Bassin (piscine)

Piscine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie).
Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie

Une piscine est un bassin artificiel étanche dans lequel se pratiquent les activités aquatiques et dont l'eau doit être filtrée, désinfectée et désinfectante[1]. Certains cabinets de kinésithérapie, centres médicaux ou hospitaliers et centres thermaux en sont équipés.

Sommaire

Piscines de loisir

Piscines publiques

Les piscines publiques sont composées d'un ou plusieurs bassins et leur accès est le plus souvent payant.

Les piscines publiques couvertes en France comportent en général un bassin de 25 mètres de longueur, pour une largeur variant de 10 à 20 mètres (certaines sont plus étroites et certaines sont plus larges).

Une piscine olympique est un bassin de 50 mètres de longueur par 25 mètres de large, qui peut servir pour les compétitions internationales, notamment les Jeux olympiques ; son volume est d'environ 3 000m³.

Entraînement des nageurs sauveteurs.

En France, les piscines publiques sont surveillées par des maîtres-nageurs sauveteurs, compétents pour le sauvetage aquatique. Ils sont titulaires du BEESAN (Brevet d'État d'Educateur Sportif 1er Degrés des Activités de la Natation) ou du Brevet d'État de MNS (Maître Nageur Sauveteur). Le brevet d'État de MNS a été supprimé et remplacé par le BEESAN qui confère aussi le titre de Maître Nageur Sauveteur.

Les titulaires du BNSSA peuvent assurer la surveillance d'un établissement d'accès payant à condition qu'il y ait au moins un BEESAN responsable du bassin et assurant la surveillance. Par conséquent il n'est pas rare de voir des piscines qui, à l'année possèdent un effectif mixte de BEESAN et BNSSA.

La pénurie de BEESAN (la formation est inférieure aux besoins pour la surveillance des piscines publiques) et la disparition progressive des brevets d'État de MNS ont poussé les pouvoirs publics à autoriser, sous certaines conditions de dérogation, les titulaires du BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique) à assurer la surveillance (sans BEESAN) de piscines publiques pendant une durée ne pouvant excéder 4 mois consécutifs. La surveillance d'une piscine d'accès payant étant dans tous les cas possible par des BNSSA sous la responsabilité d'un BEESAN.

Les titulaires du brevet d'État de MNS et du BEESAN doivent passer tous les 5 ans un CAEP de MNS (Certificat d'Aptitude à l'Exercice de la Profession de Maître Nageur Sauveteur) pour avoir le droit d'exercer leur profession. Ces deux brevets autorisent la surveillance des bassins et l'enseignement de la natation contre rémunération.

Les titulaires du BNSSA doivent passer tous les 5 ans un examen de révision, qui contrôle leur aptitude à la natation et au sauvetage, pour pouvoir exercer. Ce brevet n'autorise pas l'enseignement et n'autorise normalement (hors dérogation citée ci-dessus) qu'à surveiller les baignades d'accès gratuit.

Alors que les piscines sont restées pendant longtemps de simples bassins, certaines sont devenues des centres aquatiques de plus en plus sophistiqués avec des équipements variés comme des jeux, des toboggans, des rivières à courant, des buses d'hydromassage ou encore des spas.

Piscines privées

Piscine privée

Les piscines privées dépassent rarement 12 mètres x 5 mètres. Le plus souvent elles sont enterrées, mais peuvent être hors sol (souvent de dimensions encore plus réduites). Elles sont souvent à fond plat avec une profondeur variant entre 1m20 et 1m60, mais existent avec des profondeurs de l'ordre de 2m50, ce qui permet de plonger en toute sécurité. Les coûts d'acquisition ont globalement baissé depuis le début des années 90 avec la généralisation des piscines en kit. Celles-ci sont composées de panneaux modulaires en divers matériaux recouvertes par un liner. Ce dernier est une bâche étanche plaquée contre le fond et les parois par le poids de l'eau. L'entretien est nettement facilité par l'arrivée d'une nouvelle génération de produits.

Réglementation

La loi française impose depuis janvier 2006 la mise en place de dispositifs d'alarme pour les piscines qui ne sont pas équipées ni de barrières de sécurité, ni de couverture automatique, ni d'abri en verre ou polycarbonate, ceci afin d'éviter les noyades accidentelles d'enfants de moins de 6 ans à la suite de chutes dans les bassins.

En 2008, l'efficacité de ces alarmes était remise en cause. La Commission de sécurité des consommateurs (CSC) mise en place par la République française a testé en 2008 six modèles d'alarme de piscines vendus en France. Selon les résultats publiés le 12 juin 2008, "Une seule alarme passe tous les tests avec succès. La plupart ne détectent pas la chute d'une masse de 6 kilos et les niveaux sonores d'alerte s'avèrent médiocres dans quatre cas."[2].

Technique

Différentes technologies sont utilisées pour la construction des piscines privées. Il est possible de les classer en trois catégories selon la technique d'étanchéité utilisée :

Construction traditionnelle

La construction est faite en banche, ou blocs coffreurs types polystyrène, parpaings etc.... L'étanchéité est obtenue par un enduit, recouvert d'une membrane d'étanchéité type liner ou résine, peinte ou carrelée, ce qui se réalise de moins en moins compte tenu du temps de réalisation et de l'efficacité de l'étanchéité dans le temps (en fonction des températures de l'eau et d'air, des produits de traitement...)

Coques

La piscine est composée d'une coque en matériaux composite monobloc posée dans un trou, sur un lit de gravier de environ 10 cm et remblayé tout autour avec du gravier. Souvent finie avec une ceinture de béton pour poser les margelles.

Liner

Le terme liner, d'origine américaine, désigne une enveloppe souple indépendante du support, étanche à l'eau, amovible grâce à son positionnement dans un profilé d'accorchage sous margelles. Le liner est fabriqué industriellement aux côtés du bassin, à partir d'une membrane PVC spéciale piscine dont les lés sont soudés à haute fréquence. La pose d'un liner nécessite que les pièces scellées dans le bassin (skimmer, bonde de fond, refoulements, prise balai, projecteur, etc.) soient compatibles et donc pourvues de joints et de brides d'étanchéité spéciales. La qualité du PVC (vierge) ainsi que ses composants (plastifiants, biocides, stabilisants...) sont des caractéristiques indispensables au bon vieillissement de ce revêtement étanche. Plusieurs couleurs unies ou imprimées sont proposées et il est proposé en différentes épaisseurs : 50/100e, 60/100e, 75/100e et 85/100e[3]. La norme AFNOR de septembre 2005 précise que la durée de vie usuelle d'un liner est de l'ordre de 5 à 15 ans, sous réserve du respect des recommandations de pose et d'entretien... dans les conditions normales d'utilisation.

Types de piscines particulières

Piscines de mer

Piscine de mer à Porto Moniz (Madère)

Au début du XXe siècle, particulièrement en Australie, des piscines de mer furent construites, le plus souvent sur des promontoires, en utilisant les bassins naturels formés entre les rochers, éventuellement clos par des murs de maçonnerie, l'eau étant renouvelée grâce à des réservoirs alimentés par la marée ou simplement par les eaux de la marée haute. Des piscines de mer existent aujourd'hui dans d'autres endroits, particulièrement ceux qui sont dépourvus de plages, tels que Madère.

Piscines biologiques

Article détaillé : Piscine biologique.

Le bassin biologique de baignade est un lieu de baignade dans un bassin paysagé agrémenté de végétaux assurant la filtration naturelle de l'eau, dépourvu de produits chimiques et dont le bassin est de formes libres bordé d’une végétation luxuriante.

Qualité de l'eau

La qualité de l'eau d'une piscine est un élément fondamental du confort de la baignade aussi bien en ce qui concerne la sécurité sanitaire que le plaisir du bain. Elle repose sur deux éléments :

  • La qualité chimique de l'eau. Il faut notamment assurer un pH correct et la désinfecter. On se sert généralement de produits d'entretien :
  • le chlore et les produits chlorés (le plus utilisé et le seul homologué pour les piscines publiques en France; contient du DCCNa, du NaClO, du Ca(ClO)2...)
  • le brome (non irritant, plus efficace à température élevée mais plus onéreux)
  • le PHMB (qui est utilisé accompagné d'un algicide)
  • l'oxygène actif (écologique, mais réservé aux petits bassins; contient du H2O2, du KMnO4 ou du H3K5O18S4).
  • Il existe toutefois des appareils qui permettent d'automatiser le traitement de l'eau. Voici les systèmes les plus répandus :
  • l'électrolyse de sel (du chlore est produit par électrolyse de sel rajouté dans l'eau)
  • le traitement par ultraviolets (UV) (qui ne peut être utilisé qu'en complément d'une désinfection par un produit chloré).
  • l'électrolyse cuivre/argent
  • l'injection d'ozone dans le circuit d'eau par un ozoneur (qui ne peut être utilisé qu'en complément d'une désinfection par un produit chloré).
  • La propreté de l'eau. Il faut assurer :
  • un système de filtration performant et bien dimensionné
  • l'élimination des impuretés de fond et de paroi par aspiration (manuelle ou robotisée)
  • l'élimination des impuretés flottantes par un système de skimmer (écumeur de surface, de débordement ou de goulotte).
  • Suivi de la qualité de l'eau

Il n'est pas facile de maintenir la qualité de l'eau avec l'étendue des produits sur le marché. Ces produits demandent souvent des calculs précis par rapport à la capacité du bassin et l'indicateur à positionner (exemple pour le pH il faut monter celui ci de 0,2 unités par opérations donc faire beaucoup de calcul). Ensuite la plupart des produits sont périssables (comme le chlore) donc il ne faut pas trop en avoir en stock.

Confort

L'eau de piscine peut être chauffée. Pour cela, plusieurs solutions sont envisageables :

  • Chauffage par chaudière dans les piscines publiques directement leur chaufferie ou indirectement par le chauffage urbain.
  • Chauffage par échangeur dans les piscines publiques qui utilisent les pompes à chaleur. Certaines d'entre elles sont associées à des patinoires.
  • Chauffage passif directement par le soleil lorsque la piscine est découverte pour des piscines publiques saisonnières ou des piscines privées.
    Ce chauffage dans ce dernier cas d'installation peut être rendu plus efficace par l'usage d'une bâche isolante (généralement plastique à bulle) flottant directement à la surface de l'eau et isolant ainsi la surface. Les déperditions thermiques par convection (vent) ou par rayonnement (nuit étoilée ou journée sans soleil) sont ainsi réduites.
  • Chauffage solaire via un capteur solaire non-vitré (réseau de tubes plastiques noirs) dans lequel circule l'eau du circuit de filtration

Piscines à usage médical

Piscine de rééducation

La gymnastique faite dans l'eau est faite en profitant de la quasi apesanteur du corps dans l'eau. Les bassins sont conformés de façon à faire les exercices (petit "canal" par exemple où l'appui des mains des deux cotés peut se faire). Ils sont à faible niveau, et permettent de marcher sur le fond, de faire les mouvements de tout le corps pour se délier les articulations suivant les indications du kinésithérapeute. La fréquentation du bassin est limitée en faible nombre de participants pour de strictes règles de non transmission d'agents pathogènes. Les patients sont contrôlés pour ne pas être porteurs de pathologies transmissibles. La piscine est équipée d'appareils permettant aux patients d'accéder à l'eau même en cas de fort handicap moteur. Des jets pulsant l'eau en massage sont installés en appareil sur le bord, le masseur peut utiliser une lance à eau individuelle.

Piscine thermale

Une piscine thermale(voir source thermale)est un bassin chauffé qu'il receuille la chaleur d'une source thermique souterraine. Elle est reconnue pour les effets thérapeutiques comme pour des soins de réhabilitation,handicap,e.t.c.

Notes et références

  1. Collectif, La Piscine, sa construction, Guide pratique publié par Techniques Piscines Spas, le Magazine pratique, hors-série, mars 2008, p. 171
  2. Le Figaro, 27 juin 2008.
  3. Définition in La Piscine, sa construction © Techniques Piscines Spas, le Magazine pratique, op. cit., p. 170

Bibliographie

  • Pere Planells, Piscines, Éditions du Chêne 2000
  • Marie Pierre Dubois-Petroff, La Piscine, Éditions Massin 2002
  • Katie Sulliver, Piscines de rêve, Éditions Atrium 2006
  • Patrice Cartier et Luc Svetchine, La France des piscines, Éditions Christian Ledoux 2006

Voir aussi

Commons-logo.svg

Lien externe

  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail de la natation Portail de la natation
Ce document provient de « Piscine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bassin (piscine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • piscine — [ pisin ] n. f. • 1190; lat. piscina, de piscis « poisson » 1 ♦ Hist., relig. Bassin pour les rites purificatoires. La piscine probatique de Jérusalem. « Bethsaïda, la piscine des cinq galeries » (Rimbaud) . ♢ Liturg. Petite cuve destinée à… …   Encyclopédie Universelle

  • bassin — [ basɛ̃ ] n. m. • bacin 1175; lat. pop. °baccinus, de baccus → 1. bac 1 ♦ Récipient portatif creux, de forme généralement ronde ou ovale. ⇒ 1. bac , bassine, cuvette, 1. vase. Bassin de métal, de faïence, de porcelaine, de plastique. Bassin à… …   Encyclopédie Universelle

  • Piscine (Bassin) — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

  • Piscine (bassin) — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

  • Piscine couverte — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

  • Piscine d'eau de mer — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

  • Piscine de mer — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

  • Piscine découverte — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

  • Piscine en plein air — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

  • Piscine flottante — Piscine Pour les articles homonymes, voir Piscine (homonymie). Piscine de Neptune, Hearst Castle, Californie Une piscine …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”