Bataille de Tarragone (août 1641)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Tarragone.
Bataille de Tarragone (août 1641)
Informations générales
Date 20-25 août 1641
Lieu Tarragone, Espagne
Issue Victoire espagnole
Belligérants
Flag of New Spain.svg Monarchie hispanique Royaume de France Royaume de France
Commandants
don Garcia de Toledo Henri de Sourdis
Forces en présence
30 galions
4 pataches
29 galères
65 navires marchands
36 galions
4 brûlots
19 galères
8 brigantins
Pertes
inconnues sévères
Guerre de Trente Ans
Batailles
Pilsen — Sablat — Montagne Blanche — Cap Saint-Vincent — Mingolsheim — Wimpfen — Höchst — Fleurus — Stadtlohn — Dessau — Lutter — Magdebourg — Abrolhos — Breitenfeld — Rain am Lech — Lützen — Nördlingen — Avein — Louvain — Tornavento — Wittstock — Rheinfelden — Guetaria — Cabañas — Fontarrabie — Thionville — Downs — Montjuic — Marfée — Saint-Vincent (1641) — Honnecourt — Barcelone — 1er Lérida — Leipzig — Rocroi — Carthagène — Tuttlinghem — Fribourg — Jankau — Alerheim — Orbetello — Mardyck — Dunkerque — 2e Lérida — Cavite — 3 e Lérida — Zusmarshausen — Lens — Tortosa — Valenciennes

Le 20 août 1641, une flotte espagnole sous le commandement de don Garcia de Toledo, s’approcha de Tarragone qui était assiégée par l’armée de Lamotte-Hondancourt, et sur mer par la flotte de Henri de Sourdis, composée de 36 galions, 4 brûlots, 19 galères et 8 brigantins.

La ville avait déjà été ravitaillée par les Espagnols lors d’une attaque menée par des galères le 4 juillet, mais cette fois-ci le siège devait être rompu définitivement par une flotte de 30 galions (un tiers civils), 4 pataches, 29 galères et 65 navires marchands chargés de provisions.

Bataille

Arrivés au contact, la flotte française ouvrit le feu. Au cours de l’engagement entre les deux lignes de batailles, les galères espagnoles parvinrent à glisser sans encombre le convoi dans la ville.

A 3h de l’après-midi, les galères virèrent, et attaquèrent la flotte française par l’arrière. La flotte française fut prise entre deux feux, souffrant énormément jusqu’au coucher du soleil moment où le combat cessa. Le jour suivant il reprit, mais baissa en intensité, jusqu’à se terminer en une poursuite des Français en pleine retraite.

Le 25, la flotte française fut perdue de vue, mais les Espagnols leur capturèrent un brûlot qu’ils lancèrent inutilement contre eux.

Il ne semble pas qu’ils aient perdu plus de navires, mais leurs dommages et pertes durent être énormes du fait du feu croisé qu’ils eurent à subir pendant un long moment.

Clairement vaincus, ils firent route vers leur base en France.

Les officiers de don Garcia le supplièrent de poursuivre et d’aborder l’ennemi afin de l’achever. Mais celui-ci savait qu’un tiers de ses galions ne souhaitaient pas de battre avec acharnement du fait qu’ils étaient civils, et que le nombre de flottes espagnoles était limité, et ils en auraient besoin du fait des nombreux autres ennemis encore présents.

Conséquences

La guerre « galante » fut confirmée comme étant la tactique à suivre, moins décisive, mais moins risquée que la guerre « à l’espagnole ».

La victoire stratégique fut totale : la flotte ennemie ne fut pas détruite, mais l’espagnole obtint le contrôle de la mer. Elle en profita pour approvisionner Rosas, Perpignan et Colibre, retournant ensuite à Tarragone, car l’armée assiégeante se retira au vu de la défaite navale.

Et tout cela fut obtenu avec une flotte improvisée, car un tiers des galions étaient civils, renforcés par des soldats pour l’équipage ; et contre une flotte très supérieure.

Richelieu destitua Sourdis, et lui interdit de commander à nouveau.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Tarragone (août 1641) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille de Tarragone —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles ou sièges partageant le même nom. La bataille de Tarragone peut désigner différents conflits : La bataille de Tarragone en juillet 1641 La …   Wikipédia en Français

  • 1641 — Années : 1638 1639 1640  1641  1642 1643 1644 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe …   Wikipédia en Français

  • Liste de batailles navales — Cette page présente une liste des batailles navales, classées par ordre chronologique ; se reporter à la page de chaque bataille pour plus de détails, et à l article Bataille navale pour les généralités. Le Bucentaure à la bataille de… …   Wikipédia en Français

  • Liste de batailles du XVIIe siècle — Cette page donne une liste de batailles du XVIIe siècle. Si vous écrivez un article de description d une bataille, vous pouvez suivre le modèle d Article de bataille déjà élaboré. L encyclopédie y gagnera en homogénéité, et l article sera… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste de Valbelle — Marquis de Tourves Portrait de Jean Baptiste de Valbelle Surnom Chevalier de Valbelle Comm …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Trente Ans — Bataille de la Montagne Blanche Informations générales Date 1618 1648 Lieu Europe Issue …   Wikipédia en Français

  • Guerre De Trente Ans — Bataille de la Montagne Blanche Informations générales Date 1618 1648 Li …   Wikipédia en Français

  • Guerre de 30 ans — Guerre de Trente Ans Guerre de Trente Ans Bataille de la Montagne Blanche Informations générales Date 1618 1648 Li …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Trente-Ans — Bataille de la Montagne Blanche Informations générales Date 1618 1648 Li …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Trente ans — Bataille de la Montagne Blanche Informations générales Date 1618 1648 Li …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”