Bataille de Jemmapes

Bataille de Jemappes

Bataille de Jemappes
Bataille Jemmapes.jpg
Informations générales
Date 6 novembre 1792
Lieu Jemappes, près de Mons (Belgique actuelle)
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau français République française Drapeau : Empire d'Autriche Archiduché d'Autriche
Commandants
Charles François Dumouriez Albert de Saxe-Teschen
Forces en présence
40 000 hommes 26 000 hommes
Pertes
1 950 morts 1 241 morts
Première coalition
Batailles
Guerre de la Coalition

Verdun — Thionville — Valmy — Lille — 1er Mayence — Jemappes — Namur — Neerwinden — Famars — 2e Mayence — 1er Arlon — Hondschoote — Méribel — Wattignies — Kaiserslautern — 2e Arlon — Tourcoing — Tournai — Ouessant (navale) — Fleurus — Calvi — Sprimont — Luxembourg — Helder — Gênes (navale) — Hyères (navale) — 3e Mayence — Groix (navale) — Irlande (1796) — Droits de l'Homme (navale) — Cap Saint-Vincent (navale) — Santa Cruz de Tenerife (navale) — Camperdown (navale)


Guerre du Roussillon
Mas Deu — Peyrestortes — Trouillas — Toulon — Boulou — Bastan — Sierra Negra


Campagne d'Italie
Loano — Montenotte — Millesimo — Dego — Mondovi — Pont de Lodi — Mantoue — Castiglione — Rovereto — Bassano — Pont d'Arcole — Rivoli — Tyrol — Pâques véronaises

La bataille de Jemappes a eu lieu à Jemappes près de Mons en Belgique entre l'Autriche et la France le 6 novembre 1792.

L'armée révolutionnaire française, constituée de 40 000 volontaires et commandée par Dumouriez remporte la victoire, notamment grâce à son avantage numérique, contre l'armée autrichienne aux Pays-Bas autrichiens sous les ordres du duc Albert de Saxe-Teschen, qui doit évacuer le pays.

Bas-relief de la bataille de Jemapes sur l'arc de triomphe de l'Étoile, par Carlo Marochetti

La victoire de Jemappes aboutit à la libération ou l'occupation (selon le point de vue) des Pays-Bas autrichiens. Mais ces derniers repasseront sous le contrôle de l'empereur à l'issue de la bataille de Neerwinden (18 mars 1793).

Louis Philippe d'Orléans (1773-1850), âgé à l'époque de 19 ans et connu comme le « général Égalité », ainsi que son frère cadet, Antoine d'Orléans (1775-1807), duc de Montpensier, qui venait d'être promu au grade d'adjudant général, y participèrent du côté des révolutionnaires. Se distinguant dans le commandement de son aile droite, Louis-Philippe, futur roi des Français en 1830 sous le nom de Louis-Philippe Ier, devait s'enorgueillir jusqu'à la fin de sa vie d'avoir été l'un des artisans de cette victoire décisive. Mais le spectacle du sang versé et de la tuerie devait aussi lui inspirer une profonde aversion pour la guerre.

En 1795, après le retour des Français et l'annexion de la Rhénanie et des Pays-Bas autrichiens, la bataille donne son nom au département de Jemappes.

Un lieu de mémoire traversé par trois dimensions

Le « Coq de Jemappes ».

En 1911, l'un des principaux leaders du Mouvement wallon, le socialiste Jules Destrée, inaugura sur les lieux de cette bataille un obélisque surmonté d'un coq gaulois (coq chantant).

Ce monument, comme l'a montré l'historien Philippe Raxhon[réf. souhaitée], a plusieurs dimensions mémorielles.

Hommage à la victoire française qui était aussi la première victoire de la République consciente d'elle-même (à Valmy, les soldats n'apprirent qu'après la victoire que la la royauté avait été abolie à Paris.

Ce monument est également un hommage aux idées de la Révolution que les initiateurs du monument en Wallonie opposaient à l'époque à une Flandre jugée réactionnaire et conservatrice, et considérée comme imposant cette manière de voir à toute la Belgique grâce à sa majorité numérique.

Mais la dimension patriote belge est également présente dans le monument parce que, monument élevé à la gloire des armées françaises, il s'inscrit dans la fraternité d'armes entre la Belgique et la France à l'occasion de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale.

Depuis son inauguration en 1911, le Coq de Jemappes (orthographié Jemmappes sur le monument), a été l'objet de célébrations particulières du Mouvement wallon de manière intermittente et aussi du mouvement ouvrier (qui par exemple chanta tant L'Internationale que La Marseillaise, dans ses grands rassemblements et ses grandes grèves).

L'affiche du 150e anniversaire de la bataille est cravatée aux seules couleurs belges et françaises.

Bataille de Jemappes 1792.jpg

Bibliographie

  • Arthur Chuquet, Jemappes et la conquête de la Belgique (1792-1793), L. Cerf, Paris, 1890
  • Christian de La Jonquière, La Bataille de Jemappes, R. Chapelot, Paris, 1902 (réimpression anastatique Éd. du Miroir, Mons, 1982)
  • Claude Sorgeloos, Jemappes et la première occupation française – 6 novembre 1792-18 mars 1793, Université de Mons-Hainaut, Mons, 1992 (ISBN 9782873250034)

Lien interne

  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Bataille de Jemappes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Jemmapes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Jemappes — Informations générales Date 6 novembre 1792 Lieu Jemappes, près de Mons (Belgique actuelle) …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Jemappes (1792) — Bataille de Jemappes Bataille de Jemappes Informations générales Date 6 novembre 1792 Lieu Jemappes, près de Mons (Belgique actuelle) …   Wikipédia en Français

  • Bataille de jemappes — Informations générales Date 6 novembre 1792 Lieu Jemappes, près de Mons (Belgique actuelle) …   Wikipédia en Français

  • Bataille De L'île D'Aix — Informations générales Date 11 et 12 avril 1809 Lieu Au large de l île d Aix Issue Victoire britannique Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l'ile d'Aix — Bataille de l île d Aix Bataille de l île d Aix Informations générales Date 11 et 12 avril 1809 Lieu Au large de l île d Aix Issue Victoire britannique Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l'île d'aix — Informations générales Date 11 et 12 avril 1809 Lieu Au large de l île d Aix Issue Victoire britannique Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Jemappes — 50° 27′ 21″ N 3° 53′ 19″ E / 50.4559, 3.8886 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l'île d'Aix — 46°00′0″N 01°11′30″O / 46, 1.19167 …   Wikipédia en Français

  • Quai de Jemmapes — 110 quai de Jemmapes Arrondissement(s) 10e Quartier(s) Porte Saint Martin, Hôpital Saint Louis Début …   Wikipédia en Français

  • Département De Jemmapes — Jemmapes (département) 50°27′N 3°53′E / 50.45, 3.883 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”