Base aérienne 120 Cazaux
Base Aérienne 120
« Commandant Marzac »
French-roundel.svg
Code AITA Code OACI
LFBC
Localisation
Pays Drapeau de France France
Coordonnées 44° 32′ 07″ N 1° 07′ 53″ W / 44.535277, -1.13133444° 32′ 07″ Nord
       1° 07′ 53″ Ouest
/ 44.535277, -1.131334
  
Altitude 26 m (84 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Base Aérienne 120 « Commandant Marzac »
Pistes
Direction Longueur Surface
241 2 400 m (7 874 ft) Béton
Informations aéronautiques
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire Armée de l'air
Cartes SIA VAC - IAC
Catégories
Aéroports • Aéroports français

La Base Aérienne 120 "Commandant Marzac" est une base aérienne de l'Armée de l'air située près du village de Cazaux, sur la territoire de la commune de La Teste-de-Buch dans le département de la Gironde.

Installations et équipements

La base est principalement utilisée pour la formation des pilotes de chasse français et étrangers, l'entraînement au tir et les essais de munition. Elle est dotée d'une piste au standard OTAN de 2400 m de longueur et des installations correspondantes.

L'école de chasse franco-belge volant sur Alphajet est basée à Cazaux. Elle est chargée de former les futurs pilotes de chasse des deux nations.

La base forme également les futurs pompiers de l'air grâce à une aire à feu modernisée en 2005.

Depuis 1998, la base accueille le No 150 Squadron de l'armée de l'air singapourienne, équipé de A-4 Skyhawk afin de former les pilotes singapouriens avant de les affecter en unité opérationnelle sur F-16 Fighting Falcon ou F-15 Eagle. Fin mars 2010, 120 pilotes singapouriens avaient été brevetés à Cazaux[1].

Environ 2600 militaires et civils travaillent sur la base[2].

Unités basées à Cazaux

La BA 120 abrite de nombreuses unités:

  • L'Escadron de transition opérationnelle 1/8 « Saintonge » sur Alphajet. Basé à Cazaux depuis 1964.
  • L'Escadron de transition opérationnelle 2/8 « Nice » sur Alphajet. Basé à Cazaux depuis 1964.
  • L'Escadron d'hélicoptères 1/67 « Pyrénées » sur Puma et EC 725 Caracal. Basé à Cazaux depuis 1972.
  • Le Centre d'Expertise de l'Armement Embarqué (C.E.A.E. 00.331) qui depuis le 1er septembre 2009 remplace le Centre d'Expérimentation et d'Instruction au Tir Aérien (C.E.I.T.A.), qui forme chaque année 200 à 250 stagiaires français et étrangers[2].
  • le Groupe Instruction Sécurité des Vols (G.I.S.V.) de la Gendarmerie nationale depuis le 1er septembre 2010.
  • Le Centre d'essais en vol (C.E.V. de Cazaux).
  • Centre de Formation des Techniciens de la Sécurité de l'Armée de l'Air (C.F.T.S.A.A.)00/308
  • No 150 Squadron de l'armée de l'air singapourienne.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Base aérienne 120 Cazaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”