Ficus Ruminalis
Autel de Mars et Vénus, trouvé place des Corporations à Ostie. La louve allaitant Romulus et Rémus, entre deux figuiers, reconnaissables à leurs feuilles dentelées et leurs fruits
Denier émis vers 137 av. J.-C. Revers montrant la louve et les jumeaux, avec le figuier en arrière-plan

Ficus Ruminalis est le figuier sauvage[1], situé devant l'entrée de la grotte du Lupercale qui se trouve au pied du Mont Palatin à Rome, sous lequel Romulus et Rémus ont été découverts par le berger Faustulus[2]. Son nom viendrait du fait que cet arbre aurait été, à l’origine, consacré à la déesse Rumina qui présidait à l’allaitement (en latin, Ruma désigne la « mamelle »[3]), ou, selon Plutarque, « parce que les bêtes ruminantes allaient, au milieu du jour, se reposer sous son ombre[4] » (en latin, Ruma désigne aussi la panse d'un aninal et Ruminalis, le « ruminant »[3]).

Varron situe son emplacement près du Germal, sommet ouest du mont Palatin, dont il rapproche le nom du mot germani, les frères, c'est-à-dire Romulus et Remus, selon une étymologie incertaine[5]. Une autre tradition place le ficus ruminalis sur le forum romanum, aux abords du comitium. Selon Pierre Grimal, cette contradiction fut résolue par une troisième légende : sous le règne de Tarquin l'Ancien, l'augure Attus Navius aurait prélevé le figuier du Palaltin pour le replanter sur le Comitium à proximité de la Curie, sacralisant ainsi cet emplacement[6].

Plusieurs siècles après, Tacite rapporte que le figuier du Comitium périt à la fin de l'année 58, ce qui constituait un mauvais présage, mais qu'ensuite il repartit du pied[7].

Notes

  1. Le terme de « figuier sauvage » ne s'applique qu'au figuier commun mâle, appelé aussi « caprifiguier » (en latin : Caprificus, c'est-à-dire « figuier de bouc »).
  2. Tite-Live, Histoire romaine livre I, 4 ; Plutarque, Vies des hommes illustres - Romulus - p.43 ; Pline l'Ancien, Histoires naturelles, XV, 20, 4
  3. a et b Définition du dictionnaire Gaffiot - latin-français (1934)
  4. Plutarque, Vies des hommes illustres - Romulus - p.44
  5. Varron, De la langue latine, V, 54
  6. Pierre Grimal, La civilisation romaine, Flammarion, Paris, 1981, réédité en 1998, (ISBN 2-080-81101-0), p 225
  7. Tacite, Annales, XIII, 58

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ficus Ruminalis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ficus Ruminalis — Saltar a navegación, búsqueda El Ficus Ruminalis era un ficus salvaje del Monte Palatino que se encontraba cerca de Lupercal. Se decía de este árbol que estaba consagrado a la diosa Rumina. Era también el lugar donde la tradición decía que el… …   Wikipedia Español

  • Ficus Ruminalis — Die Ficus Ruminalis (etwa Ruminalischer Feigenbaum, auch Ruminalischer Baum, arbor Ruminalis oder rumina ficus) war ein Feigenbaum am Forum Romanum im antiken Rom. Denar, 137 v. Chr. (Sextus Pompeius), VS Roma, RS Wölfin mit Zwillingen vor… …   Deutsch Wikipedia

  • Ficus Ruminalis — The Ficus Ruminalis was a wild fig tree on the Palatine Hill in ancient Rome near the Lupercal on the Palatine. This tree was said to be sacred to the goddess Rumina. It is also the spot where tradition said the trough containing Romulus and… …   Wikipedia

  • Ficus — Pour les articles homonymes, voir Figuier (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Ficus — Taxobox name = Ficus image width = 240px image caption = Sycamore Fig, Ficus sycomorus regnum = Plantae divisio = Magnoliophyta classis = Magnoliopsida subclassis = Rosidae unranked ordo = Eurosids I ordo = Rosales familia = Moraceae genus =… …   Wikipedia

  • Ficus — lutea …   Wikipédia en Français

  • Ficus Carica — Echte Feige Echte Feige (Ficus carica) Systematik Abteilung: Bedecktsamer (Magnoliophyta) Klasse …   Deutsch Wikipedia

  • Ficus carica — Echte Feige Echte Feige (Ficus carica) Systematik Abteilung: Bedecktsamer (Magnoliophyta) Klasse …   Deutsch Wikipedia

  • RUMINALIS Ficus — vide Romula …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Ruminalis arbor — (R. ficus), s.u. Rumia …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”