Bas de laine

Bas

Femme avec des bas
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bas (homonymie).

Le terme bas est le diminutif du mot bas de chausse qui désignait la partie des vêtements masculins recouvrant la jambe du pied au genou[1].

Aujourd'hui un bas désigne une fine et longue chaussette utilisée par les femmes pour tenir chaud, par souci d'élégance ou de séduction. Généralement en soie ou en nylon, il peut être très fin (8 ou 10 deniers) et presque transparent (bas voile), avec ou sans couture, ou légèrement plus épais et élastique (15 à 20 deniers). Le bas gaine la jambe depuis le pied jusqu'en haut de la cuisse, à la différence du collant qui comporte une culotte attenante.

Au Québec et en Belgique francophone, le terme « bas » désigne aussi les chaussettes courtes.

Sommaire

Historique

À l'origine vêtement masculin porté par les Scythes et autres peuples orientaux, l'on trouve sa représentation sur les bas-reliefs de la cité de Persépolis où il fait partie des présents offerts aux souverains de l'empire dès le VIe siècle av. J.-C..

Le nylon, apparu en 1939, en révolutionne la fabrication industrielle sous l'argument qu'il était censé ne plus filer. Présent dans le paquetage des GI dés le débarquement en Normandie, il sert de monnaie d'échange en territoire libéré de l'occupation allemande. En 1942, les Américaines mettent leurs bas aux enchères pour soutenir l'effort de guerre et permettre l'achat de parachutes à l'armée[2].

Le bas sera populaire jusqu'au début des années 1960 où l'apparition des collants va le faire oublier quelques temps, d'autant plus que ces derniers permettent le port de la minijupe réinventée par Mary Quant en 1962 et connaissant dès lors un succès quasi immédiat.

Après le règne des collants, la principale motivation des femmes qui portent des bas semble être la volonté de séduction et d'élégance. Dans les années 1980, Chantal Thomass crée une collection où les bas et le porte-jarretelles apparaissent comme sexy[2].

Pourtant, les stéréotypes ont souvent lié par le passé les bas à la luxure ou aux femmes dites « de petite vertu » pour redevenir dans les années 1990, celui du raffinement avec l'avènement du porno-chic popularisé notamment par le photographe Helmut Newton.

Types de bas

Il existe deux types de bas :

  • les bas « auto-fixants » : ils tiennent seuls en haut de la cuisse au moyen d'une bande de dentelle anti-glisse (bande caoutchoutée sur l'intérieur ou simple bande élastique) ;
  • les bas « simples » ou « ordinaires » : ils nécessitent un porte-jarretelles (ou un serre-taille), une guêpière ou une jarretière pour rester tendus.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Références

Note

  1. Lingerie, Parkstone, 2005. ISBN 1-85995-968-7
  2. a  et b Le vêtement, M.N. Boutin-Arnaud, S. Tasmadjian, Éditions Nathan, 1997. ISBN : 2-09-182472-0
  • Portail de la lingerie Portail de la lingerie
  • Portail de la mode Portail de la mode

Ce document provient de « Bas ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bas de laine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bas de laine — ● Bas de laine cachette où l on met de l argent économisé ; les petites économies, la petite épargne …   Encyclopédie Universelle

  • Le Bas de laine — Le Bas de laine[1] est un film muet français réalisé par Louis Feuillade et sorti en 1911. Distribution Maurice Mariaud Renée Carl Lien externe Le Bas de laine sur l’Internet Movie Database …   Wikipédia en Français

  • laine — [ lɛn ] n. f. • déb. XIIe; lat. lana 1 ♦ Matière souple provenant du poil de l épiderme des ovidés et de quelques autres mammifères, constituée par des fibres pouvant être utilisées comme textile. Bêtes à laine : agneaux, brebis, béliers, moutons …   Encyclopédie Universelle

  • bas — bas, basse 1. (bâ, bâ s ; l s se lie : un coeur bas et lâche, dites : bâ z et....) adj. 1°   Qui a peu de hauteur. Maison basse. Rives plus basses. Un siége bas. Le plafond est bas. La porte est basse. Cet animal est très bas sur ses jambes.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • laine — LAINE. s. f. Ce qui couvre la peau des moutons, ce qui leur tient lieu de poil. Laine blanche. laine noire. laine grasse. laine fine. grosse laine. bonne laine. laine courte. grande laine. mouton bien couvert, bien fourni de laine. floccon de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bas-bleu — [ bablø ] n. m. • 1821; dans un contexte angl. av. 1786; trad. de l angl. blue stocking ♦ Péj. Femme à prétentions littéraires; intellectuelle pédante. Des bas bleus. « Vous me faites pérorer comme un bas bleu » (Loti). Adjt Elle est intelligente …   Encyclopédie Universelle

  • bas — 1. bas, basse [ ba, bas ] adj., n. m. et adv. • déb. XIIe; bas lat. bassus I ♦ Dans l espace 1 ♦ Qui a peu de hauteur. Maison basse. Mur bas. Salle basse. Un appartement bas de plafond. Table basse. Voiture très basse. ⇒ surbaissé. Loc. Être bas… …   Encyclopédie Universelle

  • LAINE — n. f. Poil doux, épais et frisé qui croît sur la peau des moutons et de quelques autres animaux. Laine de mouton, de mérinos, de métis, de vigogne. Mère laine. Laine crue. Basse laine. Laine blanche. Laine noire. Laine grasse ou en suint. Laine… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • LAINE — s. f. Poil doux, épais et frisé qui croît sur la peau des moutons, et de quelques autres animaux. Laine de mouton, de mérinos, de métis, de vigogne. Laine d Espagne. Mère laine. Laine crue. Basse laine. Laine blanche. Laine noire. Laine grasse ou …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Laine De Verre — La laine de verre est un matériau se présentant comme un matelas de fibres de verre extrêmement fines[1]. On l utilise dans le bâtiment comme isolant thermique, isolant acoustique ou absorbant acoustique, ou pour la protection contre l’incendie.… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”