Bataille de Dettingen
Bataille de Dettingen
George II at Dettingen.jpg
George II à la bataille de Dettingen
Informations générales
Date 27 juin 1743
Lieu Dettingen (de) (Bavière)
Issue Victoire décisive des alliés
Belligérants
Royaume de France Royaume de France Union flag 1606 (Kings Colors).svg Royaume de Grande-Bretagne
Flag of Hanover (1692).svg Électorat de Hanovre
Drapeau : Empire d'Autriche Archiduché d'Autriche
Commandants
Adrien Maurice de Noailles George II
Forces en présence
26 000 hommes
56 canons
25 000 hommes
90 canons
Pertes
4 000 morts, blessés ou prisonniers 2 500 morts, blessés ou prisonniers
Guerre de Succession d'Autriche
Batailles
Mollwitz — Chotusitz — Camposanto — Prague — Dettingen — Toulon — Pierrelongue — Tournai — Pfaffenhofen — Louisbourg — Madonne de l'Olmo — Fontenoy — Melle — Hohenfriedberg — Gand — Bruges — Audenarde — Termonde — Ostende — Nieuport — Ath — Bassignana — Soor — Kesselsdorf — Culloden — Mons — Négapatam — Namur — Charleroi — Madras — Lorient — Rocourt — La Panar — Grand-Pré — Fort Saint-David — 1er Cap Finisterre — Lauffeld — Bergen-op-Zoom — Assietta — 2e Cap Finisterre — Maëstricht — La Havane — Gondelour — Pondichery

La bataille de Dettingen se déroula le 27 juin (16 juin du calendrier julien) 1743 à Dettingen, village de la commune de Karlstein am Main (Bavière) pendant la guerre de Succession d'Autriche. Les Britannico-Hanovriens, rejoints par les Autrichiens, y défont une armée française commandée par le maréchal de Noailles.

Sommaire

Campagne précédant la bataille

Les Bavarois (alliés de la France) avaient subi une défaite sévère près de Braunau le 9 mai 1743 et une armée alliée d'environ 50 000 hommes (Britanniques, Hanovriens et Autrichiens) dite pragmatique commandée par le roi George II et formée sur le Rhin inférieur après le retrait de Maillebois, s'avançait vers le sud dans le pays du Main et du Neckar.

Une armée française d'environ 70 000 soldats sous les ordres du maréchal de Noailles avait été rassemblée sur le cours moyen Rhin pour contrer cette nouvelle force. Mais le duc de Broglie était en pleine retraite, et les places fortes de Bavière capitulaient les unes après les autres devant le prince Charles. Les Français et les Bavarois étaient presque expulsés de la région du Rhin quand la bataille eut lieu.

Terrain

Configuration du champ de bataille.

Georges II, complètement dominé dans la manœuvre par ses adversaires vétérans, était en grand danger entre Aschaffenbourg et Hanau dans le défilé formé par les collines Spessart et la rivière Main, n'ayant pas eu un ravitaillement notamment en pain depuis une semaine.

Déroulement de la bataille

Noailles bloqua la sortie du défilé et disposa des postes tout autour. Une partie des troupes, commandées par le Louis, duc de Gramont, traversa le Main devant le village de Dettingen. Les ordres étaient de rester sur une position défensive mais il attaqua. Repoussés, ses hommes cherchèrent à se replier sur les ponts mais certains de ceux-ci s'effondrèrent et les soldats furent noyés.

La compagnie des chevau-légers de la garde royale française y fut anéantie.

Conséquences - Suites historiques

L'honneur de la victoire alliée revint principalement à Léopold-Philippe d'Arenberg[1], qui fut blessé dans l’action. Georges II avait été témoin de sa bravoure, de l’habileté dont il avait fait preuve ; il voulut montrer combien il les appréciait : ayant quitté l’armée le 1er octobre, pour se rendre dans ses États de Hanovre, ce fut au duc d'Arenberg qu’il en remit le commandement. La campagne se termina bientôt après, et le duc, ayant fait repasser le Rhin à ses troupes, leur assigna des quartiers d’hiver.

Ce fut la dernière fois qu'un souverain régent du Royaume-Uni mena ses troupes dans la bataille dont le souvenir est encore célébré particulièrement à l’académie royale militaire de Sandhurst.

En souvenir de la victoire Haendel composa son Dettingen Te Deum.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Notes et références

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Dettingen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Dettingen — George II à la bataille de Dettingen Informations générales Date 27 juin 1743 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de dettingen — George II à la bataille de Dettingen Informations générales Date 27 juin 1743 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Leuthen — La bataille de Leuthen fut une bataille de la Guerre de Sept Ans qui eut lieu près de Leuthen, En Silésie. La Prusse de Frédéric II y écrasa l armée impériale autrichienne. Bataille de Leuthen Informa …   Wikipédia en Français

  • Bataille de leuthen — La bataille de Leuthen fut une bataille de la Guerre de Sept Ans qui eut lieu près de Leuthen, En Silésie. La Prusse de Frédéric II y écrasa l armée impériale autrichienne. Bataille de Leuthen Informa …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Leuthen — La bataille de Leuthen fut une bataille de la Guerre de Sept Ans qui eut lieu près de Leuthen, En Silésie. La Prusse de Frédéric II y écrasa l armée impériale autrichienne. Bataille de Leuthen Bataille de Leuthen, par Carl Röchling. Inform …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Toulon (1744) — Bataille du cap Sicié Bataille du cap Sicié Informations générales Date 22 février 1744 Lieu Au large de Toulon Issue Victoire mineure franco espagnole Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Bassignana — Informations générales Date 27 septembre 1745 Lieu le long du Tanaro, près de Bassignana Issue Victoire franco espagnole ouvrant la porte de la Lombardie Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Fontenoy — Pour les articles homonymes, voir Fontenoy. Bataille de Fontenoy Bataille de Fontenoy par Van Blarenberghe …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Hohenfriedberg — Attaque de l infanterie prussienne par Carl Röchling Informations générales Date …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Mollwitz — Plan de la bataille de Mollwitz Informations générales Date 10 avril 1741 Lieu Mollwitz en Silésie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”