Barthélemy-Gabriel Rolland d'Erceville
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rolland.

Barthélemy-Gabriel Rolland de Chambaudoin d'Erceville (18 août 1730-20 avril 1794) était un homme politique français du XVIIIe siècle.

Biographie

Premier comte de Chambaudoin par érection de la seigneurie en comté (par lettres patentes de Louis XV de janvier 1770[1]), Seigneur d’Allainville, Annemont, Ardouville, Aubreuil, Erceville, Fontferrière, Gloriette, Judinville, La Muette, Trémeville, et Samois.

Issu d'une famille originaire de Villefranche d'Albigeois (Tarn) établie à Paris en la personne de son grand-père Barthélémy Rolland (1647-1718), banquier et agent de change, contrôleur général de l'extraordinaire des guerres, conseiller secrétaire du roi, maison et couronne de France en la grande chancellerie, nommé en mai 1691 et reçu le 11 juillet 1691 (charge anoblissante). Aïeul de l'ensemble de la famille Rolland de Chambaudoin d'Erceville subsistante.

Père du préfet Barthélémy François Rolland de Chambaudoin, il était également beau-père du ministre et académicien Antoine-François-Claude Ferrand.

Il fut conseiller au Parlement de Paris et commissaire aux enquêtes du Palais (2 septembre 1749), puis président au Parlement de Paris aux requêtes par provisions (7 juillet 1760), membre de la commission des finances (brevet du 21 décembre 1763).

Il fut un des commissaires chargés de la réorganisation et de l'administration des collèges de l'Université, après l'expulsion des Jésuites en 1762.

Il mourut guillotiné avec plusieurs de ses collègues du Parlement de Paris.

Son ami Voltaire disait de lui qu'il était "L’homme le plus riche et le plus méchant du royaume".

Œuvre

  • Recueil de plusieurs des ouvrages de Monsieur le Président Rolland, imprimé en exécution des délibérations du bureau d'administration du collège Louis-Le-Grand, des 17 janvier & 18 avril 1782. À PARIS Chez P.G. Simon & N.H. Nyon 1783.
  • Président Rolland [Barthélemy-Gabriel Rolland d'Erceville], Recherches sur les prérogatives des dames chez les Gaulois, sur les cours d'amour, etc, Journal de Paris; Année littéraire; Journal polytype des sciences et des arts (Mars 1787), Tome III, p. 143-50

Notes et références

  1. Le roi Louis XV érigea la seigneurie de Chambaudoin en comté par lettres patentes de janvier 1770, « [...] voulant, dit-il dans ces lettres, faire connaître de plus en plus l'estime dont nous honorons le président ROLLAND [...] nous croyons devoir ajouter aux différentes grâces que nous lui avons accordées, celle d'ériger en comté, en sa faveur et de ses descendants mâles à l'infini, sous le nom de comté de Chambaudoin, la terre, justice, et châtellenie de Chambaudoin et de son territoire, sises paroisse d'Erceville en Beauce [... ] »

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barthélemy-Gabriel Rolland d'Erceville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barthélémy François Rolland de Chambaudoin — Pour les articles homonymes, voir Rolland. Barthélémy François Rolland de Chambaudoin Naissance …   Wikipédia en Français

  • Rolland — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Roland (homonymie). Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Academie des belles-lettres, sciences et arts de La Rochelle — Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation officielle en 1732 de l’Académie Royale des belles lettres de La Rochelle. Lors de la… …   Wikipédia en Français

  • Académie Des Belles-lettres, Sciences Et Arts De La Rochelle — L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation officielle en 1732 de l’Académie Royale des belles lettres de La Rochelle. Lors de la Révolution française, l’Académie est dissoute et les collections… …   Wikipédia en Français

  • Académie Royale de La Rochelle — Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation officielle en 1732 de l’Académie Royale des belles lettres de La Rochelle. Lors de la… …   Wikipédia en Français

  • Académie Royale de la rochelle — Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation officielle en 1732 de l’Académie Royale des belles lettres de La Rochelle. Lors de la… …   Wikipédia en Français

  • Académie Royale des belles-lettres de La Rochelle — Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation officielle en 1732 de l’Académie Royale des belles lettres de La Rochelle. Lors de la… …   Wikipédia en Français

  • Académie des belles-lettres, sciences et arts de La Rochelle — Cet article concerne l assemblée des gens de lettres, de savants et d artistes de La Rochelle. Pour l Académie protestante, voir Académie de La Rochelle. L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation… …   Wikipédia en Français

  • Académie des belles-lettres, sciences et arts de la rochelle — L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation officielle en 1732 de l’Académie Royale des belles lettres de La Rochelle. Lors de la Révolution française, l’Académie est dissoute et les collections… …   Wikipédia en Français

  • Académie royale de La Rochelle — Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle L’Académie des belles lettres, sciences et arts de La Rochelle est née de la transformation officielle en 1732 de l’Académie Royale des belles lettres de La Rochelle. Lors de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”