Barthelemy-Jean-Baptiste Sanadon

Barthélemy-Jean-Baptiste Sanadon

Barthélemy-Jean-Baptiste Sanadon, plus connu sous le nom de Jean-Baptiste Sanadon, fut un évêque constitutionnel et un député à la Convention, né le 5 février 1729 à Évreux (Eure) et décédé le 9 février 1796 à Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques).

Sommaire

Biographie

Sanadon entra dans l’Ordre bénédictin. Il fut principal du collège de Pau, après avoir été professeur d'histoire et de littérature, se rallia aux idées de la Révolution. Il prêta le serment civique et fut élu évêque constitutionnel des Basses-Pyrénées le 2 mars 1790 (au deuxième tour, par 174 voix contre 96 à l’abbé Guirail). Il s’installa à Bayonne le 21 juin 1790 et prit possession de son évêché, malgré les protestations des anciens évêques de Lescar, d’Oloron et de Bayonne contre son « intrusion ».

Le 4 septembre 1792, les Basses-Pyrénées l'envoyèrent siéger à la Convention nationale (premier sur 6). Sanadon siégea parmi les modérés et répondit au troisième appel nominal dans le procès de Louis XVI : « Je vote pour la réclusion pendant la guerre, et à la paix, la déportation. » Il démissionna le 13 août 1793.

De retour à Bayonne, il fut détenu plusieurs mois dans la citadelle de Saint-Esprit en 1793 et libéré en 1794, puis passa en Espagne.

En 1785, il avait publié sous son nom un Essai sur la noblesse des Basques (Pau, impr. J.-P. Vignancour), extrait des papiers du chevalier Jacques de Bela[1].

Sources

  • Dictionnaire des parlementaires français (1789-1889).
  • Julien Vinson, « Pièces historiques de la période révolutionnaire en français et en basque », Bulletin de la Société des sciences, lettres et arts de Bayonne, 1887, pages 57-103 et Bibliographie de la Langue Basque, pages 240-241[2].

Notes

  1. Le chevalier de Bela était colonel du régiment de Royal-Cantabre créé en 1745 par ordonnance royale. Il composa un ouvrage intitulé Histoire des Basques, resté à l'état de manuscrit et conservé en trois tomes à la Bibliothèque nationale, Fonds français, nouvelles acquisitions, 20053, 20054, 20055.
  2. Cité par Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque - tome 4, Elkarlanean 2002 (ISBN 2 9131 5646 0) , page 59

Liens externes

Voir aussi

  • Portail de l’Eure Portail de l’Eure
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail des Pyrénées-Atlantiques Portail des Pyrénées-Atlantiques
Ce document provient de « Barth%C3%A9lemy-Jean-Baptiste Sanadon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barthelemy-Jean-Baptiste Sanadon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barthélemy-Jean-Baptiste Sanadon — Barthélemy Jean Baptiste Sanadon, plus connu sous le nom de Jean Baptiste Sanadon, fut un évêque constitutionnel et un député à la Convention, né le 5 février 1729 à Évreux (Eure) et décédé le 9 février 1796 à Sainte Marie (Pyrénées Atlantiques) …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Sanadon — Barthélemy Jean Baptiste Sanadon Barthélemy Jean Baptiste Sanadon, plus connu sous le nom de Jean Baptiste Sanadon, fut un évêque constitutionnel et un député à la Convention, né le 5 février 1729 à Évreux (Eure) et décédé le 9 février 1796 à… …   Wikipédia en Français

  • Évêque constitutionnel — En France, un évêque constitutionnel est un évêque catholique issu du clergé ayant prêté le serment de la Constitution civile du clergé entre 1791 et 1801 ou un évêque de l Ancien Régime ayant prété le serment. Les évêques constitutionnels sont… …   Wikipédia en Français

  • Eveque constitutionnel — Évêque constitutionnel En France, un évêque constitutionnel est un évêque issu du clergé ayant prêté le serment de la Constitution civile du clergé entre 1791 et 1801. Les évêques constitutionnels sont souvent des prêtres ayant des idées… …   Wikipédia en Français

  • Évêques constitutionnels — Évêque constitutionnel En France, un évêque constitutionnel est un évêque issu du clergé ayant prêté le serment de la Constitution civile du clergé entre 1791 et 1801. Les évêques constitutionnels sont souvent des prêtres ayant des idées… …   Wikipédia en Français

  • Constitutional bishop — During the French Revolution, a constitutional bishop was a Roman Catholic bishop elected from among the clergy who had sworn to uphold the Civil Constitution of the Clergy between 1791 and 1801. Constitutional bishops were often priests with… …   Wikipedia

  • Konstitutioneller Bischof — Ein Konstitutioneller Bischof (frz. évêque constitutionel) war ein Bischof der während der Französischen Revolution reorganisierten Katholischen Kirche Frankreichs. Die Diözesen der konstitutionellen Bischöfe entsprachen den 1790 errichteten… …   Deutsch Wikipedia

  • Ancient Diocese of Oloron — The former Catholic Diocese of Oloron in south west France was suppressed after the French Revolution, by the Concordat of 1801. It dated from the sixth century[1]. Its see was the Cathedral of Sainte Marie d Oloron in Oloron Sainte Marie, now in …   Wikipedia

  • Bischof von Oloron — Die folgenden Personen waren Bischöfe von Oloron (Frankreich): um 506: Heiliger Grat um 551: Agustius (?) um 573 bis um 585: Lezer um 653: Abientius um 659: Zozime um 661: Tructémonde um 668: Arcontius um 850: Gérard um 977: Gombaud um 992:… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Bischöfe von Oloron — Die folgenden Personen waren Bischöfe von Oloron (Frankreich): um 506: Heiliger Grat um 551: Agustius (?) um 573 bis um 585: Lezer um 653: Abientius um 659: Zozime um 661: Tructémonde um 668: Arcontius um 850: Gérard um 977: Gombaud um 992:… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”