Bataille de Palerme (1676)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Palerme.
Bataille de Palerme
Battle of Palermo 1676.jpg
Informations générales
Date 2 juin 1676
Lieu Palerme, Sicile
Issue Victoire française
Belligérants
Royaume de France Royaume de France Provinces-Unies Provinces-Unies
Flag of New Spain.svg Monarchie hispanique
Commandants
Duc de Vivonne Don Diego de Ibarra
Jan den Haen
Forces en présence
24 navires de ligne 17 navires hollandais
10 navires espagnols
Pertes
environ 50 tués[réf. nécessaire] 7 navires espagnols
1 navire hollandais
2 galères
4 amiraux
Guerre de Hollande
Batailles
Solebay - Groenlo - Schooneveld (1re) - Schooneveld (2de) - Groningue - Maastricht - Texel - Bonn - Besançon - Sinsheim - Seneffe - Entzheim - Mulhouse - Turckheim - Fehrbellin - Salzbach - Consarbrück - Alicudi - Agosta - Palerme - Valenciennes - Cambrai - Saint-Omer - Tobago - La Peene (Cassel) - Ypres - Saint-Denis
Cette boîte : voir •

La bataille de Palerme est une bataille navale qui a lieu le 2 juin 1676, au large de Palerme, sur les côtes de Sicile, pendant la guerre de Hollande. Elle oppose une flotte française, commandée par la duc de Vivonne, à une flotte combinée hispano-hollandaise, décimée après les défaites du Stromboli et d'Agosta et la mort de son commandant en chef, Michiel de Ruyter. Elle se termine par une nouvelle victoire de la flotte française qui est désormais maître de la Méditerranée.

Sommaire

La bataille

La flotte combinée hollando-espagnole est ancrée dans le port de Palerme. Elle est attaquée par la flotte française, commandée par Louis de Rochechouart, duc de Vivonne.

Les brûlots incendient 7 vaisseaux espagnols, 1 vaisseau hollandais, ainsi que 2 galères.

Conséquences

4 amiraux, dont le commandant en chef hollandais ont péri. L'escadre du roi de France est maître de la Méditerranée

Forces en présence

France : Avant garde (Duquesne)

  • Le Saint-Esprit, 72 canons, lieutenant général Duquesne
  • Le Fortuné, 56 canons, capitaine d'Amfreville
  • L'Aimable, 56 canons, capitaine de la Barre
  • Le Joli, 46 canons, capitaine de Belle-Isle-Erard
  • Le Grand, 72 canons
  • L'Eclatant, capitaine de Coëtlogon
  • Le Mignon, 46 canons, capitaine de Relingues
  • L'Aquilon, 50 canons, capitaine de Montreuil
  • Le Vaillant, 54 canons, capitaine de Septesme
  • Le Parfait, 60 canons,
  • Trois brûlots
    • La Notre-Dame de Hunières, capitaine Honorat
    • L'Hameçon, capitaine Verguin
    • Le Dangereux, capitain du Rivaut

Corps de bataille (Vivonne)

Arrière garde (Gabaret)

  • Le Lys, 74 canons, Gabaret l'aîné
  • L'Heureux, 54 canons, capitaine de la Bretesche
  • L'Apollon, 54 canons, capitaine de Forbin l'ainé
  • Le Trident, 38 canons, capitaine de Belle-Fontaine
  • Le Sans-Pareil, 70 canons, capitaine de Châteauneuf
  • Le Magnifique, 72 canons capitaine de la Gravière
  • Le Vermandois, 50 canons, capitaine de la Porte
  • Le Prudent, 54 canons, capitaine de la Fayette
  • Le Fidèle, 56 canons, capitaine de Cogolin
  • Trois brûlots
    • L'Impudent, capitaine Chaboisseau
    • L'Inquiet, capitaine Fourteau
    • La Notre-Dame de Bon-Voyage, capitaine Toucas
  • 7 galères

Provinces-Unies :

  • Vrijheid 50 (Adam van Brederode) - coulé
  • Stad en Lande 54 (Joris Andringa)
  • Spiegel 70 (Gillis Schey)
  • Provincie van Utrecht 60 (Jan de Jong)
  • Steenbergen 68 (Pieter van Middelandt) - coulé
  • Kraanvogel 46 (Jacob Willemszoon Broeder)
  • Zuiderhuis 46 (Pieter de Sitter)
  • Gouda 76 (Lieutnant-Admiraal Jan den Haen, tué)
  • Leeuwen 50 (Frans Willem, Graaf van Stierum)
  • Damiaten 34 (Isaac van Uitterwijk)
  • Edam 34 (Cornelis van der Zaan)
  • Groenwijf 36 (Juriaan Baak)
  • Eendracht 76 (vice-amiral Gerard Callenburgh)
  • Oosterwijk 60 (Jacob Teding van Berkhout)
  • Harderwijk 46 (Mattheus Megang)
  • Leiden 36 (Jan van Abkoude) - coulé
  • Wakende Boei 46 (Cornelis Tijloos)

Espagne

  • Nuestra Señora del Pilar (Capitana Real) 64/74 Almirante Don Diego de Ibarra (tué) - explosion[1]
  • Santiago (Nueva Real) 80
  • San Antonio de Napoles 44/46 - brûlé[2]
  • San Felipe 40/44 - brûlé
  • San Carlo, 40
  • Salvator delle Fiandre, 42
  • San Salvador (navire-amiral de Flandres), 48 - brûlé[3]
  • San Joaquin/San Juan 80
  • San Gabriel 40
  • Santa Ana 54/60 - brûlé et rapatrié
  • Nuestra Señora del Rosario 50
  • San Jose (Almirante Juan de Villaroel, tué) brûlé
  • San Salvador brûlé

(* probables)

  • Nuestra Señora de Guadalupe *
  • Nuestra Señora del Rosario y Las Animas *

Notes et références

  1. 1000 à 1100 hommes d'équipage
  2. 500 hommes
  3. 350 hommes d'équipage

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Palerme (1676) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Palerme —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le mettre à jour pour qu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de palerme —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le mettre à jour pour qu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Palerme —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles ou sièges partageant le même nom. La bataille de Palerme peut désigner : La bataille de Palerme (254 av. J. C.) est une victoire (navale ?) des Romains …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Famagouste — Bataille d Agosta Bataille d Agosta Informations générales Date 11 avril 1676 Lieu Près d Agosta, Sicile Issue Victoire stratégique française Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Stromboli — Bataille d Alicudi Bataille d Alicudi Informations générales Date 8 janvier 1676 Lieu Au large des côtes nord siciliennes Issue Victoire stratégique française Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Guetaria — La bataille de Guetaria, 22 août 1638 Huile sur toile d Andries van Eertvelt Informations générales Date 22 août  …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Tabago — Informations générales Date 3 mars 1677 Lieu Île de Tobago Issue Attaque française repoussée Vic …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Agosta — Informations générales Date 11 avril 1676 Lieu Près d Agosta …   Wikipédia en Français

  • Bataille du Mont-Gibel — Bataille d Agosta Bataille d Agosta Informations générales Date 11 avril 1676 Lieu Près d Agosta, Sicile Issue Victoire stratégique française Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Alicudi — Combat naval en vue de l île de Stromboli, 8 janvier 1676 Huile sur toile de Théodore Gudin Informati …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”