Bataille de Devil's Backbone


La Bataille de Devil's Backbone (désignée aussi sous le nom de Backbone Mountain ou Jenny Lind) est une bataille de la Guerre de Sécession, livrée le 1er septembre 1863, en Arkansas.

Sommaire

Le contexte

Le contexte géographique

Devil's Backbone est une crête rocheuse des Ouachita Mountains, dans la patrie ouest de l'Arkansas, près de la fronitière avec l'Oklahoma.

Le contexte militaire

Après la bataille de Honey Springs, le major général nordiste James G. Blunt occupe le Fort Smith, que viennent d'évacuer les sudistes.

Le 1er septembre 1863, il détache le colonel William F Cloud, avec 1 500 hommes afin de poursuivre les confédérés en retraite.

Les forces en présence

Nordistes

  • 2e régiment de cavalerie des volontaires du Kansas,
  • 6e régiment de cavalerie du Missouri,
  • 2e régiment d'artillerie montée de l'Indiana, batterie Rabb (4 canons),
  • 2 obusiers de montagne.

Sudistes

Le brigadier-general (CSA) William L Cabell

Brigade du général William Lewis Cabell (1 250 hommes), du Département du Territoire Indien. Les unités sont de valeurs diverses. Si le premier régiment donné ci-dessous est fiable, les autres sont composés de conscrits sans expérience, de déserteurs repris ou de jayhawkers.

  • régiment Monroe,
  • régiment Hill (7e régiment de cavalerie de l'Arkansas),
  • régiment Thomson (1er régiment de cavalerie de l'Arkansas),
  • bataillon de cavalerie Woosley,
  • 1 batterie d'artillerie.

Le déroulement du combat

Les troupes sudistes avancent vers Waldron. Au pied de Devil's Backbone, Cabell a placé ses troupes en plusieurs lignes successives pour barrer la route. Ses canons sont placés au plus haut. Son objectif est de prendre ses poursuivants dans une embuscade puis de contre-attaquer pour reprendre Fort Smith[1]

Vers midi, en contrebas de la crête, l'avant-garde fédérale, compagnie "C" du 2e Kansas, tombe dans l'embuscade, perdant son lieutenant et une dizaine de cavaliers. Les nordistes s'abritent et, sous le feu de leur artillerie, attaquent à pied les positions sudistes.

En 3 heures de combat, les nordistes obligent leur adversaires à refluer en désordre en direction de Waldron (version nordiste), ou les sudistes se replient après avoir bloqué l'attaque ennemie (version sudiste). Toujours est-il que le terrain reste aux mains des fédéraux. Mais il ne chercheront pas à poursuivre leur avantage.

Cabell ne réussira, le lendemain, à regrouper que 900 hommes de son unité, pendant que Cloud regagnera le Fort Smith où seront accueillis "plusieurs centaines"[2] de déserteurs sudistes.

Les conséquences

Bien que des combats sporadiques continueront dans la région, Fort Smith restera possession des forces fédérales jusqu'à la fin de la guerre.

Notes et références

  1. C'est du moins ce qu'il affirmera dans son rapport.
  2. Selon les mots de son rapport sur l'engagement.

Sources

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • ABPP Battle Summaries
  • The War of the Rebellion: A Compilation of the Official Records of the Union and Confederate Armies, 70 volumes in 4 series. Washington, D.C.: United States Government Printing Office, 1880-1901. Series 1, Volume 22, Part 1, pages 601-607.
  • Une relation avec des photos actuelles du site [1], et les rapports des protagonistes [2].

Bibliographie



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Devil's Backbone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste Des Batailles De La Guerre De Sécession — Cette liste des batailles de la guerre de Sécession répertorie les 391 principales batailles ayant opposés les États confédérés aux États de l Union durant la guerre de Sécession. Ces 391 batailles sont considérées par le National Park Service… …   Wikipédia en Français

  • Liste des batailles de la guerre de Secession — Liste des batailles de la guerre de Sécession Cette liste des batailles de la guerre de Sécession répertorie les 391 principales batailles ayant opposés les États confédérés aux États de l Union durant la guerre de Sécession. Ces 391 batailles… …   Wikipédia en Français

  • Liste des batailles de la guerre de Sécession — Théâtre des opérations Cette liste des batailles de la guerre de Sécession répertorie les 391 principales batailles ayant opposés les États confédérés aux États de l Union durant la guerre de Sécession. Ces 391 batailles sont considérées par le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des batailles de la guerre de sécession — Cette liste des batailles de la guerre de Sécession répertorie les 391 principales batailles ayant opposés les États confédérés aux États de l Union durant la guerre de Sécession. Ces 391 batailles sont considérées par le National Park Service… …   Wikipédia en Français

  • 1863 aux États-Unis — Éphémérides Chronologie des États Unis : 1860 1861 1862 1863  1864 1865 1866 Décennies aux États Unis : 1830 1840 1850  1860  1870 1880 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”