Bataille de la riviere Ter

Bataille de la rivière Ter

Bataille de la rivière Ter
Batalla-ter.jpg
Informations générales
Date 27 mai 1694
Lieu Rivière Ter
Catalogne-Espagne
Issue Victoire française
Belligérants
Royaume de France Royaume de France Flag of Catalonia.svg Royaume de Catalogne
Commandants
Anne Jules de Noailles Duc d'Escalona
Forces en présence
24 000 hommes 16 000 - 24 000 hommes
Pertes
500 morts ou blessés 3 000 morts, blessés ou prisonniers [1]
Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Batailles
Philippsburg — Sac du Palatinat — Baie de Bantry — Mayence — Walcourt — Fleurus — Cap Béveziers — Boyne  — Staffarda — Cuneo — Mons — Leuze — Aughrim -La Hougue — Namur (1692) — Steinkerque — Lagos — Neerwinden — La Marsaille — Charleroi — Rivière Ter — Texel — Camaret — Bruxelles — Namur (1695) — Dogger Bank — Carthagène — Barcelone — Baie d'Hudson

La bataille de la rivière Ter ou bataille de Torroella livrée le 27 mai 1694 sur la rivière Ter en Catalogne (Espagne), est une victoire des troupes françaises du maréchal de Noailles sur les Espagnols du duc d'Ascalona, vice-roi de Catalogne.

Sommaire

Prélude

En l'année 1694, le roi de France décide de faire un effort en Catalogne, et de mettre l'armée de Catinat dans le Piémont sur la défensive, réservant le gros de ses troupes pour le front espagnol.

Le vice-roi de Catalogne, Juan Manuel Lopez Pacheco Acuña Giron y Portocarrero, marquis de Villena, duc d'Escalona, également capitaine général de l'armée, déploie le long des berges du fleuve Ter toute l'infanterie qu'il parvient à rassembler pour s'opposer au corps expéditionnaire français, mené par le maréchal duc de Noailles, qui a pour objectif de prendre Gérone.

Les deux armées sont approximativement de la même force : 20 000 fantassins et 4 à 5 000 cavaliers[2], mais les régiments français sont essentiellement composés de vétérans, alors que les forces espagnoles comptent un grand nombre de jeunes recrues et d'unités nouvellement constituées. En outre l'armée française est supérieure en nombre et en puissance de feu des pièces d'artillerie, servies d'artilleurs et de servants qualifiés.

La bataille

L'armée espagnole est divisée en trois corps pour garder les gués et les berges le long de la rivière, à Verges, Ullà et Torroella.

Le jour précédent les Français ont essayé de traverser à Verges sans succès et se sont alors déplacés à Ullà. Le 27 mai, profitant d'un épais brouillard accroché au-dessus des rives du fleuve 2 000 dragons et cavaliers, suivi d'un grand nombre de grenadiers d'infanterie, chargent les positions de l'infanterie espagnole et traversent le fleuve à Torroella de Montgri.

Dès la première décharge de leurs mousquets les Espagnols ne peuvent s'opposer efficacement à l'approche de l'ennemi. Ils commencent à fuir le champ de bataille semant la panique dans le reste de l'armée. Beaucoup périssent sans même parvenir à s'opposer aux Français, tandis que la cavalerie se retire laissant l'infanterie sans protection. À l'annonce de la défaite et parce qu'un grand nombre de troupes françaises ont déjà traversé le fleuve à gué et sont maintenant en ordre de bataille, l'armée espagnole est en débandade. La cavalerie et l'arrière-garde se sauve jusqu'à Gérone.

Conséquences

Les Français ont pris l'ascendant sur les Espagnols, rencontrant une faible opposition. Les Espagnols subissent de lourdes pertes humaines et perdent bagages et artillerie.

Dans cette situation le vice-roi n'a pas d'autre choix que d'envoyer quelques troupes à Gérone et marcher avec le gros de son armée vers Barcelone, où il reste tout le mois de juin. En attendant, les Français s'emparent d'une dizaine de villages dans les environ du Ter.

Le 30 mai, 3 trois jours après la défaite espagnole de la rivière Ter, le duc de Noailles commence le blocus par voie de terre et de mer de la forteresse de Palamós, qui se rend le 10 juin. La ville de Gérone est prise le 29 juin.

Barcelone est sauvée par les réductions du budget de l'armée, ordonnées par Louvois, ministre de la guerre et par l'approche de la flotte anglaise d'Édouard Russell.

Notes et références

  1. Selon la version officielle les Espagnols ont perdu 2 931 fantassins et 324 cavaliers, morts, blessés ou déserteurs. Selon des sources françaises les pertes espagnoles dépassent 9 000 hommes dont 2 000 prisonniers, alors que leurs propres pertes s'élevaient environ à 500 hommes.
  2. Selon le vice-roi d'Espagne « Toute notre armée était constituée par 11 900 fantassins et 4 000 cavaliers ce qui fait au total 16 300 hommes».

Sources

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Battle of Torroella ». du 3 mai 2007
Meuble héraldique Fleur de lys.svg Les événements du règne de Louis XIV (1643-1715) Meuble héraldique Fleur de lys.svg

Victoire de Rocroi • La Fronde • Traités de Westphalie • Traité des Pyrénées • Emménagement au Château de Versailles • Guerre de Dévolution • Traité d'Aix-la-Chapelle • Guerre de Hollande • Traité de Nimègue • Guerre des Réunions • Guerre de la ligue d'Augsbourg • Guerre de Succession d'Espagne • Mort de Louis XIV


  • Portail des Pays catalans Portail des Pays catalans
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Bataille de la rivi%C3%A8re Ter ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de la riviere Ter de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De La Rivière Ter — Informations générales Date 27 mai 1694 Lieu Rivière Ter Catalogne Espagne Issue …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la rivière ter — Informations générales Date 27 mai 1694 Lieu Rivière Ter Catalogne Espagne Issue …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la rivière Ter — Informations générales Date 27 mai 1694 Lieu Rivière Ter Catalogne Espagne Issue Victoire française …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la Hougue — Bataille de Barfleur par Richard Paton Informations générales Date 29 mai 1692 Lieu Au large du …   Wikipédia en Français

  • Bataille De La Boyne — Toile de Jan Wyck, vers 1693 Informations générales Date 12 juillet 1690 Lieu Proximité de Drogheda (Irlande) Issue Victoire orangiste …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la boyne — Toile de Jan Wyck, vers 1693 Informations générales Date 12 juillet 1690 Lieu Proximité de Drogheda (Irlande) Issue Victoire orangiste …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la baie d'Hudson — Le naufrage du Pélican Informations générales Date 5 septembre 1697 Lieu Baie d Hudson York Factory …   Wikipédia en Français

  • Bataille De La Hougue — Bataille de Barfleur par Richard Paton Informations générales Date 29 mai 1692 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de La Hague — Bataille de la Hougue Bataille de la Hougue Bataille de Barfleur par Richard Paton Informations générales Date 29 mai 1692 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la baie de Bantry — Informations générales Date 11 mai 1689 Lieu Baie de Bantry (Irlande) Issue Vic …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”