Basidiomycota
Aide à la lecture d'une taxobox Basidiomycètes
 Clitocybe nébuleux (Clitocybe nebularis)
Clitocybe nébuleux (Clitocybe nebularis)
Classification
Règne Fungi
Division
Basidiomycota
R.T. Moore, 1980
Sous-divisions de rang inférieur

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les basidiomycètes (Basidiomycota) constituent un vaste embranchement ou division (ou phylum) des mycètes qui regroupe la plupart des espèces désignées dans la langue courante par le nom de champignon, ils sont caractérisés par des spores formées à l'extrémité de cellules spécialisées, les basides. Dans cet embranchement, on trouve la plupart des espèces produisant des carpophores comestibles ou non, les basidiomycètes sont couramment appelés "champignons à chapeau". Ces champignons peuvent être classés sur des critères morphologiques (forme du pied et du chapeau, consistance de la chair, couleur des spores), organoleptiques (odeur et saveur) et chimiques.

Sommaire

Évolution de la classification

Anciennement tous les Basidiomycota étaient appelés Basidiomycètes, une classe invalide créée en 1959 en parallèle avec celle des Ascomycètes, mais ces deux classes ne sont plus reconnues comme des phyla. Les termes « Basidiomycètes » et « Ascomycètes » sont fréquemment utilisés en français pour désigner les Basidiomycota et Ascomycota.

L'embranchement était précédemment réparti en trois grandes classes :

  • Homobasidiomycetes : basides non cloisonnées, appelées homobasides, de forme clavée ou cylindrique, ne produisant pas de spores secondaires. Cette classe comporte la plupart des champignons charnus.
  • Phragmobasidiomycetes : basides cloisonnées, production possible de spores secondaires. Cette classe comporte notamment les trémelles et l'oreille de Judas.
  • Teliomycetes : basides cloisonnées transversalement. Champignons parasites (rouilles) des végétaux supérieurs ou charbons des graminées.

À ces trois classes, il convient d'ajouter des groupes de transition comportant des champignons difficilement classables, comportant des caractéristiques appartenant à des classes différentes. Parmi ces « inclassables », on peut noter les calocères.

En 2006, un groupe de 67 mycologues[1] a reconnu trois subphyla (Pucciniomycotina, Ustilaginomycotina, Agaricomycotina) et deux nouvelles classes non affectées (Wallemiomycetes, Entorrhizomycetes) parmi les Basidiomycota[2].

  • Les Agaricomycotina incluent les anciens Hymenomycetes, Gasteromycetes et Heterobasidiomycetes.
  • Les Pucciniomycotina incluent les Septobasidium, un ancien groupe de Microbotryomycetes.
  • Deux classes, Wallemiomycetes et Entorrhizomycetes n'appartiennent pour l'instant à aucun subphylum.

Cycle de développement

Le cycle de reproduction peut être asexué ou végétatif.

Des spores asexuées (appelées conidies) se forment à partir des filaments mycéliens par simple multiplication cellulaire. La reproduction asexuée joue cependant un rôle plus secondaire que chez les Ascomycètes.

La reproduction sexuée ne se réalise plus avec des organes sexuellement différenciés comme dans le cas des Ascomycètes. Il y a une simple fusion entre deux cellules morphologiquement indifférenciées appartenant à deux filaments voisins. Cette fusion, à l'origine du mycélium secondaire, ne concerne que les cytoplasmes des cellules. C’est la plasmogamie. Plus tard, la fusion des deux noyaux parentaux a lieu dans les basides. c’est la caryogamie qui correspond au passage de l’état haploïde (n chromosomes) à l’état diploïde (2 n chromosomes). Après la formation des noyaux diploïdes, les processus de méïose permettent le passage de l’état diploïde (2n) à l’état haploïde (n). Les noyaux migrent à l’extrémité des basides et sont distribués dans les basidiospores. Le nombre de noyaux dans les basidiospores est variable. Les basidiospores sont ensuite émises dans le milieu extérieur grâce à une augmentation de la turgescence de la baside mûre. Ces basidiospores peuvent ensuite être disséminées par le vent, la pluie ou le déplacement des animaux.

Classification linnéene (morphologique)

Selon Hibbett et al.[1] :

Classification phylogénétique

Ce classement proposé en 2007 de l'embranchement des Basidiomycota[3],[4] suggère parfois des résultats contradictoires avec l'ancienne classification, uniquement basée sur des critères morphologiques et physiologiques.

Arbre phylogénétique

Quelques espèces comestibles

Quelques comestibles médiocres

Quelques espèces indifférentes

Quelques espèces vénéneuses (toxiques ou mortelles)

Toxicité acquise par bioaccumulation de métaux ou produits radioactifs

Tous les basidiomycètes semblent capables de bioaccumuler divers métaux lourds, ou métalloïdes, et/ou des radionucléides (dont le césium radioactif après les retombées d'essais ou d'accidents nucléaires)[5]

Bibliographie

  • Boiron Patrick, Organisation et Biologie des Champignons. Collection 128, Éditions Nathan, 1996.
  • Bouchet P., Guignard J.L., Madulo-Leblond G., Regli P. Mycologie Générale et Médicale. collection Abrégés, Masson 1989.
  • Courtecuisse Régis, Duhem Bernard: Guide des champignons de France et d'Europe (Delachaux & Niestlé, 1994-2000).
  • Phillips Roger : Les champignons (Solar, 1981) - ISBN 2-263-00640-0
  • Référence ITIS : TSN 14092 (fr) (+ version anglaise (en))
  • Référence Index Fungorum : Basidiomycota (en)

Notes et références

  1. a et b Hibbett D.S. , et allii, A higher-level phylogenetic classification of the Fungi, Mycological Research, vol.  111, no  5 (2007), p. 509-547.
  2. Bauer R. , Begerow, Samp J.P. ., Weiß M. & Oberw. The simple-septate basidiomycetes: a synopsis, 2006
  3. Hibbett D.S. et allii, A higher-level phylogenetic classification of the Fungi, Mycological Research, vol.  111, no 5, 2007, p.  509-547.
  4. Bauer R, Begerow JP, Samp M, Weiß M, Oberwinkler F.,The simple-septate basidiomycetes: a synopsis. Mycological Progress 5 (1): pp. 41–66, 2006
  5. Yoshida S, Muramatsu Y. 1994. Accumulation of radiocesium in basidiomycetes collected from Japanese forests. Sci Total Environ 157:197-205.

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Basidiomycota de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Basidiomycota — Saltar a navegación, búsqueda ? Basidiomycota Basidiomycetes según Ernst Haeckel …   Wikipedia Español

  • Basidiomycota — Ba*sid i*o*my*co ta, n. pl. (Bot.) [NL., fr. NL. & E. basidium + Gr. ?, ?, fungus.] (Bot.) A large subdivision of the kingdom Fungi coextensive with the phylum Basidiomycetes, characterized by having the spores borne on a basidium. It embraces… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Basidiomycota — es una división de hongos, se divide en tres clases. ● Ustilaginomicetes (clase Ustilaginomycetes). ● Urediniomicetes (clase Urediniomycetes). ● Himenomicetes (clase Hymenomycetes) …   Enciclopedia Universal

  • Basidiomycota — Taxobox name = Basidiomycota image width = 250px image caption = Basidiomycetes from Ernst Haeckel s 1904 Kunstformen der Natur regnum = Fungi subregnum = Dikarya phylum = Basidiomycota phylum authority = R.T. Moore, 1980 [cite journal | author …   Wikipedia

  • Basidiomycota — Basidienpilze Kupferroter Gelbfuß (Chroogomphus rutilus) Systematik Klassifikation: L …   Deutsch Wikipedia

  • Basidiomycota — noun comprises fungi bearing the spores on a basidium; includes Gasteromycetes (puffballs) and Tiliomycetes comprising the orders Ustilaginales (smuts) and Uredinales (rusts) and Hymenomycetes (mushrooms, toadstools, agarics and bracket fungi);… …   Useful english dictionary

  • basidiomycota — /beuh sid ee oh muy koh teuh/, n.pl. Mycol. the basidiomycetes considered as belonging to the phylum Basidiomycota of the kingdom Fungi. [ < NL; see BASIDIOMYCETE, OTA] * * * ▪ phylum of fungi  a large and diverse phylum of fungi (kingdom Fungi)… …   Universalium

  • Basidiomycota — …   Википедия

  • Basidiomycota — A phylum of fungi characterized by a spore bearing organ, the basidium, that is usually a clavate cell that bears basidiospores after karyogamy and meiosis. Some mycologists have raised the class Basidiomycetes to the phylum or …   Medical dictionary

  • Basidiomycota (Classification Phylogénétique) — Cette page a pour objet de présenter un arbre phylogénétique des Basidiomycota (ou Basidiomycètes), c est à dire un cladogramme mettant en lumière les relations évolutives complexes (relations groupes ancestraux groupes descendants) existant… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”