Barville (Vosges)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barville.

48° 23′ 05″ N 5° 47′ 15″ E / 48.3847222222, 5.7875

Barville
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Neufchâteau
Code commune 88036
Code postal 88300
Maire
Mandat en cours
Bernard Mathieu
2008 - 2014
Intercommunalité sans
Démographie
Population 81 hab. (2006)
Densité 9,6 hab./km²
Gentilé Barvillois(es)
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 05″ Nord
       5° 47′ 15″ Est
/ 48.3847222222, 5.7875
Altitudes mini. 291 m — maxi. 405 m
Superficie 8,45 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Barville est une commune française, située dans le département des Vosges et la région Lorraine.

Ses habitants sont appelés les Barvillois.

Sommaire

Géographie

Histoire

  • Origine du nom

La version la plus courante et néanmoins peu probable est que Barville tient son nom du bar, poisson qui était fréquent dans le Vair, la rivière qui borde la commune. Ce poisson de mer, exceptionnellement présent dans les estuaires en marée montante ne peut aucunement se trouver en rivière continentale. Il n'est pas avisé de retenir cette version. [réf. nécessaire]

La seconde hypothèse peut être historique. Thierry le Diable, a hérité du château de châtelet (dicte "Le Châstelet") au XIII ème siècle à la mort de son père Ferry Ier seigneur de Bitche. Il épousa Gertrude fille de Mathieu II lui même fils de Ferry II Duc de Lorraine, frère de Thierry le diable, qui aurait souhaité garder une marque des origines Baroises de sa belle-sœur Agnés de Bar. [réf. nécessaire]

La dernière version est toponymique et sûrement la plus probable. Bar a pour origine toponymique *barr qui signifie un lieu situé en hauteur ou au sommet. La forteresse du Châtelet se trouvait surmontée par le village en évolution autour de la cure (où résidait le Chapelain) et la chapelle située à l'emplacement du cimetière atuel. Cette position aurait favorisé le choix de nommer "le village du haut" Barville.

  • Origines religieuses

En 1584, les terres de la Baronnerie du Châtelet comprenaient les châteaux et villages de : Coussey, Attignéville, Autigny la Tour, Harchéchamp, Fruze, Pompierre, Rouvres la Chétive et Sartes. Barville, encore loin d'être considéré comme un village regroupait sur ses hauteurs l'église (ou chapelle) et le logement du Chapelain qui fut remplacé par la cure datant de 1610 renommée par la suite "le manoir de Barville". Ce lieu de culte dépendait depuis 1226 de l'Abbaye de l'Etanche que les Dames Secrêtes de Remiremont avaient octroyé en contre partie de céder deux tiers des dîmes et le droit de présentation à la cure. La chronique précise que plus tard Louis XIV aurait séjourné à la cure pendant son passage pour rejoindre l'Alsace en guerre et s'y serait confessé.

  • Le chatelet

Au XIIIe siècle, Thierry dit le diable, fils cadet de Ferry Ier seigneur de Bitche devînt la souche de la famille du Châtelet. Sur ses terres, Thierry bâtit une grosse tour sur une éminence de terrain dominant le Vair et formant une presqu'île entourée par une des méandres du Vair. Cette tour fut appelée "le Chastelet" et c'est elle qui donna son nom aux descendants de son constructeur. Elle devient à son tour un donjon et chasteil dudit "Chastelet" en 1384. Puis, un bourg s'éleva au pied de la forteresse à son tour entouré d'une muraille. Celle-ci avait également ses tours : tours communes de la ville, tour carrée en 1735, tour de la Chancellerie et la tour de Lorraine séante à l'un des coins du bourg du Chastelet. Sur les hauteurs du bois actuel de Barville se trouvaient des croix de pierre. C'est là que se trouvait la potence où l'on pendait les malfaiteurs, criminels et autres paysans qui aient commis le crime de déplaire au seigneur. On dit encore, quand on passe à cet endroit, qu'on passe devant "la justice".

Blason Blasonnement
D'or à la bande de gueules chargée de trois fleurs de lys d'argent.
Commentaires : Il s’agit du blason de la famille du Châtelet, d’ancienne chevalerie. Cette famille est l’une des quatre familles dites « Grands chevaux de Lorraine ».
  • Barville de 1654 à 1870

L'origine de la création du village est inconnue mais on peut croire que son évolution s'est accélérée dans le courant du XIVe siècle avec sa séparation du seul fief reconnu du Châtelet. Les actes de baptêmes, mariages et sépultures commencent en 1654. On y retrouve mentionnées les maisons de Bassompierre, d'Anglure (Comte de Bourlémont), de Maillard, d'Hennezel, du Vignot, des Evrard et de La Borde.

Sous Napoléon 1er, Mathieu de Barville revient au village pensionné après 14 campagnes. Il est nommé maire du village en 1814. Un Général nommé Royer habitait le Châtelet et fut anobli comme Baron par l'Empereur. A la révolution de 1848, les plaques de cheminées portant les fleurs de lys sont retournées afin de se conformer au décret. En 1870, Rol Emile succède à Mathieu de Barville, alors âgé de 87 ans ce qui est exceptionnel à cette époque, et restera maire pendant 14 ans. A la déclaration de la guerre, Passetemps Théodore et Colnet Charles s'engagèrent comme francs-tireurs au camp de la vacheresse. Le 15 août 1870 l'armée de Mac-Mahon passe en débandade et le 16 août les Allemands envahissent le village.

  • Les enfants de Barville / Harchechamp Morts pour la France pendant la première guerre mondiale
    • Barville : Henri Ladrange; Jse Merlin; Aimé Noël; Georges Chauvet; Gaston Durand.
    • Harchechamp : Marcel Thiéry; Maurice Dufort; Ch. Hyeuguenne; Georges Renaux; Henri Derbanne; Are Mangeot; Georges Joecker; Louis Mathieu; Louis Voriot; Jean Cripia.
    • Quatre soldats reposent au cimetière communal dans des sépultures militaires individuelles :
    • Louis Voriot, Classe 1918 (20 ans), 55e Bataillon de chasseurs à pieds, mort pour la France le 9 novembre 1918. D'après les recherches, Louis Voriot serait décédé à 2 jours de l'armistice dans les derniers combats pour repousser l'ennemi dans la bataille de Rocroi dans les Ardennes.
    • Ernest Delaunai, Classe 1890 (47 ans), 238e régiment d'infanterie, décédé le 16 février 1917. Le soldat Delaunai n'est pas habitant de la commune et la mention "décédé" confirmerait qu'il serait mort de maladie lors de son passage dans le village.
    • Louis Mathieu, Classe 1916 (22 ans), 88e régiment d'infanterie, mort pour la France le 11 juin 1918.
    • Georges Chauvet, Classe 1900 (38 ans), 68e régiment d'infanterie, mort pour la France le 30 septembre 1918.

Patrimoine

  • Un inventaire topographique a été réalisé par les services de l’inventaire : Église Paroissiale Saint-Epvre, Fermes, Croix, Demeure dit le Château, Labreuvoir[1].

Curiosités

Jusqu'en 1995, le village avait un sonneur de cloches, Roland Aubertin. C'est à sa retraite que les sonneries ont été automatisées.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 en cours Bernard Mathieu / /
1977 1989 Alain Bernard / VRP
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique (Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
59 93 83 88 90 71 81 82
Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes

Personnages célèbres

Notes et références

  1. Le patrimoine architectural et mobilier de la commune sur le site officiel du ministère français de la Culture (Bases Mérimée, Palissy, Palissy, Mémoire, ArchiDoc), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (archives photographiques) diffusion RMN, et service régional de l'inventaire général de la Région Lorraine
  2. Barville sur le site de l'Insee

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barville (Vosges) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barville, Vosges — is a village and commune in the Vosges département of northeastern France.ee also*Communes of the Vosges department …   Wikipedia

  • Barville — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden in Frankreich: Barville (Eure), Gemeinde im Département Eure Barville (Orne), Gemeinde im Département Orne Barville (Vosges), Gemeinde im Département Vosges mit Namenszusatz: Barville en Gâtinais, Gemeinde… …   Deutsch Wikipedia

  • Barville — is the name or part of the name of several communes in France:*Barville, Eure, in the Eure département *Barville, Orne, in the Orne département *Barville, Vosges, in the Vosges département *Barville en Gâtinais, in the Loiret département …   Wikipedia

  • Barville — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Barville, commune française de l Eure ; Barville, commune française de l Orne ; Barville, commune française des Vosges ; Barville, ancienne …   Wikipédia en Français

  • Communes of the Vosges department — The following is a list of the 515 communes of the Vosges département in France. INSEE code …   Wikipedia

  • Liste des monuments historiques des Vosges — Cet article recense les monuments historiques du département des Vosges, en France. Sommaire 1 Généralités 2 Liste 2.1 A 2.2 B …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Communes Des Vosges — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Vosges …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes des Vosges — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Vosges. Sur les autres projets Wikimedia : « Armorial des communes des Vosges », sur Wikimedia Commons (ressources multimédia) Somm …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes des vosges — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Vosges …   Wikipédia en Français

  • Liste der Gemeinden im Département Vosges — Das französische Département Vosges umfasst 515 Gemeinden in 3 Arrondissements und 51 Kantonen. 429 Gemeinden haben sich in 43 Kommunalverbänden (Communauté de communes) zusammengeschlossen (Stand: 1. September 2011) einwohnerstärkste Gemeinde:… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”