Base d'aéronautique navale de Nîmes-Garons
BAN Nîmes-Garons
La BAN Nîmes-Garons vue d'avion

Le blason de la BAN Nîmes-Garons
Code AITA Code OACI
FNI LFTW
Localisation
Pays Drapeau de France France
Date d'ouverture 1961
Date de fermeture 1er juillet 2011
Coordonnées 43° 45′ 28″ N 4° 24′ 59″ E / 43.757736, 4.41633243° 45′ 28″ Nord
       4° 24′ 59″ Est
/ 43.757736, 4.416332
  
Altitude 94 m (309 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
BAN Nîmes-Garons
Pistes
Direction Longueur Surface
18/36 2 443 m (8 015 ft) Béton
Informations aéronautiques
Type d'aéroport militaire
Gestionnaire Marine nationale
Cartes SIA VAC - IAC - ARR/DEP
Catégories
Aéroports • Aéroports français

La base d'aéronautique navale de Nîmes-Garons ou BAN Nîmes-Garons est une ancienne base d'aéronautique navale de la Marine nationale française, située sur l'aéroport Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes, près de la ville de Nîmes (Gard) à quelques dizaines de kilomètres des côtes de la mer Méditerranée. Fondée en 1961, elle est l'une des principales base d'aéronautique navale de l'Aviation navale française. Elle ferme le 1er juillet 2011 à 10h31[1]. L'aérodrome qui était jusqu'ici mixte (civil et militaire) est désormais affecté à titre principal à l'aviation civile pour les besoins du transport aérien et à titre secondaire au ministère de l'intérieur pour la sécurité civile[2].

La piste était équipée, au Nord et au Sud, de brins d'arrêt pour les appontages simulés sur piste (ASSP).

Après sa fermeture, la BAN Nîmes-Garons laisse la place à une Base de Défense (BDD). La flottille 28F, le CENTEX PATSIMAR ainsi que trois des huit équipages de la Flottille 21F sont transférés à l'été 2010 sur la BAN Lann-Bihoué où elle retrouve une structure équivalente à sa flottille sœur, la 23F. Un détachement de Xingu de la 28F est créé sur la BAN Hyères[3].

Sommaire

Historique

L'Atlantique 2 n°26 (M 26) en maintenance dans le hangar H1 de la BAN Nîmes-Garons.
  • 1961 : inauguration de la BAN et arrivée de la flottille 6F (Bréguet BR 1050 Alizé)
  • 1962 : installation des flottilles 21F et 22F (Lockheed P2V Neptune)
  • 1964 : arrivée de l'école du personnel volant (EPV/56S) (Douglas C47, Beech SNJ )
  • 1965 : premier Bréguet Atlantic (ATL1) à la 21F
  • 1993 : arrivée du premier Atlantique (ATL2) à la 21F
  • 1996 : dissolution de la flottille 22F
  • 1997 : création du Centre d'entraînement et d'instruction (CEI NIMES-GARONS)
  • 2000 : dissolution de la flottille 6F
  • 2002 : dissolution de l'escadrille 56S, arrivée de la flottille 28F (Nord 262E, Xingu)
  • 2008 : création du Centre d'Expertise de Patrouille,de Surveillance et d'Intervention Maritime (CENTEX PATSIMAR)
  • 2010 : déménagement des unités stationnées
  • 2011 : affectation de l'aérodrome au ministère des transports.

Missions

  • Mise en œuvre opérationnelle et technique
  • Maintien d'une posture opérationnelle :
  • Soutien technique, administratif et logistique des unités affectées
  • Accueil des renforts du groupe aérien embarqué (GAE) ou de patrouille maritime (PATMAR)
  • Autres missions :
    • Contrôle aérien de l’activité aéronautique civile
    • Support administratif des unités rattachées
    • Point d’entrée/sortie des F.C.E.
    • Maintien de capacités d’accueil de passagers

Personnels

  • 1460 personnes :
    • 1240 militaires
    • 7 chefs de corps
    • 125 officiers
    • 800 majors et officiers mariniers
    • 220 quartiers-maîtres et matelots
    • 90 élèves et stagiaires
    • 220 personnels civils de la Défense

Les unités présentes sur la BAN

  • Flottille 6F (1961-septembre 2000)
  • Flottille 28F (septembre 1962-avril 1963)
  • Flottille 21F (depuis décembre 1963)
  • Ecole du Personnel Volant (depuis sa séparation de l'Escadrille 56S en septembre 2002)
  • Flottille 28F (depuis décembre 2002)
  • Centex Patsimar (depuis septembre 2008)

Flottille 21F

Article détaillé : Flottille 21F.

Le Blason de la 21F

  • Avions utilisés : Atlantique 2
  • Missions de défense :
    • lutte anti-sous-marine et lutte au-dessus de la surface
    • sûreté de zone et recherche de renseignement
    • déploiements extérieurs
  • Missions de service public :
    • missions de recherche et de sauvetage en mer.
    • surveillance du centre spatial de Guyane
    • répression du trafic de drogue.

Flottille 28F

Article détaillé : Flottille 28F.

Le Blason de la 28F

  • Avions utilisés : Xingu
  • Missions :
    • surveillance des zones d'intérêt économique en métropole ;
    • contribution à la sûreté des approches maritimes sur la façade Méditerranée par la recherche de renseignements
    • participation à la recherche et au sauvetage dans le cadre des missions de service public et des accords internationaux
    • soutien aérien de la région Méditerranée

L’école du personnel volant (EPV)

Le Blason de l'EPV

  • Formation :
    • pilotes de multimoteurs (navalisation)
    • personnel volant non pilote
    • contrôleurs aériens
    • contrôleurs d'opérations aériennes

Centre d'Analyse et d'Instruction de l'aviation navale (CAI ALAVIA)

Le Blason du CAI ALAVIA

  • Missions :
    • instruction des équipages et des spécialistes de l'environnement opérationnel de l'avion de patrouille maritime Atlantique
    • études dans le domaine de la guerre acoustique, de la guerre électronique ou de l'emploi des capteurs de l'Atlantique
    • analyse des signaux électromagnétiques enregistrés par les aéronefs de l'aéronautique navale

Centre d'entraînement et d'instruction (CEI)

Le Blason du CEI

  • Créé le 1er septembre 1997, le CEI NIMES-GARONS reprend les missions du service Instruction de

la BAN et du DIE des équipages abinitio de la 21F.

  • Mission :
    • organisation de l'instruction et de l'entraînement au sol (moyens synthétiques) et en vol (ab-initio) du personnel volant de la base et des formations.
  • Organisation
    • section ab-initio
    • section simulateur tactique
    • section simulateur de pilotage

Escadron des Marins-Pompiers

Blason des marins pompiers de Nîmes-Garons

  • Moyens d'interventions :
    • 1 VLPC : Véhicule Léger Poste de Commandement (code radio : "VLPC")
    • 2 VIM : Véhicule d'Intervention Mouse (codes radio : "Cévènes" et "Roussillon")
    • 1 VIP
    • 1 VPI
    • 1 CCIL
    • 1 CCF
    • 1 FPT

Nîmes-Garons est en classe incendie 6

Compagnie de fusiliers marins

Le blason des fusiliers marins

  • Mission :
    • assurer la protection de la base d'aéronautique navale contre toute atteinte aux personnes et aux biens qui s'y trouvent
  • Moyens :
    • 46 hommes et femmes
    • un groupe cynophile de 11 chiens
    • systèmes de surveillance (caméras, alarmes...) et armement (FAMAS, PSA et FAP)
    • éléments d'interventions

Bibliographie

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. Jean-Pierre Souche, « Nîmes Clap de fin pour l’aéronavale », dans Midi Libre, 2 juillet 2009 [texte intégral (page consultée le 2 juillet 2011)] 
  2. Arrêté du 8 juin 2011, Journal officiel du 15 juin 2011 http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024169307&dateTexte=&categorieLien=id
  3. Arnauld Pasquier et René Diez, « Comment la Marine prépare son départ de la Ban », dans Midi Libre, 18 février 2009 [texte intégral (page consultée le 18 février 2009)] 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Base d'aéronautique navale de Nîmes-Garons de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Base d'aéronautique navale de Lann-Bihoué — BAN Lann Bihoué Code AITA Code OACI LRT LFRH Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Base d'aéronautique navale — Pour les articles homonymes, voir BAN. Les bases d aéronautique navale en service en 2009. Deux était dissoutes en 2011. Base d aéronautique navale (abrégé en BAN) …   Wikipédia en Français

  • Nîmes-Garons — Base d aéronautique navale de Nîmes Garons BAN Nîmes Garons La BAN Nîmes Garons vue d avion …   Wikipédia en Français

  • Aéronautique navale française. — Aviation navale Aviation navale Cocarde des aéronefs de l aviation navale Période 20 mars 1912 Présent Pays …   Wikipédia en Français

  • BAN Nimes-Garons — Base d aéronautique navale de Nîmes Garons BAN Nîmes Garons La BAN Nîmes Garons vue d avion …   Wikipédia en Français

  • BAN Nîmes-Garons — Base d aéronautique navale de Nîmes Garons BAN Nîmes Garons La BAN Nîmes Garons vue d avion …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Bases De La Marine Nationale — Ports Bases Brest (État Major et préfecture de l océan Atlantique) Cherbourg (préfecture de la Manche et de la Mer du Nord) Toulon (préfecture de la Méditerranée) Lorient Bayonne Fort de France Dégrad Des Cannes Port de la Pointe des Galets… …   Wikipédia en Français

  • Liste des bases de la Marine nationale — Ports Bases Brest (État Major et préfecture de l océan Atlantique) Cherbourg (préfecture de la Manche et de la Mer du Nord) Toulon (préfecture de la Méditerranée) Lorient Bayonne Fort de France Dégrad Des Cannes Port de la Pointe des Galets… …   Wikipédia en Français

  • Liste des bases de la marine nationale — Ports Bases Brest (État Major et préfecture de l océan Atlantique) Cherbourg (préfecture de la Manche et de la Mer du Nord) Toulon (préfecture de la Méditerranée) Lorient Bayonne Fort de France Dégrad Des Cannes Port de la Pointe des Galets… …   Wikipédia en Français

  • Accident de l'Airbus A320 de Air New Zealand — Vol 888T XL Airways Germany Vol 888T XL Airways Germany …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”