Barrière de Melilla

35°18′N 02°58′W / 35.3, -2.967

Carte de la ville autonome de Melilla.
La barrière de Melilla vue du côté espagnol.

La barrière de Melilla ou Valla de Melilla (en espagnol), est une barrière physique de séparation entre le Maroc et la ville autonome espagnole de Melilla, sur la côte africaine. Son but est d'arrêter l'immigration illégale et la contrebande.

Cette barrière d'un coût de 33 millions d'euros se compose de 12 km de clôtures parallèles de 6 mètres de hauteur, couronnées de barbelés. Des postes de surveillance sont répartis le long de la barrière et des routes entre les clôtures permettent le passage des véhicules de surveillance de la Garde civile. Un réseau de câbles souterrains est relié à des capteurs électroniques de bruit et de mouvement. La barrière est équipée de systèmes d'éclairage de forte puissance et de caméras vidéo de vision nocturne. La hauteur des clôtures a été portée à 6 mètres en raison de tentatives d'immigration de masse en 2005, à proximité du mont Gourougou.

Le Maroc a émis des objections à la construction de la barrière, car il considère Melilla comme une portion occupée du territoire marocain et demande son rattachement au Maroc depuis son indépendance en 1956.

En octobre 2005, plus de 700 immigrants d'origine subsaharienne tentèrent de franchir la barrière pour pénétrer sur le territoire espagnol. Plusieurs d'entre eux furent tués par les forces de sécurité espagnoles. Amnesty International et Médecins sans frontières ont accusé le gouvernement marocain d'avoir déporté des centaines de réfugiés dans le désert du Sahara sans nourriture ni eau en 2006.

Article détaillé : Externalisation de l'asile.

Sommaire

Voir aussi

Liens externes

  • « Six immigrants sont morts lors d'un assaut avorté à Melilla », Le Monde, 6 octobre 2005 [1]
  • « Des immigrants expulsés d'Espagne abandonnés près de la frontière algérienne », Le Monde, 7 octobre 2005 [2]
  • « Deux morts lors d'un assaut de clandestins à Melilla », Le Monde, 3 juillet 2006 [3]

Sources

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barrière de Melilla de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barrière de séparation — Les barrières de séparation sont des barrières physiques (murs ou des clôtures) édifiées par certains États le plus souvent à proximité de leurs frontières extérieures. Employée tout au long de l histoire, cette pratique est devenue plus… …   Wikipédia en Français

  • Barrière de Ceuta — 35° 53′ 53″ N 5° 21′ 51″ W / 35.89795, 5.36407 …   Wikipédia en Français

  • Melilla — Ciudad Autónoma de Melilla Cité autonome de Melilla (fr) …   Wikipédia en Français

  • Externalisation de l'asile — Pour consulter des articles plus généraux, voir : Politique de l immigration de l Union européenne et Droit d asile dans l Union européenne. L externalisation de l asile est un type de politiques migratoires menées par les pays de l Union… …   Wikipédia en Français

  • Directive de la honte — Politique de l immigration de l Union européenne Introduction Droit des étrangers (France …   Wikipédia en Français

  • Politique d'immigration de l'Union européenne — Politique de l immigration de l Union européenne Introduction Droit des étrangers (France …   Wikipédia en Français

  • Politique de l'immigration dans l'Union europeenne — Politique de l immigration de l Union européenne Introduction Droit des étrangers (France …   Wikipédia en Français

  • Politique de l'immigration dans l'Union européenne — Politique de l immigration de l Union européenne Introduction Droit des étrangers (France …   Wikipédia en Français

  • Politique de l'immigration dans l'union européenne — Politique de l immigration de l Union européenne Introduction Droit des étrangers (France …   Wikipédia en Français

  • Politique de l'immigration de l'Union Européenne — Introduction Droit des étrangers (France …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”