Bas d’Evette

Évette-Salbert

Évette-Salbert
Carte de localisation de Évette-Salbert
Pays France France
Région Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Arrondissement de Belfort
Canton canton de Giromagny
Code Insee 90042
Code postal 90350
Maire
Mandat en cours
Alain Simon
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Belfortaine
Latitude
Longitude
47° 40′ 33″ Nord
       6° 47′ 56″ Est
/ 47.6758333333333, 6.79888888888889
Altitude 382 m (mini) – 474 m (maxi)
Superficie 9,16 km²
Population sans
doubles comptes
2 013 hab.
(2006)
Densité 236 hab./km²
Paysage d'Évette-Salbert

Évette-Salbert est une commune française, située dans le département du Territoire de Belfort et la région Franche-Comté.

À l'initiative du conseil municipal des enfants, les habitants se sont vu appelés les Evalbertois et Evalbertoises depuis 2005.

Sommaire

Géographie

Évette-Salbert est administrativement rattachée au canton de Giromagny.

Histoire

La commune est née le 3 mars 1972 de la fusion des anciennes communes d'Évette et de Salbert.

Salbert regroupait 185 habitants en 1803. Un ensemble de fortifications et d'ouvrages furent réalisés après la guerre de 1870 pour assurer la défense de la trouée de Belfort.

En 2006, 2 013 habitants ont été recensés à Évette-Salbert.

Evette

Le nom d'Évette est cité pour la première fois en 1024. D'après J. Liblin, ce toponyme viendrait de l'allemand Weide signifiant pâturages. Bas-Évette est le lieu-dit où se trouvent l'étang du Malsaucy et la gare. Dès le Moyen Âge, Évette fut le chef-lieu d'une mairie dépendant du comté de Montbéliard. Elle fut réunie à la Seigneurie du Rosemont en 1347. La gare a été construite en 1880, date à laquelle fut posée la voie ferrée reliant Giromagny à la ligne Belfort-Paris. La population d'Évette était de 354 habitants en 1803.

Salbert

Le village de Salbert doit son nom au mont auquel il est adossé. Comme Évette, son habitat est dispersé en plusieurs hameaux dont La Forêt isolé à plus de 2 km en direction de Châlonvillars du département de Haute-Saône. Salbert regroupait 185 habitants en 1803. Un ensemble de fortifications et d'ouvrages furent réalisés après la guerre de 1870 pour assurer la défense de la Trouée de Belfort.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 Alain Simon (réélu en mars 2008[1])
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
841 883 1 389 1 781 2 093 2 155 2 013 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

Le développement de la commune a permis l'implantation progressives de quelques artisans, commerces et entreprises tels que pharmacie, menuiserie-ébénisterie, auberge, discothèque,boulangerie-pâtisserie-salon de thé, médecin, infirmières...

Un bureau de poste, une gare, un base nautique et de loisirs, un centre équestre et des installations sportives sont également disponibles.

Culture

Traditions

Tous les premiers dimanches d'avril, l'ensemble des associations du village organisent la fête du « POCHON D'AVRI », fête traditionnelle retrouvée récemment.

Gastronomie

Un pain spécial a été créé pour la commune par le boulanger local, pour rendre hommage au nouveau nom des habitants, la "baguette Evalbertoise", cuite au feu de bois.Evalbertoise.jpg

Natifs célèbres

  • Maurice Jardot (9 février 1911-29 mai 2002): directeur de la Caisse nationale des monuments historiques, commissaire d'exposition , dirigeant de la Galerie Louise-Leiris et amateur-collectionneur d'œuvres picturales du XXe siècle,léguées à la ville de Belfort (voir Donation Maurice-Jardot à Belfort).

Notes et références

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « Évette-Salbert » sur le Wiktionnaire.

Liens externes

  • Portail de la Franche-Comté Portail de la Franche-Comté
Ce document provient de « %C3%89vette-Salbert ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bas d’Evette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Evette-Salbert — Évette Salbert DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Évette — Salbert DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Évette-Salbert — Évette Salbert …   Deutsch Wikipedia

  • Evette-Salbert — Évette Salbert Évette Salbert Pays   …   Wikipédia en Français

  • Evette-salbert — Évette Salbert Évette Salbert Pays   …   Wikipédia en Français

  • Évette-Salbert — 47° 40′ 33″ N 6° 47′ 56″ E / 47.6758333333333, 6.79888888888889 …   Wikipédia en Français

  • 320e regiment d'infanterie — 320e régiment d infanterie 320e Régiment d Infanterie de ligne Période 2 au 11 août 1914 – 3 mars 1919 Pays  France Branche Armée de Terre Type Régiment d Infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

  • 320e régiment d'infanterie — de ligne Période 2 au 11 août 1914 – 3 mars 1919 Pays  France Branche Armée de Terre Type Régiment d Infanter …   Wikipédia en Français

  • 320e régiment d’infanterie — 320e régiment d infanterie 320e Régiment d Infanterie de ligne Période 2 au 11 août 1914 – 3 mars 1919 Pays  France Branche Armée de Terre Type Régiment d Infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

  • Gare de Bas-Évette — Pour les articles homonymes, voir Gare de Bas (homonymie). Bas Évette Localisation Pays France Commune Évette Salber …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”