Bataille de Rorke's Drift
Bataille de Rorke's Drift
The defense of Rorke's Drift.jpg
Bataille de Rorke's Drift, peinture d'Alphonse de Neuville, 1880.
Informations générales
Date 22 janvier - 23 janvier 1879
Lieu KwaZulu-Natal, Afrique du Sud
Issue Victoire britannique
Belligérants
Flag of the United Kingdom (3-5).svg Empire britannique Royaume zoulou
Commandants
Lieutenant John Chard
Lieutenant Gonville Bromhead
• Prince Dabulamanzi
Forces en présence
139 hommes 4 000 hommes
Pertes
17 morts
14 blessés
351 morts
Guerre anglo-zouloue
Batailles
Inyezane – Isandhlwana – Rorke's Drift – Eshowe – Ntombe – Hlobane – Kambula – Gingindlovu – Ulundi –

La bataille de Rorke's Drift est livrée les 22 et 23 janvier 1879, pendant la guerre anglo-zouloue. Quelques heures après le désastre d'Isandhlwana, une poignée de soldats britanniques retranchés dans une ferme sont attaqués par près de 4000 guerriers zoulous et repoussent tous les assauts à la suite d'une lutte épique.

La bataille

Dabulamanzi

A 15h, des rescapés de la bataille d'Isandhlwana avertissent une compagnie du 24th Regiment of Foot, qui stationne à Rorke's Drift, de la défaite. Cette mission a été transformée en hôpital militaire par les Britanniques. Le Lieutenant John Chard, en charge des lieux refuse d'abandonner la trentaine de blessés qui stationnent dans l'hôpital. Il fait « fortifier » les bâtiments avec des boîtes à biscuits, des sacs de sable et deux chariots et ils fait aussi percer des meurtrières dans les murs. Il dispose de 110 hommes valides et de 20 000 cartouches en calibre .450 Martini. Les fuyards abandonnent leurs camarades et continuent leur fuite.

A 16h20, un régiment frais de zoulous (il faisait partie de la réserve à Isandhlwana) arrive à Rorke's Drift. Il est commandé par le prince Dabulamanzi, frère du roi Cetewayo, qui désobéit à son roi en se lançant à l'assaut d'une position fortifiée. Dabulamanzi lance la première attaque dès 16h30 mais les Britanniques repoussent les Zoulous grâce à un feu nourri. Les guerriers zoulous se replient et contournent la place par le nord pendant que d'autres occupent les Britanniques en les arrosant de tirs peu précis de fusils et de vieux mousquets. Le second assaut a lieu à la tombée de la nuit.

Les Zoulous chargent et arrivent à entrer dans l'hôpital et à y mettre le feu. Les Britanniques détruisent alors des murs en boue séchée à coups de pioche et parviennent à sortir. Ils se fraient un chemin parmi les lignes zouloues à l'arme blanche et reviennent dans la cour avec les blessés, abandonnant ainsi l'hôpital devenu une vraie fournaise. Le manque de munitions commence à ce moment à se faire cruellement sentir, les soldats étant obligés de repousser les zoulous à coups de baïonnettes. La nuit arrivant, les Zoulous n'ont toujours pas brisé le moral des défenseurs. Ces derniers sont acculés à l'entrepôt et à un cercle formé par des sacs de sable. La nuit est tombée depuis plusieurs heures et les zoulous préparent une dernière attaque à l'est. Mais l'obscurité qui doit gêner les tireurs est contrebalancée par les flammes s'élevant de la ferme. Vers 4h du matin cet ultime assaut est repoussé. Il était temps pour les Britanniques : ils ne disposent plus que de 900 cartouches!

Peu après, les sentinelles détectent une colonne anglaise et les Zoulous, dépités, doivent abandonner les lieux et plus de 400 morts. Les Britanniques déplorent 14 blessés et 17 tués.

Sources

  • Donald Featherstone, Victorian colonial warfare, Africa, Cassel book, London, 1992
  • Howard Whitehouse, Battle in Africa 1879-1914, Fieldbooks, Mansfield, 1987
  • Patrick Receveur, « Tenir ou mourir », revue VaeVictis n°79, mars-avril 2008
  • Victor Davis Hanson, Carnage and Culture : landmark battles in the rise of western power, chapitre 8, Doubleday 2001.

Filmographie


28°21′30″S 30°32′10″E / -28.35833, 30.5361128°21′30″S 30°32′10″E / -28.35833, 30.53611


Blason de la République sud-africaine du Transvaal
Histoire de l’Afrique du Sud
Histoire de l'Afrique du Sud  • Histoire de l'Afrique du Sud depuis 1994 
Histoire chronologique de l'Afrique du Sud 
Colonies britanniques d'Afrique du Sud • Histoire de la Colonie du Cap 
Mfecane  • Voortrekkers  • Grand Trek  • Bataille de Blood River 
République Boer  • République sud-africaine du Transvaal  • État libre d'Orange 
Bataille d'Isandhlwana  • Bataille de Rorke's Drift 
Guerre des Boers  • Union sud-africaine 
Apartheid  • Massacre de Sharpeville  • Émeutes de Soweto
Blason d’Afrique du Sud (1910-1994)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Rorke's Drift de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Blood River — Bataille de Bloodriver Informations générales Date 16 déce …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Blood River — Bataille de Bloodriver Informations générales Date 16 décembre 1838 Lieu Vallée du Ncome, KwaZulu Natal, Afrique du Sud …   Wikipédia en Français

  • Bataille de blood river — Bataille de Bloodriver Informations générales Date 16 déce …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Kambula — Bataille de Kambula Informations générales Date 29 mars 1879 Lieu KwaZulu Natal, Afrique du Sud I …   Wikipédia en Français

  • Bataille de kambula — Bataille de Kambula Informations générales Date 29 mars 1879 Lieu KwaZulu Natal, Afrique du Sud I …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l'Inyezane — Informations générales Date 22 janvier 1879 Lieu Rivière Inyezane, KwaZulu Natal, Afrique du Sud Issue Victoire britannique Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Kambula — 27° 41′ 34″ S 30° 40′ 22″ E / 27.69289, 30.6727 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Gingindlovu — 29°1′29″S 31°35′8″E / 29.02472, 31.58556 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Hlobane — source:enwiki 27°41′56″S 30°57′0″E / 27.69889, 30.95 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la Ntombe — 27°13′57″S 30°36′41″E / 27.2325, 30.61139 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”