Bastion 23

Palais des Raïs

Palais des Raïs (Alger).

Le Palais des Raïs (en arabe: قصر الرياس) aussi appelé Bastion 23 fait partie des plus importants monuments historiques de la ville d’Alger. Il représente, par ailleurs, l’un des derniers témoins qui attestent physiquement du prolongement de la Médina d’Alger (Casbah) jusqu’à la mer à l’époque ottomane (16e/19e siècle).

Sommaire

Histoire

L'histoire du palais commence par la construction de Bordj-Ez-zoubia en 1576 par le Dey Ramdhan Pacha, et ceci afin de renforcer les moyens de défense de la basse médina. On le désigne successivement par les noms Quaâ-Essour(bas du rempart), Sebâa tbaren (les sept tavernes) et Topanet Arnaout à cause des pièces d’artillerie érigées par le raïs Mami Arnaout. Le nom de Bastion 23 lui fut donné suite à la construction des remparts de la ville française. Par contre, les numéros désignant les palais (palais 16, palais 17, etc.) et les maisons des ’’pêcheurs’’ sont des attributions cadastrales datant de la même période.

La seule référence historique disponible, concerne le palais 18, qui fut construit aux environs de 1750 par le raïs Arnaout Mami.

Période coloniale

Après 1830, le palais 18 prendra la fonction de résidence du commandant du génie civil, puis de pensionnat pour jeunes filles, puis fait office de consulat des Etats Unis d'Amérique, puis de résidence du Duc d’Aumale et enfin de bibliothèque municipale.

Plafond en bois sculpté de la salle à manger du palais 18

Après l'indépendance

Après 1962, des familles algériennes squattèrent le site historique et apportèrent des transformations. Cette occupation, bien qu'endommageant en partie les lieux, a permis paradoxalement de garder les boiseries de certaines pièces dans un état de conservation extraordinaire (les familles badigeonnaient les plafonds de chaux, ce qui préservait les bois sculptés). Ajoutés à cela, les intempéries et la proximité de la mer provoquèrent des conséquences néfastes au point que l’édifice menaçait de s'effondrer.

En 1980, le Ministère de la Culture entame les différentes étapes de la prise en charge du monument historique. D'abord par le relogement des squatteurs, puis l’étude et la restauration de ce qui deviendra le Centre des Arts et de la Culture du Palais des Raïs (Bastion 23). Le projet de restauration de ce monument historique, avait comme préoccupation majeure, sa réhabilitation et sa mise en valeur pour une meilleure exploitation. Les travaux se sont étalés de 1987 à 1993 et le palais fut ouvert au public en 1994.

palais 18

Quelques dates clés

  • 1750/1798 : Construction du palais 18 par le Dey Mustapha.
  • 1830 : Prise d’Alger (occupation française).
  • 1840 : Début des grands bouleversements urbains de la Casbah d’Alger.
  • 1906 : Date de classement du Bastion 23 patrimoine national (reconduit par l’ordonnance n°67-281 du 20 décembre 1967).
  • 1932 : Élaboration d’un programme d'aménagement de la Casbah ; disparition progressive du quartier de la marine qui laisse place à la ville coloniale.
  • 1962 : Le Bastion 23 s’est retrouvé isolé et devient le seul témoignage du prolongement de la Casbah jusqu’à la mer ; squatterisation du Bastion 23 par des familles algéroises.
  • Début 1980 : Relogement des familles et prise en charge des lieux par le ministère de la Culture.
  • 1980/1985 : Prise en charge technique par le COMEDOR/visites d’experts et de consultants de l’UNESCO.
  • 1985/1986 : Etudes de l’état des lieux effectuées par un bureau d’étude turque.
  • Fin 1987: Début des travaux de restauration par une entreprise italienne.
  • 1991 : Classement au patrimoine national.
  • 1992 : Date de classement du bastion 23 patrimoine universel (inclus dans le périmètre de classement de la Casbah).
  • 1er novembre 1994 : Inauguration officielle du Centre des Arts et de Culture du Palais des Raïs (Bastion 23).

Voir aussi

Casbah d'Alger

Liens externes

Site officiel du Bastion 23

  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Palais des Ra%C3%AFs ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bastion 23 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bastion no 1 — Bastion no 1 Présentation Période ou style XIXe siècle Date de construction 1841 1845 Protection …   Wikipédia en Français

  • Bastion De France — Le Bastion de France est un comptoir commercial fondé au XVIe siècle par des Corses issus d une famille de renégats installée en Afrique du Nord, près de Bône à la frontière algéro tunisienne. Ce comptoir développe d importantes relations… …   Wikipédia en Français

  • Bastion de france — Le Bastion de France est un comptoir commercial fondé au XVIe siècle par des Corses issus d une famille de renégats installée en Afrique du Nord, près de Bône à la frontière algéro tunisienne. Ce comptoir développe d importantes relations… …   Wikipédia en Français

  • Bastion Hotel Roosendaal — (Розендал,Нидерланды) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Bovendonk 23 …   Каталог отелей

  • Bastion Hotel Rotterdam/ Terbregseplein — (Роттердам,Нидерланды) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей

  • Bastion de France — Le Bastion de France est un comptoir commercial fondé au XVIe siècle par des Corses issus d une famille de renégats installée en Afrique du Nord, près de Bône à la frontière algéro tunisienne. Ce comptoir développe d importantes relations… …   Wikipédia en Français

  • Bastion (comics) — Superherobox| caption=Panel from X Force #1, vol. 3 (2008). Art by Clayton Crain. comic color=background:#ff8080 character name=Bastion real name= species=Android/Artificial intelligence publisher=Marvel Comics debut= X Men v2, #52 (May 1996)… …   Wikipedia

  • Bastion Point (Neuseeland) — 36.844166666667174.82416666667 Koordinaten: 36° 50′ 39″ S, 174° 49′ 27″ O …   Deutsch Wikipedia

  • Bastion (comics) — Pour les articles homonymes, voir Bastion (homonymie). Bastion est un super vilain appartenant à l univers de Marvel Comics. Il est apparu pour la première fois dans X Men #52, en 1996. Ce personnage est à l origine de l arc narratif Opération… …   Wikipédia en Français

  • Bastion Point — There is also a Bastion Point near Mallacoota, Victoria, Australia. Bastion Point ( Takaparawhau in Māori) is a coastal piece of land in Orakei, Auckland, New Zealand, overlooking the Waitemata Harbour. The area has significance in New Zealand… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”