200e millénaire av. J.-C.

CCe millénaire av. J.-C.

CDe millénaire av. J.-C. | CCCLe millénaire av. J.-C. | CCCe millénaire av. J.-C. | CCLe millénaire av. J.-C. |
CCe millénaire av. J.-C.
| CLe millénaire av. J.-C. | CXLe millénaire av. J.-C. | CXXXe millénaire av. J.-C. | CXXe millénaire av. J.-C.

Voir aussi : Liste des millénaires, Chiffres romains


Au sens strict, le CCe millénaire av. J.-C. couvre les années 200 000 av. J.-C. jusqu’en 199 001 av. J.-C. compris.

Toutefois, les dates n'étant pas précises à cette échelle, cet article couvre une période de cinquante mille années jusqu’en 150 001 av. J.-C. compris.

Sommaire

Événements

200 000 av. J.-C.

  • Asie Centrale :
    • Apparition de l’homme en Mongolie entre 200 000 et 100 000 avant notre ère. Les premières agglomérations humaines, découvertes dans le Sud des régions de Khangaï et du Gobi, livrent un grand nombre de pierres taillées et d’armes primitives, faites en partie de galets fluviaux, l’un des bouts du galet ayant été taillé pour le rendre tranchant. Elles peuvent servir à dépecer les animaux tués et à écorcher et préparer leurs peaux. Elles ont été fabriquées par l’homme de l'Ordos, découvert en 1920 et proche de l’Homme de Néandertal. Le climat du territoire de l’Ordos, à la fin du Paléolithique inférieur (-100 000), est beaucoup plus doux que de nos jours. Les montagnes sont couvertes de forêts de sapins et de feuillus. Les prairies des vallées nourrissent des troupeaux de mammouths, mais aussi des animaux des zones chaudes, comme les antilopes. Durant le Paléolithique moyen, de 100 000 à 40 000 avant notre ère, la période glaciaire modifie les modes de vie. Les hommes ont de plus en plus besoin de peaux d’animaux et d’abris de bois. Les outils de pierre se perfectionnent et se diversifient. Le feu est découvert, les hommes s’abritent dans des grottes, prennent les animaux au piège et creusent des fosses avec des pieux taillés en pointe.

190 000 av. J.-C.

180 000 av. J.-C.

160 000 av. J.-C.

  • Premiers ossements d’homme moderne découverts sur le site de Herto, en Éthiopie (Homo sapiens).
    • Selon les partisans du modèle dit de « l’arche de Noé », l’Homo sapiens aurait gagné l’Eurasie à partir de l’Afrique il y a environ 100 000 ans. D’autres chercheurs pensent que l’homme moderne, descendant d’Homo erectus, aurait une origine « multirégionaliste » et serait apparu dans de nombreux endroits en même temps, sous des formes adaptées à l’environnement local. Les échanges de gènes entre populations auraient imposé une seule espèce partout dans le monde. Entre ces deux modèles, il existe une théorie intermédiaire : l’espèce Homo sapiens proviendrait du mélange, à des degrés divers, de lignées anciennes migratoires, avec des populations locales, au Proche-Orient et en Asie.

Inventions, découvertes, introductions

Ce document provient de « CCe mill%C3%A9naire av. J.-C. ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 200e millénaire av. J.-C. de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”