Bataille au large de Chalcis

Chalcis

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chalcis.
Chalcis
Χαλκίδα
Données générales
Pays Grèce Grèce
Périphérie Grèce-Centrale
Nome Eubée
Population 53 584 hab. (2001)
Superficie 30,8 km²
Densité 1 740 hab./km²
Altitude 0 à 5 m
Code postal 341 00
Indicatif téléphonique (+30) 22210
Immatriculation XA
Longitude 23'36°E
Latitude 38'28°N
Site web www.chalkida.gr
Politique
Maire Thanassis Zembilis
Parti au pouvoir {{{parti}}}

38°28′N 23°36′E / 38.467, 23.6 Chalcis (en grec ancien Χαλκίς / Khalkís, en grec moderne Χαλκίδα / Halkídha) est la principale ville de l'île d'Eubée et la capitale du nome du même nom, en Grèce, située sur le détroit de l'Euripe. Elle est le siège d'un archevêché.

Importante cité antique, elle est aujourd'hui un centre agricole et agro-alimentaire : beurre, élevage et distilleries.

Sommaire

Géographie

Chalcis est située à 78 km d'Athènes.

Économie

Chalcis est une ville portuaire. Cependant, elle est plus un port d'importation que d'exportation. Son trafic international y fait débarquer 1 200 à 1 300 tonnes de marchandises tous les ans, alors que ne sont embarquées que 70 à 80 tonnes. Ensuite, Chalcis redistribue ces marchandises en partie sous forme de cabotage local : entre 700 et 900 tonnes embarquées à destination de la Grèce contre entre 300 et 400 tonnes débarquées provenant de Grèce[1].

Éducation

Son Institut Supérieur d'Enseignement Technique accueille en moyenne 300 enseignants et 5 500 étudiants pour 600 à 700 diplômés par an[1].

Histoire

Antiquité

Son nom vient de ses fabriques d'armes en bronze (en grec χαλκός / khalkós). Dès le IXe siècle av. J.-C. c'est une cité puissante et dont partent de nombreux colons lesquels fondent des cités à Rhégion, Catane, Léontinoï en Sicile, Cumes en Italie du sud, et en Chalcidique dans le nord de la mer Égée où elle fonde plus de trente cités. Elle s'impose face à sa rivale Érétrie au VIIe siècle av. J.-C. après la Guerre lélantine et domine toute l'Eubée mais est vaincue en 506 av .J.-C. par Athènes et demeure dans l'orbite de la cité attique pendant plusieurs siècles.

Chalcis envoie 80 navires à la bataille de Salamine et un contingent à la bataille de Platées.

Aristote y meurt en 322 av. J.-C. Elle est la patrie de Lycophron et d'Isée.

Périodes vénitienne et ottomane

En 1210, suite à la quatrième croisade, elle passe sous la domination vénitienne et prend le nom de Nègrepont ou Negroponte, déformation du grec Egripos (variante d'Euripos). Elle connaît un regain de prospérité. La ville est prise par les Ottomans en 1470. Elle devient alors la principale base du Capitan Pacha.

Francesco Morosini l'assiégea en 1688, mais il dut renoncer après avoir perdu 4 000 hommes dont son lieutenant Otto Wilhelm von Königsmarck qui mourut de la malaria.

Époque contemporaine

Après l'indépendance, les musulmans d'Eubée furent autorisés à conserver leurs mosquées. Les minarets de Chalcis étaient largement décrits dans les récits des voyageurs occidentaux.

En 1904, Chalcis fut relié à Athènes et au Pirée par le chemin de fer. Cela lui donna un nouveau dynamisme.

La ville au début du XXe siècle était divisée en deux parties bien distinctes : la vieille ville dans les remparts (le kastro) où habitaient les populations juives et musulmanes ; et le faubourg moderne, peuplé majoritairement de Grecs. La population juive a pratiquement intégralement été déportée lors de la seconde guerre mondiale par les nazis.

La ville a accueilli les 34e championnats d'Europe de karaté en mai 1999.

Monuments et musées

Le musée de Chalcis accueille en moyenne 1 300 visiteurs par an[1].

Remarques

Notes

Commons-logo.svg

Articles connexes

  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
Ce document provient de « Chalcis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille au large de Chalcis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille d'Artemisium — Bataille de l Artémision Bataille de l Artémision Lieux de la bataille des Thermopyles et de l Artémi …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Salamine — La bataille de Salamine Informations générales Date Septembre 480 av. J. C. Lieu Au large de Salamine …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Salamine — La bataille de Salamine Informations générales Date 29 septembre 480 av. J. C.[1 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de salamine — La bataille de Salamine Informations générales Date Septembre 480 av. J. C. Lieu Au large de Salamine …   Wikipédia en Français

  • Bataille des Arginuses — Informations générales Date 406 av. J. C. Lieu îles Arginuses Issue Victoire d Athènes Belligérants Athènes …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Notion — Informations générales Date Printemps 408 Lieu Au large de Notion Issue Victoire spartiate Belligérants Athènes …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Sybota — Informations générales Date 433 Lieu Au large de Corcyre Issue Indécise Belligérants Corcyre Athénes …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l'Artémision — 39° 03′ N 23° 12′ E / 39.05, 23.2 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Patras —  Ne doit pas être confondu avec Bataille de Patras (1772). Bataille de Patras Informations générales Date 429 av. J. C. Lieu Golfe de Patras Issue Victoire d Athènes …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Érétrie — Informations générales Date septembre 411 Lieu au large d Érétrie Issue Victoire spartiate Belligérants Athènes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”