2008 en Iran

Chronologie du Proche-Orient

2006 en Iran - 2007 en Iran - 2008 en Iran - 2009 en Iran - 2010 en Iran
2006 par pays au Proche-Orient - 2007 par pays au Proche-Orient - 2008 par pays au Proche-Orient - 2009 par pays au Proche-Orient - 2010 par pays au Proche-Orient

Années :
2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011

Décennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Astronomie Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Sociologie • Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Sommaire

Chronologie

Janvier 2008

  • Dimanche 6 janvier 2008 : Le jean-claude américain annonce que trois navires de guerre américains, patrouillant dans le détroit d'Ormuz, ont été menacés par des vedettes rapides occupées par des pasdarans (gardiens de la révolution) iraniens agissant de manière coordonnée. Les vedettes sont parties après les sommations d'usage. Il dénonce des manœuvres « provocatrices » commandées par le gouvernement iranien.
  • Dimanche 13 janvier 2008 :
    • À Abou Dabi, le Président George W. Bush accuse l'Iran de constituer une « menace pour la sécurité des nations » partout dans le monde et d'« être le premier parrain étatique du terrorisme ». Il appelle les pays arabes sunnites et tous les amis des États-Unis « à faire face à ce danger avant qu'il ne soit trop tard ».
    • Le directeur de l'AIEA, Mohamed el-Baradei annonce avoir conclu avec le gouvernement iranien un nouvel accord donnant à ce dernier un délai supplémentaire de quatre semaines pour répondre à certaines questions sur ses activités nucléaires passées.

Février 2008

  • Jeudi 14 février 2008 : Selon des diplomates en poste à Vienne — ville du siège de l'AIEA —, l'Iran poursuit son programme nucléaire militaire. Des tests d'enrichissement dans des centrifugeuses de deuxième génération auraient été effectués. Du gaz d'uranium (UF6) a été utilisé ce qui ouvrirait la voie à la fission nucléaire et à la fabrication de la bombe atomique dès cette année.

Mars 2008

  • Dimanche 16 mars 2008 : Les conservateurs du courant fondamentaliste remportent les élections législatives. En fait le courant fondamentaliste est divisé entre le « Front des défenseurs des principes » du président Mahmoud Ahmadinejad et une coalition élargie derrière le maire de Téhéran Mohammed Baquer et l'ancien négociateur Ali Larijani.
  • Mercredi 19 mars 2008 : Le candidat républicain, John McCain, à Amman, explique que les Iraniens « entraînent chez eux [des Irakiens] d'Al-Qaida », précisant plus tard, « les Iraniens entraînent les extrémistes, pas Al-Qaida ».

Avril 2008

  • Vendredi 4 avril 2008 : D'après des diplomates proches de l'AIEA, deux lignes de 176 centrifugeuses IR-2 — tournant deux fois plus vite que celle de la première génération — sont en production sur le site d'enrichissement de Natanz au sud-ouest de Téhéran, et une troisième serait en cours d'installation. Les nouvelles centrifugeuses seraient capables d'atteindre le seuil d'enrichissement de 90 % et d'aller au-delà permettant d'obtenir de l'uranium de qualité militaire.
  • Mardi 8 avril 2008 :
    • L'Iran célèbre la seconde fête du nucléaire et le président Mahmoud Ahmadinejad annonce, depuis le site nucléaire de Nantaz, l'installation prochaine de six mille centrifugeuses de nouvelle génération.
    • L'ancien porte-parole des négociateurs iraniens sur le nucléaire, Hassan Rohani est condamné à deux ans de prison avec sursis.
  • Vendredi 11 avril 2008 :
    • L'agence officielle iranienne, IRNA, annonce la mise en service de 492 nouvelles centrifugeuses en plus des trois mille déjà en service.
    • Selon la chaîne CNN, un navire de la marine américaine, le patrouilleur USS Typhoon, naviguant dans le golfe, aurait tiré un signal d'alerte contre trois vedettes iraniennes qui se seraient approchées à moins de deux cent mètres de lui.
  • Samedi 12 avril 2008 : Une explosion dans une mosquée chiite de la ville de Chiraz a causé la mort de 11 personnes et a blessé 191 autres victimes. D'après la police, l'explosion aurait été causée par la présence d'une importante panoplie de munitions et d'explosifs dans le centre culturel de la mosquée qui abritait une exposition commémorant la guerre Iran-Irak (1980-1988).
  • Lundi 14 avril 2008 : Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix 2003 et militante des droits de l'homme, fait état de nombreuses menaces contre elle et sa famille, et ce depuis plusieurs mois.
  • Mercredi 23 avril 2008 : Trois importants ayatollahs - dont Nasser Makarem Shirazi et l'ancien président Ali Akbar Hachemi Rafsandjani - critiquent la politique économique du gouvernement, qui selon eux est responsable d'une inflation de 18,4% en un an et des prix toujours plus élevés des logements (100% en deux ans) [2]. Plusieurs députés et économistes ont déjà signalé la montée des mécontentements depuis plus d'un an. Le ministre des Finances démissionnaire, Davoud Danesh Jafari, dénonce le budget 2008-2009 très inflationniste, élaboré par Mahmoud Ahmadinejad. Depuis 2005, les pétro-dollars sont injectés en masse dans l'économie iranienne en multipliant les prêts à faible taux d'intérêts; or, ce volume de liquidités alimente une inflation de plus en plus incontrôlable. En réponse, le président Ahmadinejad accuse "les ennemis de l'intérieur" et une opposition contrôlant une "mafia économique".
  • Vendredi 25 avril 2008 : Élections législatives, qui voient la victoire des conservateurs qui remportent 200 sièges du Parlement (Majlis) sur 287; les réformateurs en remportent 47 et les indépendants 40.
  • Mercredi 30 avril 2008 :
    • Selon de nouvelles estimations du Mossad et des services de renseignements militaires israéliens, les chercheurs iraniens auraient fait d'importants progrès et « pourraient franchir le seuil technologique avant la fin de cette année », selon Shaoul Mofaz, vice-premier ministre israélien chargé du dialogue stratégique avec les États-Unis.
    • Une quatrième militante féministe, Rezvan Moghadam, a été condamnée à une peine avec sursis de six mois de prison et à 10 coups de fouet par le tribunal révolutionnaire de Téhéran[3].

Mai 2008

  • Dimanche 4 mai 2008 : L'Ayatollah Ali Khamenei, guide suprême, déclare que l'Iran poursuivra son programme nucléaires malgré les menaces des grandes puissances.
  • Vendredi 16 mai 2008 : Six dirigeants de la communauté baha'ie sont arrêtés; un premier avait été arrêtés le 30 mars dernier. La communauté baha'ie subit depuis 1979 les persécutions de la dictature islamiste des mollahs et son culte fut désormais proscrit, mais depuis l'arrivée au pouvoir du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2005, cette minorité religieuse pacifique subit un durcissement de la répression.
  • Mardi 29 mai 2008 : Dans un entretien au journal Le Monde, le nouveau premier ministre russe Vladimir Poutine déclare : « Les Iraniens sont un peuple fier. Ils veulent jouir de leur indépendance et utiliser le droit légitime au nucléaire civil. Je suis formel : sur le plan juridique, l'Iran n'a rien enfreint pour l'instant. Il a même le droit d'enrichir [de l'uranium] ».

Juin 2008

  • Mardi 10 juin 2008 : Le sommet États-Unis-UE se réunit à Brdo Pri Kranju en Slovénie avec la présence du président George W. Bush qui obtient une déclaration commune en faveur d'un accroissement de la pression diplomatique sur l'Iran.

Juillet 2008

Août 2008

  • 21 août 2008 : 30 clandestins afghans sont tués et 83 autres blessés, quand le camion qui les transportait s'était renversé dans la province de Fars (sud).

Septembre 2008

Octobre 2008

  • Vendredi 31 octobre 2008 : L'Iran et l'Irak conviennent d'échanger les restes de 200 soldats irakiens contre ceux de 41 soldats iraniens tués durant la guerre ayant opposé les deux pays entre 1980 et 1988[4].

Novembre 2008

  • Lundi 4 novembre 2008 : Le Parlement adopte à une large majorité (188 sur 247 députés présents dans l'hémicycle) une motion de censure contre le ministre de l'Ibtérieur, Ali Kordan, accusé d'avoir un faux diplôme de la prestigieuse université britannique d'Oxford[5] Proche du président Ahmadinejad, il avait été nommé en août dernier, en remplacement de Mostapha Pour Mohammadi, lui aussi contraint à la démission. Il s'agit du dixième changement de ministre depuis 2005. Ali Kordan est un vétéran de la République islamique, ancien vice-président de la télévision d'État et ancien fonctionnaire aux ministères du Travail et du Pétrole. Un représentant du gouvernement, Mohammad Abassi, a été convaincu de la tentative d'acheter le vote de certains députés en leur versant des chèques.
  • Jeudi 6 novembre 2008 : Selon une décision du Trésor des États-Unis, désormais plus aucun virement financier à destination de l'Iran ne pourra être fait par des banques américaines. Cette mesure est destinée « à révéler l'implication des banques iraniennes dans le soutien du régime de Téhéran au groupes terroristes et à la prolifération nucléaire et balistique.
  • Mercredi 19 novembre 2008 : L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) estime, dans deux rapports confidentiels, que l'Iran progresse dans son programme d'enrichissement de l'uranium en dépit de trois séries de sanctions imposées par le Conseil de sécurité de l'ONU et que son enquête sur le programme d'armes nucléaires de l'Iran était dans une impasse. l'Agence souligne notamment le manque de progrès pour faire la lumière sur les tentatives présumées de l'Iran d'adapter son missile Shahab-3 en vue de l'équiper d'une charge nucléaire.
  • Mardi 25 novembre 2008 : Peine de mort requise dans le procès de trois iraniens accusés d'espionnage pour le compte d'Israël.
  • Mercredi 26 novembre 2008 : Dix iraniens dont une femme sont pendues pour meurtre ce matin à la prison d'Evine à Téhéran.
  • Samedi 29 novembre 2008 : Le président Mahmoud Ahmadinejad présent à Doha (Qatar), à l'occasion de la conférence internationale des Nations unies sur le financement du développement, réunissant les représentants des 20 pays les plus riches du monde, déclare que la crise financière a mis un terme à un système capitaliste « impitoyable et injuste » et suggère que la crise pourrait être un « stratagème » des États-Unis pour « affaiblir leurs rivaux et attirer des richesses » dans leur propre économie. Il a renouvelé ses attaques contre Israël : « …j'annonce que le régime sioniste touche à sa fin et que davantage de crimes ne pourront le sauver […]dans un avenir proche, les concepts d'agression et de sionisme seront rayés de la carte ».

Décembre 2008

  • Samedi 6 décembre 2008 : Selon l'agence iranienne Fars, l'armée iranienne a testé avec succès un nouveau missile mer-mer lors de manœuvres militaires en mer d'Oman. Le missile Nasr-2 (Victoire) a atteint une cible située à 30 km du navire à partir duquel il a été tiré.
  • Dimanche 7 décembre 2008 : Un séisme de magnitude 5,6 a frappé dimanche la région de Dargahan (province d'Hormozgan, sud de l'Iran).
  • Samedi 20 décembre 2008 : Selon le journal italien La Stampa, l'Iran utilise des avions de la compagnie nationale vénézuélienne, la Conviasa, pour transporter vers la Syrie du matériel servant à fabriquer des missiles et ainsi contourner les sanctions de l'ONU. Une partie du matériel transporté (ordinateurs, composants de moteurs) proviendrait du groupe industriel iranien Shahid Bagheri (SBIG), inscrit à l'annexe de la résolution 1737 de l'Onu pour son implication dans le programme de missiles balistiques iranien. De son côté, la Syrie fait parvenir depuis 2006 du matériel militaire destiné aux Gardiens de la révolution et le Venezuela bénéficie de la mise à disposition de certains Gardiens de la révolution et des membres de leur unité d'élite, l'Al-Quds, pour former et renforcer les services secrets et la police vénézuélienne[6].
  • Dimanche 21 décembre 2008 :
    • Le gouvernement fait fermer les bureaux du Cercle des défenseurs des droits de l'Homme, dirigé par le prix Nobel de la paix Shirin Ebadi.
    • Selon des observateurs, l'Iran est désormais durement touché économiquement, le président Mahmoud Ahmadinejad vient d'admettre qu'un baril à moins de 30 dollars contraindra l'Iran à « abandonner une grande partie des projets économiques ». La rente pétrolière représente 90 % des recettes d'exportation et près de 75 % des dépenses budgétaires du pays.
  • Mercredi 24 décembre 2008 :
    • Selon l'agence Fars, 9 personnes, dont une femme, reconnues coupables de meurtre, ont été pendues ce matin à la prison d'Evine de Téhéran, portant à 243 le nombre de condamnés exécutés cette année contre 317 en 2007. Le meurtre, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue et l'adultère sont passibles de la peine de mort en Iran.
    • 12 personnes, dont 11 Afghans dans une voiture, ont péri dans une collision entre la voiture et un autobus entre Bam et Zahedan (sud-est).
  • Jeudi 25 décembre 2008 : La chaîne de télévision britannique Channel Four a demandé au président Mahmoud Ahmadinejad de prononcer cette année le message de Noël alternatif destiné à concurrencer celui de la reine Elizabeth II. Dans ce message spirituel, s'exprimant en farsi, la langue iranienne, le président Ahmadinejad, tout en présentant ses vœux de bonne année aux Britanniques, confie que si Jésus était vivant aujourd'hui, il s'opposerait aux « puissances agressives, acrimonieuses et expansionnistes » : « Si le Christ était sur terre aujourd'hui, il ne fait aucun doute qu'Il se tiendrait aux côtés du peuple dans son opposition aux puissances agressives, acrimonieuses et expansionnistes […] Si le Christ était sur terre aujourd'hui, il ne fait aucun doute qu'Il hisserait la bannière de la justice et de l'amour pour l'humanité afin de s'opposer aux bellicistes, aux envahisseurs, aux terroristes et aux tyrans du monde ».
  • Dimanche 28 décembre 2008 : Le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, appelle les pays musulmans à punir Israël pour « ses crimes à Gaza », déplorant par ailleurs le « silence » de certains dirigeants arabes. Selon le ministère des Affaires étrangères, un avion d'aide humanitaire s'est envolé vers le Caire pour une aide d'urgence, un deuxième est en préparation et des bateaux vont suivre.
  • Lundi 29 décembre 2008 : Journée de deuil national en solidarité avec les habitants du territoire palestinien. Des milliers de manifestants à Téhéran scandent « Mort à Israël », « Mort à l'Amérique », « Israël doit disparaître de la face du monde », « Nous devons tous nous mobiliser pour détruire Israël ». Un groupe islamiste étudiant annonce l'inscription de volontaires pour faire partie des brigades martyres combattante contre Israël. Un bateau chargé de 2 000 tonnes d'aide humanitaire, a quitté le port de Bandar Abbas à destination de la bande de Gaza, deux autres bateaux sont en préparation.

Notes et références

  1. Lefigaro.fr - Iran/législatives : l'UE critique
  2. Selon le quotidien Aftab-é Yazd
  3. selon le quotidien modéré Kargozaran du 1er mai 2008
  4. Le Figaro.fr - Irak/Iran : échange des restes de soldats
  5. Le Figaro.fr - Iran : limogeage du ministre de l'intérieur
  6. Obs.com, Caracas aide au transport du matériel pour des missiles iraniens

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 2008 en Iran de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2008 en Irak — Chronologie du Proche Orient 2006 en Irak 2007 en Irak 2008 en Irak 2009 en Irak 2010 en Irak 2006 par pays au Proche Orient 2007 par pays au Proche Orient 2008 par pays au Proche Orient 2009 par pays au Proche Orient 2010 par pays au Proche… …   Wikipédia en Français

  • 2008 en astronautique — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2008 en Israël — Chronologie du Proche Orient 2006 en Israël 2007 en Israël 2008 en Israël 2009 en Israël 2010 en Israël 2006 par pays au Proche Orient 2007 par pays au Proche Orient 2008 par pays au Proche Orient 2009 par pays au Proche Orient 2010 par pays au… …   Wikipédia en Français

  • 2008 en économie — • Chronologie générale de l économie • Années de l économie : 2005 2006 2007 2008 2009 …   Wikipédia en Français

  • 2008 en Afghanistan — 2006 en Afghanistan 2007 en Afghanistan 2008 en Afghanistan 2009 en Afghanistan 2010 en Afghanistan 2006 par pays au Proche Orient 2007 par pays au Proche Orient 2008 par pays au Proche Orient 2009 par pays au Proche Orient 2010 par pays au… …   Wikipédia en Français

  • 2008 en Suisse — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècl …   Wikipédia en Français

  • 2008 en Inde — 2006 en Inde 2007 en Inde 2008 en Inde 2009 en Inde 2010 en Inde 2006 par pays en Asie 2007 par pays en Asie 2008 par pays en Asie 2009 par pays en Asie 2010 par pays en Asie Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011… …   Wikipédia en Français

  • 2008 en Italie — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2008 en cyclisme — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2008 en aéronautique — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”