Bartonellose

Bartonella

Comment lire une taxobox
Bartonella
 Endocardite à Bartonella henselae. (Les bactéries sont les petits grains noirs)
Endocardite à Bartonella henselae.
(Les bactéries sont les petits grains noirs)
Classification classique
Règne Bacteria
Embranchement Proteobacteria
Classe Alpha Proteobacteria
Ordre Rhizobiales
Famille Bartonellaceae
Genre
Bartonella
R.P.Strong, E.E.Tyzzer & A.W.Sellards , 1915
Espèces de rang inférieur
  • Voir texte
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Les espèces du genre Bartonella sont des bactéries Gram négatif. Les différentes maladies liées à Bartonella sont des bartonelloses.

Sommaire

Cycle d'infection

Le modèle couramment accepté est que généralement les vecteurs de transmission des bartonelles sont les arthropodes suceurs de sang et que les hôtes réservoirs de la bactérie sont des mammifères.
Immédiatement après l'infection, la bactérie colonise une première niche, l'endothélium.
Tous les 5 jours, une partie des bactéries est libérée dans le sang où elles infectent les érythrocytes.

Chez l'homme

On connaît 19 espèces de Bartonella, une dizaine étant pathogène pour l'homme, les trois plus fréquentes étant

Bartonella bacilliformis

Article détaillé : Bartonella bacilliformis.

Ce germe est le premier du genre à avoir été reconnu. Il serait le plus souvent (ou toujours ?) transmis par une mouche spécifique, Lutzomyia verrucarum, présente uniquement au niveau de la cordillère des Andes.

  • Il provoque la maladie de Carrión, la fièvre d'Oroya, la verruga du Pérou.

Bartonella quintana

Cette bartonelle provoque essentiellement la fièvre des tranchées, décrite durant la Première Guerre mondiale. La maladie ne sévit actuellement qu'en conditions de déficit en hygiène.
Rarement, elle peut provoquer une endocardite. Elle cause l' angiomatose bacillaire qui peut aussi être induite par Bartonella henselae, caractérisée par une prolifération de petits vaisseaux sous la peau, mais également dans d'autres organes.

  • Zone d'endémie : monde entier

Bartonella henselae

L'hôte servant de réservoir principal du bacille est réputé être le chat (domestique ou errant). Cette bactérie provoque :

    • la Maladie des griffes du chat (voir aussi paragraphe suivant) : cette maladie au nom facile à retenir est aussi appelée lymphoréticulose bénigne d’inoculation ou lymphogranulome bénin. Il s'agit du principal responsable de cette maladie.
    • Bacille angiomatosis, Bacille peliosis
    • des Endocardites
    • une Bacteremia avec fièvre
    • une neurorétinite
  • Zone d'endémie : monde entier

Bartonella clarridgeiae

  • Hôte servant de réservoir pour le bacille : Le chat a d'abord été considéré comme vecteur principal, mais des piqures d'Arthropode ont été soupçonnées car 72 % des cas apparaissent de juin à décembre, et de fréquentes co-infection Borrélia-Bartonella font penser que les tiques puissent être un vecteur vers l'homme plus fréquent que les griffures de chat [1].
  • Cette bactérie provoque la maladie dite « maladie des griffes du chat »

Bartonella koehlerae

  • Hôte servant de réservoir pour le bacille : chat

Bartonella elizabethae

  • Hôte servant de réservoir pour le bacille : rat

Bartonella vinsonii

  • Hôte servant de réservoir pour le bacille : souris et chien

Bartonella grahamii

  • Hôte servant de réservoir pour le bacille : souris
  • Cette bactérie provoque : endocardite

Bartonella washoensis

  • Hôte servant de réservoir pour le bacille : écureuil
  • Cette bactérie provoque : myocardite

Bartonella rochalimae

Il a été décrit pour la première fois en 2007 chez un patient fébrile de retour du Pérou[2].

Origine du nom bartella

La Bartonella a été nommé en référence au docteur Thompson, un microbiologiste argentin, travaillant au Pérou.

Co-infections possibles

Diverses études ont montré de fréquentes coinfections des tiques par Bartonella henselae et d'autres « maladies à tiques » parfois susceptibles de doublement toucher le système nerveux [3].

Des synergies entre Babesia et Borrélia pourraient contribuer à l'aggravation et à la chronicité de la maladie. [4]

En juillet 1999, une étude néerlandaise basée sur la PCR détectait des bartonelles chez 70 % des tiques testées (contre 45 % pour les ehrlichia et 13 % pour les borrélies)[5]

Peu après une étude montrait que 19 % des tiques du cerf étudiées en Californie portaient des bartonella [6] et on en a trouvé chez un grand nombre de mammifères dont la plupart portait aussi des borrelia, ehrlichia et babesia.

Une autre étude détectait dans le Midwest américain que 46 % des souris à pattes blanches portaient des borrelia (détectées par mise en culture), alors que 12 % portaient des babésia (détectées par PCR) et 5 % à 10 % portaient des bartonella (mise en évidence par cultures).

Notes et références

  1. Lesley Ann Fein, MD, MPh. ; Cat-Scratch Disease--A New Tick-Borne Disease ? Journal of Spirochetal and Tick-Borne Diseases. Vol. 9, No. 1, 2002. pp. 23-25
  2. Eremeeva ME, Gerns HL, Lydy SL, Bacteremia, fever, and splenomegaly caused by a newly recognized bartonella species, New eng J Med, 2007:356:2381-2387
  3. Eskow E. Rao V, Mordechai E. Concurent infection of the central nervous system by B burdgorferi and Bartonella henselae. Arch Neurol. 2001 ; 58:1357-1363
  4. Krause PJ. Telford SR, Spielman A. et al. Concurrent Lyme disease and babesiosis. Evidence for increased severity and duration of illness. JAMA, 1996;21:1657-1660
  5. Schouls LM et al. Detection and identification of Ehrlichia, Borrelia burdgorferi sensu lato, and Bartonella species in Dutch Ixodes ricinus ticks. J Clin Microbiol. 1999;37:2215-2222
  6. Chang CC, et al; Molecular evidence of Bartonella sp. in questing adult Ixodes pacificus ticks in California J Clin Microbiol. 2001;39(4):1221-1226

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la microbiologie Portail de la microbiologie
Ce document provient de « Bartonella ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bartonellose de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bartonellose — ● bartonellose nom féminin Maladie infectieuse due à une bactérie à Gram négatif, Bartonella bacilliformis, transmise à l homme par la piqûre d un insecte, le phlébotome, du genre Lutzomyia …   Encyclopédie Universelle

  • Bartonellose — Klassifikation nach ICD 10 A44 Bartonellose A44.1 Systemische Bartonellose Oroya Fieber A44.2 …   Deutsch Wikipedia

  • Bartonellose — Bartonello̱se [zu ↑Bartonella] w; , n, in fachspr. Fügungen: Bartonello̱sis, Mehrz.: ...llo̱ses: durch Parasiten der Gattung Bartonella hervorgerufene Bluterkrankung …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Bartonellose — Bar|to|nel|lo|se die; , n <nach dem Erreger Bartonella (dies nach dem amerik. Naturforscher B. S. Barton, 1768 1815) u. zu 1↑...ose> eine Bluterkrankung …   Das große Fremdwörterbuch

  • Bartonellosen — Klassifikation nach ICD 10 A44 Bartonellose A44.1 Systemische Bartonellose Oroya Fieber A44.2 …   Deutsch Wikipedia

  • CIM-10 Chapitre 01 : Certaines maladies infectieuses et parasitaires — Index CIM 10 Chapitre I : A00 B99 Chapitre II : C00 D48 Chapitre III : D50 D89 Chapitre IV : E00 E90 Chapitre V : F00 F99 Chapitre VI : G00 G99 Chapitre VII : H00 H59 Chapitre VIII : H60 H95 …   Wikipédia en Français

  • CIM-10 Chapitre I: Certaines maladies infectieuses et parasitaires — CIM 10 Chapitre 01 : Certaines maladies infectieuses et parasitaires Index CIM 10 Chapitre I : A00 B99 Chapitre II : C00 D48 Chapitre III : D50 D89 Chapitre IV : E00 E90 Chapitre V : F00 F99 Chapitre VI : G00 G99 Chapitre VII : H00 H59 …   Wikipédia en Français

  • Carrion's Disease — Klassifikation nach ICD 10 A44.0 Systemische Bartonellose, inkl. Oroya Fieber …   Deutsch Wikipedia

  • Carrión's Disease — Klassifikation nach ICD 10 A44.0 Systemische Bartonellose, inkl. Oroya Fieber …   Deutsch Wikipedia

  • Carrión Disease — Klassifikation nach ICD 10 A44.0 Systemische Bartonellose, inkl. Oroya Fieber …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”