Barthélémy Toguo

Barthélémy Toguo est un artiste camerounais né en 1967 au Cameroun. Il vit entre Paris et Bandjoun.

Sommaire

Biographie

Après avoir fait des études à l'école des beaux-arts d'Abidjan en Côte d'Ivoire, il est reçu à l'École supérieure d'art de Grenoble, où il continue son apprentissage artistique, qu'il terminera à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf.

Il travaille aussi bien la vidéo, la photo, la peinture, le dessin et la sculpture, que l'installation et la performance.

L’œuvre

« Une exposition où chacun a sa propre interprétation » (citation pour l'exposition qui se déroulait au Palais de Tokyo en même temps que celle de Wang Du).

Première exposition monographique de Toguo dans une institution parisienne, elle commence le 13 octobre 2004, précédée, le 12 octobre, par une performance artistique de danse, lors du vernissage, sur l'une des sculptures de Toguo, Climbing Down[1], sculpture constituée de lits empilés les uns sur les autres avec des sacs (à carreaux jaune, rouge, bleu...), des « cabats » qui pendent de tous les côtés et, au pied du lit, des valises.

On peut voir également toute une installation qui comporte plusieurs scènes. Dans l'une de ces scènes (The World Greastest), Toguo marie la vidéo, les sculptures et le dessin, ce qui représente à ses yeux un jeu de va-et-vient des sentiments amoureux, de peur, de souffrance, d'emprisonnement.

Mais on retrouve également une série d'aquarelles qui représentent plutôt une interrogation sur la sexualité, les plaisirs ou encore ses pratiques, ses troubles, « esquisses du corps inachevés, amputés, aux gestes laissés en suspens de peur d'en signer la beauté définitive. »

Dans le cadre de la Fiac 2007, une de ses œuvres, In the Spotlight, a été exposée dans les Jardins des Tuileries à Paris.

Expositions (sélection)

  • 2011 :
  • 2010 :
    • « The Lost Dogs’ Orchestra », galerie Lelong, Paris
    • « Devils head », salon du dessin contemporain, Hadrien de Montferrand Gallery, Pékin
    • Rencontre de Bamako – Foto Museum Anvers, Johannesburg Art Gallery, Cape Town National Gallery, and Centre culturel Franco-Mozambicain, Maputo, Mozambique
    • Cissé / Toguo – Performance « Lamentations », Biennale de Dakar, Institut français de Dakar
    • « The World Examination », Centre d’art contemporain de Châtellerault
    • « Liberty leading the people », Fondation Gulbenkian, Lisbonne
    • « Barthélémy Toguo / Pascal Pinaud, Workshop and performance », Villa Arson, Nice
    • « Lyrics Night », Royal Museum of Bandjoun
    • Galerie de la ville de Poitiers
    • Centre culturel français de Pointe Noire
  • 2009 : « The aids issue cannot be solved thanks to the distribution of condoms[2]. Benedict XVI », Mario Mauroner Contemporary Art, Vienne, Autriche
  • 2008 :
    • « Heart Beat », Baltic, Center of Contemporary Art, New-Casttle, Royaume Uni
    • « Spiritual genocide »
    • « Art Brussels », Bruxelles, Belgique
    • « The Devilish Human Temptations », Mario Mauroner Contemporary Art, Vienne, Autriche
  • 2007 :
    • « Purifications »
    • « Arco 2007 », Madrid, par Mario Mauroner Contemporary Art, Salzbourg et Vienne, Autriche
  • 2006 :
    • « La Magie du souffle », Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marseille
    • « The Wildcats’ Dinner », Ateliers d’artistes de la ville de Marseille
    • « The Wildcats’ Dinner », Mario Mauroner Contemporary Art, Salzbourg, Autriche
  • 2005 : « The Human Mirror », École supérieure d’art, Lorient, France
  • 2004 :
    • « The Sick Opera », Palais de Tokyo, Paris
    • « Swallowing the World / Avalez le monde », aliceday, Bruxelles
    • « La guerre des sexes n’aura pas lieu », École des beaux arts de Valence, France
  • 2003 : « Pure and Clean », Institute of Visual Art Milwaukee, Wisconsin, États-Unis
  • 2002 :
    • « Puk, Puk, Puk », CCC, Tours
    • « Emergency Exit », Le Lieu unique, Nantes (cat)
    • « Épidémies », Goethe Institut, Yaoundé, Cameroun
  • 2001 :
    • « Das Bett », école régionale des beaux-arts de Dunkerque
    • « Art Unlimited », Art Basel, Bâle, Suisse
    • The Box Associate Gallery, Turin, Italie
  • 2000 :
    • « Virgin Forest », La Criée, centre d’art contemporain, Rennes (cat)
    • « Pénicilline », centre culturel français, Turin, Italie
  • 1999 :
  • 1998 : « Parasites », centre d’arts plastiques, Saint-Fons (cat)
  • 1996 : Goethe Institut, Yaoundé, Cameroun
  • 1994 :
    • « Pôle européen », Saint-Martin d’Hères, Grenoble, France
    • « The Pregnant Mountain », Robert Miller Gallery, New York
    • « "road for exile" Carpe Diem Arte e Pesquisa », Palace of Marquis de Pombal, Lisbonne, Portugal
    • « ... et la parole fut », Frac, île de la Réunion, Saint-Denis de la Réunion
    • « The world examination », Item Éditions[3], Paris

Bibliographie

Ouvrages monographiques

  • 2005 : The Human Mirror, école supérieure d’art, Lorient
  • 2004 : The Sick Opera, Palais de Tokyo, site de création contemporaine, Paris Musées
  • 2003 : Eroticotoguo, onestar press, Paris
  • 2002 :
    • Emergency exit, Le Lieu Unique, Nantes
    • You don’t know what you are missing, Filigranes Éditions
  • 2001 :
    • Das Bett, école régionale des Beaux-Arts de Dunkerque
    • Die Tageszeitung, Small Noise, Bruxelles, Belgique
  • 2000 : Labyrinth Process, La Criée centre d’art contemporain, Rennes / Michel Baverey éditeur
  • 1999 :
    • Virgin Forest, La Criée, centre d’art contemporain, Rennes
    • Migrateurs, ARC, Musée d’art moderne de la Ville de Paris
  • 1998 : Parasites, centre d’arts plastiques, Saint-Fons

Collectif

  • « Les 50 personnalités qui font le Cameroun : Barthélémy Toguo », Jeune Afrique, n° 2520-2521, du 26 avril au 9 mai 2009, p. 42

Lien externe

Notes et références

  1. (fr) Isabelle Renard, « Zoom sur : Climbing down de Barthélémy Toguo » sur histoire-immigration.fr. Consulté le 6 mai 2011. L'œuvre est exposée à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration depuis octobre 2007.
  2. « La question du sida ne peut pas être résolue par la distribution de préservatifs. » Benoît XVI.
  3. Barthélémy Toguo sur le site de Item Éditions.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barthélémy Toguo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barthelemy Toguo — Barthélémy Toguo Barthélémy Toguo est un artiste né en 1967 au Cameroun et vit entre Paris et Bandjoun. Après avoir fait des études à l école des Beaux Arts d Abidjan en Côte d Ivoire, il est reçu à l École supérieure d art de Grenoble où il… …   Wikipédia en Français

  • Barthélémy Toguo — (* 1967 in M’Balmayo in Kamerun) ist ein kamerunischer Maler, Fotograf und Bildschnitzer. Barthélémy Toguo studierte von 1989 bis 1993 an der Schule der schönen Künste in Abidjan (Elfenbeinküste), zwischen 1993 und 1996 an der Kunsthochschule in… …   Deutsch Wikipedia

  • Barthélémy Toguo — Saltar a navegación, búsqueda Barthélémy Toguo, pintor camerunés nacido en 1967. Vive entre París y Bandjoun. Después de estudiar Bellas Artes en Abidjan en Costa de Marfil, asistió a la École supérieure d Art de Grenoble y más tarde su formación …   Wikipedia Español

  • Barthélémy Toguo — Barthélémy Toguo, is a Cameroonian painter born in 1967. He lives in Paris and Bandjoun. He has also worked with photographs, sculpture, videos. He studied Fine Arts in Abidjan in Ivory Coast, École supérieure d Art de Grenoble and the… …   Wikipedia

  • Toguo — Barthélémy Toguo (* 1967 in M’Balmayo in Kamerun) ist ein kamerunischer Maler, Fotograf und Bildschnitzer. Barthélémy Toguo studierte von 1989 bis 1993 an der Schule der schönen Künste in Abidjan (Elfenbeinküste), zwischen 1993 und 1996 an der… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/To — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Biennale de Dakar — La Biennale d art africain contemporain de Dakar au Sénégal se tient depuis 1990. Son rôle est de mettre en avant la richesse de la création plastique de tout le continent africain, afin de la valoriser et de promouvoir. La biennale c est… …   Wikipédia en Français

  • List of Cameroon-related articles — Articles (arranged alphabetically) related to Cameroon include: A *Patrice Abanda *Abbia (game) * *Théophile Abega *Hamadjoda Abjoudi *Abong Mbang *Accord de Cooperation Economique Monetaire et Financiere *Achirimbi II *Simon Achidi Achu *Act of… …   Wikipedia

  • Moscow Biennale — State Historical Museum (former Lenin Museum), Moscow The Moscow Biennale of Contemporary Art is one of the most important Russian cultural events and was founded in 2003. Contents …   Wikipedia

  • Peter Doroshenko — (born 1962 in Chicago, IL) is the President and Artistic Director of the Pinchuk Art Centre, Kiev, Ukraine. [ [http://pinchukfund.org/en/media/press releases/2007/68.html American Curator Peter Doroshenko Appointed as the President of… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”