Basse-Loire
Basse-Loire
Image illustrative de l'article Basse-Loire
La Loire en Anjou

Pays France
Région française Pays de la Loire
Département français Maine-et-Loire, Loire-Atlantique
Villes principales Saint-Nazaire, Nantes, Saumur
Régions naturelles voisines val de Loire, estuaire de la Loire

La basse-Loire est une région naturelle française située entre le val de Loire à l'est et l'estuaire de la Loire à l'ouest.

La région correspond à la partie avale de la vallée de la Loire, on peut la définir comme étant comprise entre les communes de Montsoreau à l'est dans le département de Maine-et-Loire et Saint-Nazaire à l'ouest dans celui de Loire-Atlantique[1].

Sommaire

Géographie

La Basse-Loire peut être subdivisée en deux parties géographiques : en amont, la basse Loire angevine (Maine-et-Loire) et armoricaine (Loire-Atlantique) s'écoulant approximativement depuis Montsoreau en aval du confluent de la Vienne jusqu'à Nantes[2] ; en aval de Nantes, l'estuaire de la Loire où se mêlent le fleuve et l'océan Atlantique ayant pour extrémités occidentales les communes de Saint-Nazaire sur la rive nord et de Saint-Brevin-les-Pins sur la rive sud.

La basse-Loire armoricaine est parfois également désignée sous l'appellation Loire bretonne[3].

Histoire

La Basse-Loire était une frontière politique et humaine durant l'Antiquité.

La Loire, notamment la partie armoricaine, constituait la limite entre les peuples gaulois des Namnètes (actuel Nord-Loire) et des Pictons (ancêtres des poitevins). Les peuples celtes de Gaule utilisaient souvent les rivières et fleuves pour délimiter leurs territoires.

Il existe toutefois des interrogations sur le territoire du Pays de Retz et sa partie occidentale qui aurait déjà appartenu aux Namnètes avant la conquête romaine (nombreuses traces de leurs monnaies sur le littoral sud-Loire, notamment à Saint-Brevin-les-Pins et Paimbœuf). Néanmoins les fouilles archéologiques sur la commune de Rezé sur la rive sud de la Loire révèlent l'importance du port picton de Portus Ratiatus (ou ratiatum pictonum portus). Le seul moyen de relier le Nord et le Sud-Loire à l'époque était les embarcations fluviales et maritimes. De ce fait, les échanges étaient limités, même si les recherches archéologiques ont montré l'importance des échanges côtiers dès cette époque entre Namnètes, Pictons et le puissant peuple Vénète (Vannes).

Lors de la conquête romaine, la Basse-Loire (contrairement au reste de la Vallée de la Loire) devient une frontière administrative, non seulement entre les cités de Nantes et de Poitiers (héritées des peuples Namnètes et Pictons), mais à une échelle plus importante entre l'Aquitaine (Aquitania) d'un côté, et l'Armorique (Are Morica) de l'autre.

Navigabilité

La Basse-Loire est actuellement navigable jusqu'aux limites des Ponts-de-Cé. Les péniches et autres gabares peuvent ainsi atteindre le port d'Angers en naviguant sur la Maine, affluent de la Loire.

Les crues océaniques

En Basse-Loire, à l’aval du bec de Vienne (Montsoreau), ces crues peuvent atteindre la limite de débordement des levées de la Loire. La dernière crue océanique marquante sur la Basse-Loire est celle de décembre 1982 qui, avec un débit de 6 300 m³/s en aval de la Maine (Bouchemaine), a été de fréquence au moins cinquantennale[4].

Protection écologique de la Basse-Loire

La Basse-Loire, de l’estuaire jusqu'en Anjou, et plus généralement l’ensemble du bassin de la Loire, la vallée ligérienne rassemble plusieurs espaces naturels sensibles. La restauration et la gestion de ces espaces naturels fragiles du bassin de la Loire et la restauration de la dynamique des milieux naturels aquatiques, contribuent à la reconquête de la Loire et à sa protection entre Nantes et Bouchemaine d'une part et entre Nantes et l'estuaire d'autre part[5].

Galerie

Notes et références

  1. Basse Loire Armoricaine et Angevine
  2. Association Patrimoine Culturel Loire
  3. Christian Querré. La Loire bretonne, d'ingrandes à Nantes. Les icono guides, 1993, Ouest-France ; Jacques Boisleve. Pêcheurs de Loire entre Bretagne et Anjou, éditions Siloë, 2005, 140 p.
  4. Notice
  5. [1]

Voir aussi

Liens internes

Bibliographie

  • Halgand M.-P. et Guillaume J., Basse-Loire, une histoire industrielle, Nantes, association e+pi/édition MeMo, 2007, 128 pages (collection Carnets d'usines).
  • Boisleve Jacques, Pêcheurs de Loire entre Bretagne et Anjou, éditions Siloë, 2005, 140 pages.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Basse-Loire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Loire-Atlantique — Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Loire-Atlantique (département) — Loire Atlantique Loire Atlantique Administration …   Wikipédia en Français

  • Loire-Inférieure — Loire Atlantique Loire Atlantique Administration …   Wikipédia en Français

  • Loire-atlantique — Administration …   Wikipédia en Français

  • Loire-inférieure — Loire Atlantique Loire Atlantique Administration …   Wikipédia en Français

  • Loire Atlantique — Administration …   Wikipédia en Français

  • Loire Valley (wine) — Loire Valley (wine region) Country France Sub regions Anjou, Muscadet, Sancer …   Wikipedia

  • Loire (fleuve) — Pour les articles homonymes, voir Loire (homonymie).  Pour les articles homophones, voir Loir et Loyre …   Wikipédia en Français

  • basse — 1. basse [ bas ] n. f. • 1660; it. basso « bas » 1 ♦ Celle des parties qui fait entendre les sons les plus graves des accords dont se compose l harmonie. Jouer la basse d un quatuor. Basse fondamentale : basse non écrite qui formait le fondement… …   Encyclopédie Universelle

  • Basse- —  Cette page d’homonymie répertorie les différents lieux partageant un même toponyme. Cet article possède un paronyme, voir : Basse. Sommaire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”