Bataille de Bolimov
Bataille de Bolimov
Informations générales
Date 31 janvier 1915
Lieu Bolimov (Pologne)
Issue indécise
Belligérants
Drapeau de l'Empire russe Empire russe Drapeau: Empire allemand Empire allemand
Commandants
Général Smirnov
Vasily Gurko, VIe Corps
August von Mackensen
Forces en présence
IXe Armée allemande
Pertes
40 000 20 000
Première Guerre mondiale
Batailles
Front de l’Ouest

Frontières (08-1914)Liège (08-1914)Anvers (09-1914)Grande Retraite (09-1914)1re Marne (09-1914)Course à la mer (09-1914)Yser (10-1914)1re Ypres (10-1914)1re Messines (10-1914)Hartmannswillerkopf (01-1915)Neuve Chapelle (03-1915)2e Ypres (04-1915)Artois (05-1915)Artois (09-1915)Loos (09-1915)Verdun (02-1916)Hulluch (04-1916)Somme (07-1916)Arras (04-1917)Vimy (04-1917)Chemin des Dames (04-1917)2e Messines (06-1917)3e Ypres (07-1917)Côte 70 (08-1917)1re Cambrai (11-1917)2e Cambrai (10-1918)4e Ypres (04-1918)Michael (05-1918)2e Marne (05-1918)Aisne (05-1918)Bois Belleau (06-1918)Château-Thierry (07-1918)Le Hamel (07-1918)Amiens (08-1918)Cent-Jours (08-1918) - L'Ailette (09-1918)


Front italien
1re Isonzo (06-1915)2e Isonzo (07-1915)3e Isonzo (10-1915)4e Isonzo (11-1915)5e Isonzo (03-1916)6e Isonzo (08-1916)7e Isonzo (09-1916)8e Isonzo (10-1916)9e Isonzo (11-1916)10e Isonzo (05-1917)Mont Ortigara (06-1917)11e Isonzo (08-1917)Caporetto (12e Isonzo) (10-1917)Piave (06-1918)Vittorio Veneto (10-1918)


Front de l’Est
Stallupönen (08-1914)Gumbinnen (08-1914)Tannenberg (08-1914)Lemberg (08-1914)Krasnik (08-1914)Lacs de Mazurie (I) (09-1914)Przemyśl (09-1914)Vistule (09-1914)Łódź (11-1914)Bolimov (01-1915)Lacs de Mazurie (II) (02-1915)Gorlice-Tarnów (05-1915)Varsovie (06-1915)Lac Naroch (03-1916)Offensive Broussilov (06-1916)Offensive Kerensky (07-1917)


Front du Moyen-Orient
Mésopotamie - CaucasePerse - Sinaï et Palestine - 1re Gaza - 2de Gaza - 3e Gaza - Beer-Sheva - Aqaba - Megiddo - Magdhaba - Rafa


Afrique et Méditerranée
Lai (08-1914)Sandfontein (09-1914)Tanga (11-1914)Naulila (12-1914)Jassin (01-1915)Dardanelles (02-1915)Gibeon (04-1915)Bukoba (06-1915)Salaita (02-1916)Beringia (05-1916)Negomano (11-1917)


Batailles navales
1re Heligoland (08-1914)Penang (10-1914)Coronel (11-1914)Falklands (12-1914)Dogger Bank (01-1915)Gotland (07-1915)Juttland (05-1916)Funchal (12-1916)Pas-de-Calais (04-1917)Détroit de Muhu (10-1917)2e Heligoland (11-1917)Zeebruges (04-1918)1er Ostende (04-1918)2e Ostende (05-1918)


La IXe Armée allemande sous les ordres du général August von Mackensen, lance une attaque sur Varsovie. L'offensive, qui deviendra la bataille de Bolimov, débute avec 600 pièces d'artillerie qui bombardent les positions Russes avec 18 000 obus de gaz toxiques - c'est la première fois que le gaz est utilisé dans la guerre. Cependant le froid intense et les vents contraires minimisent l'impact des gaz toxiques au point que les Russes remarquent à peine leur présence et n'informent pas leurs alliés. Les contre-attaques russes du 6 février permettent de regagner le terrain perdu, au prix de 40 000 pertes russes. Les pertes allemandes s'élévent à 20 000 hommes.

La bataille de Bolimov est en fait une attaque de diversion destinée à tromper les Russes sur la véritable nature de la future offensive des Allemands et des Austro-Hongrois. Dirigée par le maréchal Paul von Hindenburg, l'offensive générale, qui doit débuter le 7 février, prévoit de prendre en tenaille les forces Russes. Dans le nord, deux Armées allemandes, la VIIIe et la Xe, sont prêtes à attaquer à l'est, en Russie, depuis la région des lacs de Mazurie en Prusse-Orientale.

Depuis leurs positions le long des Carpates jusqu'au sud, trois autres Armées allemandes sont prêtes à attaquer vers le nord dans la province austro-hongroise de Galicie, dont la majeure partie a été prise par les Russes en 1914. L'armée austro-hongroise et allemande, commandée par le général allemand Alexandre von Linsingen, a ordre de se diriger vers la forteresse de Lemberg, perdue par les austro-hongrois le 3 septembre 1914. La VIIe armée austro-hongroise du général Karl von Pflanzer-Baltin soutient l'offensive contre les troupes russes. La IIIe armée austro-hongroise du général von Svetozan Borojevic est chargée de briser la ligne russe aux environs de Przemysl, dont la garnison austro-hongroise a été assiégée à plusieurs reprises depuis septembre 1914.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Bolimov de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Bolimov — Informations générales Date 31 janvier 1915 Lieu Bolimov (Pologne) Issue indécise Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de bolimov — Informations générales Date 31 janvier 1915 Lieu Bolimov (Pologne) Issue indécise Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Cambrai (1917) — Pour la deuxième bataille de Cambrai voir Bataille de Cambrai (1918) Bataille de Cambrai Informations générales Date 20 novembre 7 décembre …   Wikipédia en Français

  • Bataille De La Somme — Informations générales Date 1er juillet 18 novembre 1916 Lieu Picardie …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Verdun — Pour les articles homonymes, voir Verdun …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Cambrai — (1917) Pour la deuxième bataille de Cambrai voir Bataille de Cambrai (1918) Bataille de Cambrai Informations générales Date 20 novembre 7 décembre …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Cer — Bataille du Cer Bataille du Cer Informations générales Date 16 août 1914 20 août 1914 Lieu Serbie de l ouest, mont Cer Issue Victoire Serbe Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de cambrai (1917) — Pour la deuxième bataille de Cambrai voir Bataille de Cambrai (1918) Bataille de Cambrai Informations générales Date 20 novembre 7 décembre …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la Drina — Bataille du Cer Bataille du Cer Informations générales Date 16 août 1914 20 août 1914 Lieu Serbie de l ouest, mont Cer Issue Victoire Serbe Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la somme — Informations générales Date 1er juillet 18 novembre 1916 Lieu Picardie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”