Bataille Coruscant

Bataille de Coruscant

Bataille de Coruscant
Informations générales
Date 3 ans après la bataille de Géonosis
Lieu Coruscant
Issue Victoire décisive républicaine
Belligérants
CSI
Confederacy of Independent Systems.svg
République
Galactic Republic.svg
Guerre des Clones

La Bataille de Coruscant est un élément de l'œuvre de fiction Star Wars.

Dans l'ensemble de l'univers de fiction, on compte cinq « batailles de Coruscant » rien que pour la guerre civile galactique. La bataille décrite ici est toutefois la seule à figurer dans les films.

Trois ans après la bataille de Géonosis, elle est la dernière bataille d'envergure de la guerre des clones avec la bataille d'Utapau qui vit mourir le général Grievous tué de la main d'Obi-Wan Kenobi. De par son emplacement, sur le monde-capitale Coruscant, et la quantité de moyens employés des deux cotés, elle fut l'une des plus meurtrières en termes de pertes civiles comme militaires.

Sommaire

Les raisons de l'attaque de Coruscant

L'une des batailles les plus meurtrières de toute la guerre des Clones est aussi celle aux objectifs les plus complexes et secrets, à plusieurs niveaux. Les défenseurs républicains comprirent vite que l'objectif des membres de la CSI n'était pas la conquète du monde-capitale Coruscant, mais l'enlèvement du Chancelier Suprême Palpatine. L'attaque ne fut qu'une grande opération de diversion pour une opération commando encore plus osée, en direction du 500 Républica (quartier huppé de Coruscant où se trouve la plupart des organes de gouvernement de la République Galactique, notamment le Sénat ou la Chancellerie).

Mais les Républicains commes les Sécessionistes furent abusés par la même personne, Palpatine, à la fois chef de la République en tant que chancelier suprême, et de la CSI en tant que seigneur noir des Sith. Il réussit à jouer sur les différents tableaux, et tous ses objectifs seraient atteints avant la fin de la bataille :

  • la CSI devait être saignée à blanc dans une attaque inutile, perdant en outre son meilleur élément politique, le comte Dooku
  • le chancelier suprême verrait encore augmenter ses pouvoirs, arguant de la dangerosité de la CSI
  • l'armée clone pourrait encore être étoffée devant la dangerosité présumée de l'armée de la Confédération
  • Dark Sidious serait débarassé d'un apprenti désormais inutile, alors que la guerre devait arriver à son terme
  • Anakin Skywalker s'approcherait encore un peu plus du Côté Obscur, par l'exécution de Dark Tyrannus (Dark Sidious forma ainsi progressivement celui qui allait devenir Dark Vador, son nouvel apprenti)

La préparation de la bataille

Les diverses ruses de Grievous

L'attaque de Coruscant, un des mondes les mieux protégés de la Galaxie, était certes un challenge plus qu'alléchant pour Grievous, nécessite une préparation sans faille. Tout d'abord il fallait dégarnir des défenses planétaires déjà faibles par rapport à l'importance de ce monde : le généralissime de la CSI lança simultanément différentes petites attaques sur des points éloignés de la Galaxie, magistrale opération de diversion alors même qu'il réunissait les forces séparatistes en vue de l'assaut.

Mais il restait encore un problème : il fallait pouvoir promptement éliminer les défenseurs encore présents sur la planète même ; ils auraient tôt fait d'appeler des renforts à la rescousse. Or il était théoriquement impossible de pouvoir s'approcher suffisamment du monde-capitale de manière à mener cette partie du plan à bien. En effet toutes les voies hyperspatiales menant vers Coruscant étaient soit gardées, soit très sérieusement minées. Les défenses extérieures apparaissent dés lors comme impénétrables (ou plus exactement il semblait impossible de s'en débarasser sans que l'alarme ne sonne), remettant en cause toute l'opération.

C'est là où Dark Sidious intervint, en donnant au généralissime les coordonnés de voies hyperspatiales secrètes passant par le Noyau profond (extrêmement risqué à traverser, si l'on n'est pas doté de données extrêmement précises ...). Cela permit au général cyborg de contourner les défenses extérieures" sans être vu et d'arriver dés lors en orbite de Coruscant, à la stupeur de défenseurs complètement dépassés.

Quant au bouclier planétaire, il ne se déclencha pas d'une part à l'arrivée des Séparatistes, et d'autre part ne le put très vite plus (c'était fort logiquement une des cibles prioritaires).

Les forces en présence (estimation)

Forces terrestres

République CSI
  • 50 000 clone troopers
  • de nombreux Jedis (tels les Maîtres Mace Windu ou Yoda)
  • 5000 motojets
  • 4000 TR-TT clones
  • 2000 canonnières (TIO/BA et TAOBA/c)
  • 1000 NA-TT
  • 1000 RT-TT (ancêtres des TB-TT, ou quadripodes)
  • 1000 canonnières TEHA-221
  • 500 Juggernauts
  • très nombreuses tourelles quadri-lasers et turbo-lasers
  • 200 000 Droïdes de combat
  • 20 000 super droïdes de combat
  • 10 000 Droïdes araignées nains
  • 5000 droïdes crabes
  • 2000 Droïdekas (destroyeurs)
  • 2000 canonnières droïdes
  • 1000 droïdes Octuptarra
  • 1000 tanks droïdes
  • 1000 tri-droïdes
  • 5000 TMT
  • 2000 CAB
  • 500 Droïdes "mur de feu"

Forces aériennes

République CSI
  • ARC-170
  • V-19 Torrent
  • Actis eta-2
  • Alpha-3 v-wing
  • barges de débarquement C-9979
  • droide tri-chasseur
  • chasseurs Vautour
  • vaisseaux de débarquement hétéroclites

La bataille sur terre, dans les airs et dans l'espace

La guerre au coeur des rues de Coruscant

Arrivée en orbite de Coruscant, la flotte de la CSI déversa un flot quasi continu de vaisseaux de transports contenant tout ce que la Confédération possède de matériel terrestre et d'infanterie, soutenus au sol par un bombardement orbital. Si les dégats sont très importants, la résistance républicaine, complètement dépassée et éffarée au début de la septième bataille de Coruscant, va vite s'organiser. Appuyées par de nombreux Jedi parmi les meilleurs de l'Ordre, les forces républicaines purent ralentir puis contenir l'assaut séparatiste au prix de grandes destructions (de nombreux ponts furent ainsi détruits afin d'empècher l'avance de la soldatesque mécanique); la Confédération, au moins en apparence, n'était ainsi pas passée bien loin de la conquète du monde-capitale, mais avait tout de même été défaite.

L'orbite de Coruscant s'embrase

Pendant ce temps-là en orbite du monde-capitale, la flotte séparatiste fut progressivement rejointe par des vaisseaux républicains appelés de toute part à la rescousse par leurs frêres d'arme assiégés. Si les forces républicaines présentes au début de la bataille furent promptement massacrées, elles eurent tout de même le temps d'appeler à l'aide. Dés lors les forces de la CSI au sol ne purent être soutenus par les vaisseaux capitaux qui durent retourner leurs tourelles turbo-laser contre les nouveaux arrivants.

L'enlèvement du chancelier et la fin de la bataille

Grievous et ses nouveaux gardes IG-100 fraîchement manufacturés —aussi appelés gardes Magna— se frayèrent leur chemin pour capturer le Chancelier Palpatine. Pour atteindre Palpatine, Grievous se livra à une chasse dans les rues de Coruscant, le Chancelier protégé par trois Jedi, dont une qu'il avait déjà affrontée (Shaak Ti) et de deux autres Foul Moudama, Roron Corobb. C'est aussi à ce moment que furent révélées les deux paires de bras du cyborg. Après s'être débarrassé de deux chevaliers, Grievous neutralisa facilement Shaak Ti qu'il emprisonne dans des fils électriques. Il s'apprêtait à monter à bord de sa navette avec Palpatine quand le Maître Jedi Mace Windu apparut. Le Jedi eut juste le temps de comprimer la poitrine de Grievous à l'aide de la Force avant que la porte du vaisseau se ferme. À partir de ce moment, la puissance de Grievous fut diminuée, n'étant plus aussi agile. Une toux asthmatique lui coupait la respiration à chaque fois qu'il terminait de parler, ou lorsqu'il effectuait des mouvements trop brusques. Il réussit néanmoins à s'enfuir avec le chancelier en otage.

Une fois la Main Invisble (vaisseau-amiral de la CSI et personnel du général Grievous), la situation dans l'orbite du monde-capitale avait considérablement changé par rapport à l'arrivée des séparatistes seulement quelques heures plus tôt ; il faudrait se battre et subir d'importantes pertes pour que le vaisseau puisse s'échapper avec son précieux otage à bord. Malheureusement pour Dooku et Grievous, leur maitre Palpatine avait d'autres projets : suite à la mission du commando Jedi formé par Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker envoyé sur le pont de la Main invisible pour libérer le chancelier suprême, l'apprenti Sith trouva la mort alors que le général cyborg dût sacrifier son vaisseau (avec tout l'équipage à bord : il envoya d'un coup dans l'espace toutes les capsules de sauvetage).

  • Portail de La Guerre des étoiles Portail de La Guerre des étoiles
Ce document provient de « Bataille de Coruscant ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille Coruscant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille de Coruscant — Informations générales Date 3 ans après la bataille de Géonosis Lieu Coruscant Issue Victoire décisive républicaine Belligérants CSI …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Naboo — Informations générales Date 32 av. BY Lieu Naboo Tatooine Coruscant Casus belli Taxation des routes commerciales Issue Victoire de Naboo Défaite de la Fédération du Commerce Palpatine devient Chancelier suprême …   Wikipédia en Français

  • Coruscant — Représentation de Coruscant. Astronomie Localisation Noyau, Secteur Coruscant, Système Coru …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Yavin — Informations générales Date An 0 Lieu Étoile de la Mort près de Yavin Issue Victoire de l Alliance rebelle Belligérants Empire Galactique …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Endor — Pour les articles homonymes, voir Bataille d Endor (homonymie). Bataille d Endor Environnement typique d Endor …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Yavin IV — Première bataille de Yavin Première bataille de Yavin Informations générales Date An 0 Lieu Étoile de la Mort près de Yavin Issue Victoire de l Alliance Rebelle Belligérants Empire Galactique …   Wikipédia en Français

  • Premiere bataille de Yavin — Première bataille de Yavin Première bataille de Yavin Informations générales Date An 0 Lieu Étoile de la Mort près de Yavin Issue Victoire de l Alliance Rebelle Belligérants Empire Galactique …   Wikipédia en Français

  • Première Bataille de Yavin — Informations générales Date An 0 Lieu Étoile de la Mort près de Yavin Issue Victoire de l Alliance Rebelle Belligérants Empire Galactique …   Wikipédia en Français

  • Première bataille de Yavin — Informations générales Date An 0 Lieu Étoile de la Mort près de Yavin Issue Victoire de l Alliance Rebelle Belligérants Empire Galactique …   Wikipédia en Français

  • Première bataille de yavin — Informations générales Date An 0 Lieu Étoile de la Mort près de Yavin Issue Victoire de l Alliance Rebelle Belligérants Empire Galactique …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”