Bataille de Treponti
Bataille de Treponti
Informations générales
Date 27 juin 1859
Lieu Rezzato
Issue Victoire des Autrichiens
Belligérants
Flag of Italy (1861-1946).svg Royaume de Sardaigne Drapeau: Empire d'Autriche Empire d’Autriche
Commandants
Giuseppe Garibaldi Karl von Urban
Forces en présence
1 400 hommes 4 000 hommes
Pertes
120 morts
70 prisonniers
Deuxième guerre d'indépendance italienne
Batailles
Montebello — Varèse — San Fermo — Palestro — Turbigo — Magenta — Melegnano — Solferino — San Martino  — Treponti 

La bataille de Treponti a lieu le 15 juin 1859 dans la commune de Rezzato, lorsque Giuseppe Garibaldi, commandant les chasseurs des Alpes attaque l'arrière-garde autrichienne alors qu'elle se replie vers les forteresses du quadrilatère. Après sept heures de combat, les Autrichiens poursuivent leur repli.

Sommaire

Le prélude

Le 17 mars 1859 Garibaldi prend le commandement des chasseurs qui est une brigade légère composé de 3 000 hommes. Provenant de Chivasso et passant en Lombardie par Sesto Calende, Garibaldi a libéré Varèse où il affronte le 26 mai le lieutenant maréchal Karl von Urban. Le 27 mai les volontaires battent Urban à la bataille de San Fermo et entrent dans Côme. De cette ville, Garibaldi entre d'abord dans Bergame le 8 juin puis à Brescia le 14 juin par la porte San Giovanni. Entre le 9 et le 10 juin une avant-garde des chasseurs des Alpes ont rejoint Palazzolo et Iseo. La garnison autrichienne a abandonné le château dans la nuit du 10 juin et détachement de chasseur, commandé par le lieutenant Pisani, entre dans la ville la nuit du 12 juin.

Garibaldi conduit désormais une vraie campagne de type armée régulière, il est devenu l'aile gauche de l'armée principale qui avance dans la plaine. Il s'agit d'avancer en occupant les territoires et en libérant, les unes après les autres, toutes les villes de la façade pré-alpine lombarde s'attardant si nécessaire pour se débarrasser des éventuelles arrières-gardes autrichiennes restées pour couvrir le grand repli de l'armée autrichienne vers les forteresses du quadrilatère.

Les positions autrichiennes

Le 12 juin Urban entre dans Castenedolo où il installe son campement. Le 14 juin, il impose à la municipalité la fourniture de 15 000 rations menaçant en cas de refus mettre le village à feu et à sang. Le 15 juin il en demande 16 000 autres et ne les obtenant il prend deux otages qu'il ne relâchera qu'après l'armistice de Villafranca.

L'ordre de marche

Le jour même, à l'entrée de Brescia, Garibaldi, informé de l'avancée de l'armée franco-sarde, sort de la ville et s'installe à San S. Eufemia della Fonte. C'est en ce lieu qu'il reçoit l'ordre de déplacer ses chasseurs vers Lonato et de reprendre le pont de Bettoletto sul Chiese.

Les éclaireurs informent que la division autrichienne d'Urban a pris son campement à Castenedolo au voisinage de Lonato, à l'arrière par rapport au gros des troupes.

Le matin du 15 juin, avant l'aube, Garibaldi ordonne de marcher sur quatre colonnes: la première sous les ordres de Tur vers le pont de Rezzato, la seconde commandée par Enrico Cosenz sur la droite pour défendre la route de Rezzato−Treponti, la troisième dirigée par Giacomo Medici à l'arrière pour défendre l'embranchement Bettole-Ciliverghe, une quatrième dont Garibaldi prend la tête, vers Bedizzole.

L'assaut de Castenedolo

La mort du capitaine Narciso Bronzetti à la bataille de Treponti

Vers 10 heures la seconde colonne établit le contact avec les Autrichiens entre Treponti et Castenedolo et se lance avec impétuosité faisant reculer les quatre mille soldats d'Urban, mais Cosenz réalise avoir effectué un mouvement hasardeux, les forces autrichiennes étant numériquement supérieures et il s'arrête à proximité de deux maisonnettes à peine conquises.

Depuis la gauche Tur constate que des forces importantes avancent pour l'encercler et il les charge. Dans le combat, il est blessé et le capitaine Narciso Bronzetti, qui s'était comporté brillamment dans les combats de Seriate du 10 juin, tombe.

Garibaldi, informé par le capitaine Camozzi, accourt sur le lieu et ordonne le repli.

L'avant-garde de 1 600 volontaires a chargé 4 000 Autrichiens. 120 volontaires sont tués, il y a de nombreux blessés et 70 prisonniers. Les chasseurs ont tenté un mouvement dangereux affrontant un ennemi bien en place et supérieur en nombre et ils ont échoué.

La poursuite du repli autrichien

Les Autrichiens sont victorieux mais, après sept heures de combat, incapables de poursuivre les volontaires, ils poursuivent leur repli respectant les ordres, en restant, ils risquaient à terme l'encerclement. On peut imaginer la satisfaction d'Urban, la bataille constitue, dans les registres de l'armée autrichienne, l'unique victoire contre leur bête noire, Garibaldi.

Le 15 juin à 14 heures, les volontaires entrent dans Castenedolo, rejoints le 16 juin par un escadron de l'armée sarde. Le 17 juin à 10 heures Victor-Emmanuel II entre dans Brescia.

Localisation de la bataille

Les combats sont dits de Treponti, du nom de la commune de l'époque Virle Treponti, bien que les combats se sont produits surtout sur le territoire de Castenedolo. En 1928, Virle Treponti est absorbée par la commune de Rezzato.

Sources



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Treponti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Solferino — Bataille de Solférino Pour les articles homonymes, voir Solférino. Bataille de Solférino …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Solferino — Bataille de Solférino Pour les articles homonymes, voir Solférino. Bataille de Solférino …   Wikipédia en Français

  • Bataille de solferino — Bataille de Solférino Pour les articles homonymes, voir Solférino. Bataille de Solférino …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Magenta — Deuxième guerre d indépendance italienne tableau d Adolphe Yvon Informations générales Date 4 juin 1859 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de magenta — Deuxième guerre d indépendance italienne tableau d Adolphe Yvon Informations générales Date 4 juin 1859 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Montebello (1859) — Pour les articles homonymes, voir bataille de Montebello. Bataille de Montebello Toile de Giovanni Fattori, 1864 1868 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Montebello di Casteggio — Bataille de Montebello (1859) Pour les articles homonymes, voir bataille de Montebello. Bataille de Montebello Toile de Giovanni Fattori, 1864 1868 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de montebello (1859) — Pour les articles homonymes, voir bataille de Montebello. Bataille de Montebello Toile de Giovanni Fattori, 1864 1868 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de San Fermo — Les deux compagnies de De Cristoforis repartent à l assaut. Informations générales Date 27 mai 1859 Lieu San Fermo Issue …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Palestro — 45°18′44″N 8°32′46″E / 45.31222, 8.54611 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”