Bataille de Valennes
Bataille de Valennes
Informations générales
Date 19 mai 1796
Lieu Près du Ferré et de Poilley
Issue Victoire des Républicains
Belligérants
Flag of France.svg Républicains Pavillon LouisXIV.svg Chouans
Commandants
Adjudant-général Bernard Aimé Picquet du Boisguy
Forces en présence
3 000 hommes
(selon les Chouans)
1 500 hommes
Pertes
inconnues
2 prisonniers
14 morts
30 blessés
Chouannerie
Batailles
Pays de Fougères et de Saint-James

Première Chouannerie 1794-1795

Mellé - Saint-Étienne-en-Coglès - 1er La Chapelle-Saint-Aubert - La Touche - Matz - Javené - Le Châtellier

Deuxième Chouannerie 1795-1796

La Chène - Argentré - Louvigné-du-Désert - La Poterie - 1er Rocher de La Piochais - Ducey - La Ribassais - 2e La Chapelle-Saint-Aubert - La Bataillère - 1er La Croix-Avranchin - Laignelet - 1erSaint-James - Carnet - La Bazouge-du-Désert - Blanche-Lande - Fleurigné - Saint-Marc-le-Blanc - Tremblay - La Verrie - La Vieuxville - Bois-Rouland - Boucéel - 2e Saint-James - Mecé - Pont de Quincampoix - 2e Rocher de La Piochais - 2e La Croix-Avranchin - Romagné - 1erLa Pellerine - Romazy-Rimou - Saint-Hilaire-des-Landes - 2e La Pellerine - Valennes - Maison-neuve - 1er Saint-Aubin-du-Cormier

Troisième Chouannerie 1799-1800

La Pihorais - Dompierre-du-Chemin - La Selle-en-Luitré - Château-Jaume - Landéan - Pontorson - 2e Saint-Aubin-du-Cormier - Vendel - 3e Saint-James - Les Tombettes

Pays de Vitré

Première Chouannerie 1794-1795
Deuxième Chouannerie 1795-1796

Argentré - Pont de Cantache - 1erLa Gravelle - Saint-Jean-sur-Vilaine - Pocé - 2eLa Gravelle - Dourdain -1erSaint M'Hervé - Lande d'Izé - 2eSaint M'Hervé - Bréal - Bais - Cornillé - Juvigné - Piré - Toucheneau

Troisième Chouannerie 1799-1800

Argentré

Le combat de Valennes opposa chouans et républicains pendant la Chouannerie.

Sommaire

Prélude

Le 17 mai 1796, Louis de Frotté, général des chouans de Normandie, s'était rendu à Parigné pour tenir un conseil militaire avec Aimé Picquet du Boisguy. Toussaint du Breil de Pontbriand s'y rendit également pour représenter la division de Vitré. Le projet de Frotté était de tenir la côte afin de permettre aux Anglais d'opérer un débarquement d'armes et de munition dans la baie du Mont-Saint-Michel. Boisguy promit de le seconder dans son entreprise. Il fut également question de la colonne normande de Saint-James, celle-ci avait été placée récemment sous le commandement de Frotté mais combattait avec Boisguy depuis 1794. Frotté laissa toutefois à Boisguy le commandement de cette colonne.

Le lendemain de la réunion, Frotté repartit pour la Normandie, escorté par les troupes de Boisguy et Pontbriand. Arrivé à Poilley, il croisèrent une troupe républicaine.

Premiers combats

Pontbriand fit le récit suivant:

« Ils rencontrèrent dans cette route l'arrière-garde d'une colonne commandée par l'adjudant-général Bernard, qui venait d'avoir une affaire peu importante avec Louvières et quatre compagnies de la colonne du centre, à un lieu-dit le Bois-Rouland et qui se retirait à Saint-James. Du Boisguy, contre l'avis de Frotté, voulut charger cette arrière-garde. Il n'avait avec lui qu'une trentaine d'hommes à cheval. Il faillit payer de sa vie sa témérité, car un grenadier isolé, ayant sauté un fossé pour éviter sa poursuite, l'attendit ensuite et le coucha en joue à bout portant: « Rends-toi, lui dit du Boisguy, tu es un brave, je veux que tu serves avec moi ». « Je le veux bien » reprit le grenadier en lui offrant son fusil et le suivit aussitôt. « Vous avez failli périr comme La Rochejacquelein, lui dit Frotté en arrivant, et votre mort eût été, comme la sienne, inutile à la cause que nous servons ». « Vous avez raison », lui répondit du Boisguy en riant. « Laissez donc filer tranquillement cette arrière-garde, ajouta Frotté, et soyez plus prudent une autre fois. Songez que vous vous devez à vos camarades, que vous êtes l'âme de votre division et que votre perte serait irréparable ». Les deux braves généraux se quittèrent à Poilley où du Boisguy avait donné rendez-vous aux colonnes Normandes et du centre »

Le combat

Le lendemain, à Poilley, Pontbriand quitte également la troupe et repart pour Vitré. Boisguy se trouve toujours dans le bourg lorsqu'il apprend que l'adjudant-général Bernard se trouve à Montours et marche sur Le Ferré. Il se porte alors à sa rencontre et les deux troupes se croisent près du village de Valennes. Dauguet, dit « Fleur-de-Rose », est chargé de défendre la chaussée de l'étang, Boisguy mêne la charge de son côté, croyant que les républicains ne sont pas plus nombreux que la veille, et repousse les premières troupes qu'il rencontre. En revanche, les Normands sont rapidement mise en déroute. Boisguy en est informé et apprend également par deux prisonniers le nombre de ses ennemis. Il fait alors replier toutes ses troupes et fixe Parigné comme point de ralliement. Le combat a duré une heure et demie et Boisguy rejoint dans sa retraite, les troupes de Pontbriand qui ayant entendu la fusillade, faisaient marche arrière. Les chouans déplorent 14 morts et 30 blessés, le grenadier, qui s'était rendu la veille à Boisguy, a été tué dès le début du combat[1].

Récit de Toussaint du Breil de Pontbriand

Bibliographie

  • Toussaint du Breil de Pontbriand, Mémoire du colonel de Pontbriand sur les guerres de la Chouannerie, édition Plon, Paris, 1897 (réimpr. Y. Salmon, 1988) , p. 342-344.
  • Théodore Lemas, Le district de Fougères pendant les Guerres de l'Ouest et de la Chouannerie 1793-1800, Rue des Scribes Éditions, 1894 , p. 252-255.
  • Christian Le Boutellier, La Révolution dans le Pays de Fougères, Société archéologique et historique de l'arrondissement de Fougères, 1989 , p. 357-358.

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Valennes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille de Romagne — Bataille de Romagné Bataille de Romagné Informations générales Date 11 janvier 1796 Lieu Romagné Issue Victoire des Républicains Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Romagné — Informations générales Date 11 janvier 1796 Lieu Romagné Issue Victoire des Républicains Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Saint-James — (1800) Bataille de Saint James Informations générales Date 21 janvier 1800 Lieu Saint James Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Saint-Hilaire-des-Landes — Église de Saint Hilaire des Landes Informations générales Date 19 avril 1796 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de La Croix-Avranchin — Informations générales Date 30 décembre 1795 Lieu Près de La Croix Avranchin Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Piré — Informations générales Date juin 1796 Lieu Piré sur Seiche, Boistrudan, Amanlis Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Saint-James (1800) — Bataille de Saint James Informations générales Date 21 janvier 1800 Lieu Saint James Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Romagné (1796) — Bataille de Romagné Église de Romagné Informations générales Date 11 janvier 1796 Lieu Romagné Issue Victoire des Républicains …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la Vieuville — Informations générales Date 27 novembre 1795 Lieu Entre Le Châtellier et Parigné Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Floranges — Informations générales Date 5 juin 1795 Lieu Pluvigner Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”