteint d'une balle à la jambe, mourut d'une hémorragie. Le commandement sudiste revint à Beauregard, qui fut l'auteur de ce plan, mais qui s'y opposa à la dernière minute.

Le général Ulysses S. Grant concentra l'essentiel de ses moyens au centre, en attendant le renfort de Buell. Pendant ce temps, après huit heures de combat à Hornet's nest, l'avantage numérique des Sudistes finit par payer, et ils purent enfin amener leur artillerie, et déborder les Nordistes ; les troupes de l'Union refluèrent et plus de 2 200 hommes furent encerclés et capturés sous les ordres du général Prentiss. Les Confédérés perdirent du temps à transférer leurs prisonniers vers l'arrière, et à piller les camps ennemis occupés en cherchant à manger. Lorsqu'ils furent en mesure de reprendre l'assaut, le général Grant avait formé de nouvelles lignes entre Pittsburg Landing et le Snake Creek. De plus, les Confédérés étaient affamés, désorganisés, et aucun assaut sérieux n'eut lieu. Des Sudistes refluèrent dans les camps de L'Union en quête de nourriture, préférant piller les camps de l'Union aux lieu de se réorganiser, et de préparer l'éventuelle poursuite ou deuxième journée. Entretemps, Grant bénéficia de l'appui de deux canonnières.

La nuit fut pénible pour les Sudistes, pilonnés toutes les dix minutes par les obus nordistes, tandis qu'à la faveur de la nuit, les premiers soldats du général Don Carlos Buell arrivèrent. À l'aube du 7 avril, malgré les pertes énormes subies la veille, et la démoralisation de son armée, Grant ordonna l'assaut, car il comprit la dangereuse position des Confédérés, ainsi que le besoin d'une victoire pour le moral de son armée, et surtout réalisa qu'il avait un léger avantage numérique et des troupes fraîches et voulant combattre. Finalement, le fait qu'il risquait de se faire limoger en cas de défaite sanglantes acheva de le convaincre. Malgré la vaillance des Confédérés, et une résistance acharnée, Beauregard estima que la bataille n'était plus équilibrée à 14 heures et ordonna la retraite et ordonna au troupes de Beckenridge de couvrir la retraite. L'armée de l'Union ne poursuivit pas, Grant estimant ses troupes trop fatiguées, et Buell étant trop prudent pour agir. Seul Sherman tenta, bien plus tard ue retraite, mais fut arrêté parles forces de Forrest.

Conclusion

Les forces de L'Union gagnèrent l'un de leurs plus grand succès à l'Ouest, payés très cher. Le sang froid de Grant après pourtant ce qui s'annonçait comme un désastres sauvat son armée du désastre. Toutefois, il fut temporairement relevé de ses fonctions, après que les pertes ait été constatés. (Il y eut plus de victimes ce jour la que pendant toutes les guerres de l'Union jusqu'à présent); Du coté du Sud, la perte de l'un des plus grands commandants, ainsi que les pertes humaines furent désastreuses. La seule chance de retourner la guerre dans l'ouest avait été gachés.


Conséquence

À cause des énormes pertes subies durant la bataille, et pour s'être fait surprendre par l'ennemi, Grant est relégué par le général Henry Wager Halleck, chef de l'armée de l'Ouest, à un poste sans aucune responsabilité. Toutefois, l'excellente décision de Grant de combattre le deuxième jour impressionna Abraham Lincoln, qui après avoir nommé Halleck à la tête de toutes les armées de L'Union, fit en sorte que Grant obtint le commandement de l'armée de l'Ouest, avec pour objectif Vicksburg. Toutefois, les pertes subies par l'armée confédérée ouvrit aux Yankees la route de Corinth, et mit les sudistes dans une position très délicate.

Bibliographie

  • Daniel, Larry. Shiloh: The Battle that Changed the Civil War, Simon and Schuster, 1997, ISBN 0-684-83857-5.
  • Eicher, David J., The Longest Night: A Military History of the Civil War, Simon & Schuster, 2001, ISBN 0-684-84944-5.
  • Esposito, Vincent J., West Point Atlas of American Wars, Frederick A. Praeger, 1959.
  • McDonough, James L., "Battle of Shiloh", Encyclopedia of the American Civil War: A Political, Social, and Military History, Heidler, David S., and Heidler, Jeanne T., eds., W. W. Norton & Company, 2000, ISBN 0-393-04758-X.
  • Nevin, David, and the Editors of Time-Life Books, The Road to Shiloh: Early Battles in the West, Time-Life Books, 1983, ISBN 0-8094-4716-9.
  • Hanson, Victor Davis, Ripples of Battle: How Wars of the Past Still Determine How We Fight, How We Live, and How We Think, Doubleday, 2003, ISBN 0-385-50400-4.
  • McPherson, James M., Battle Cry of Freedom: The Civil War Era (Oxford History of the United States), Oxford University Press, 1988, ISBN 0-19-503863-0.
  • Smith, Jean Edward, Grant, Simon and Shuster, 2001, ISBN 0-684-84927-5.
  • Sword, Wiley, Shiloh: Bloody April, Morningside Books, 1974, ISBN 0-89029-770-3.
  • Woodworth, Steven E., Nothing but Victory: The Army of the Tennessee, 1861 – 1865, Alfred A. Knopf, 2005, ISBN 0-375-41218-2.
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Guerre de Sécession Portail de la Guerre de Sécession

Ce document provient de « Bataille de Shiloh ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de shiloh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Shiloh — Bataille de Shiloh par Thulstrup. Informations générales Date 6 7 avril 1862 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Shiloh — 35° 09′ 02″ N 88° 19′ 19″ W / 35.15068, 88.32183 …   Wikipédia en Français

  • Forces en présence lors de la Bataille de Shiloh — Ordre de bataille lors de la Bataille de Shiloh Article principal : Bataille de Shiloh. Ce qui suit est l ordre de bataille des forces militaires en présence lors de la Bataille de Shiloh, qui eut lieu les 6 et 7 avril 1862 lors de la guerre …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille lors de la Bataille de Shiloh — Article principal : Bataille de Shiloh. Ce qui suit est l ordre de bataille des forces militaires en présence lors de la Bataille de Shiloh, qui eut lieu les 6 et 7 avril 1862 lors de la guerre civile américaine, appelée également Guerre de… …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Pea Ridge — 36° 27′ 12″ N 94° 00′ 57″ W / 36.4532, 94.0158 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Marmiton River — La bataille de Marmiton River, aussi désignée sous les noms de bataille de Shiloh Creek ou Charlot s Farm est une bataille secondaire de la Guerre de Sécession qui a lieu le 25 octobre 1864, dans le Missouri. Elle fait partie de ce qui… …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Booneville — La bataille de Booneville a lieu le 1er juillet 1862 à Booneville dans le Mississippi lors de la Guerre de Sécession. Elle oppose les forces de l Union conduites par le colonel Philip Sheridan aux forces confédérées commandées par le… …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Sept Jours — L Armée du Potomac Informations générales Date 25 juin 1er juillet 1862 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de sept jours — L Armée du Potomac Informations générales Date 25 juin 1er juillet 1862 …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Chancellorsville — Bataille de Chancellorsville par Kurz and Allison. Informations générales Date 27 avril – 6 mai …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”