Barrage Vauban
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vauban (homonymie).
Barrage Vauban
Le barrage Vauban vu de la place du Quartier Blanc

Pays Drapeau de France France
Région Alsace
Localité Strasbourg
Latitude
Longitude
48° 34′ 46″ Nord
       7° 44′ 17″ Est
/ 48.57944, 7.73806
48°34′46″N 7°44′17″E / 48.57944, 7.73806
Franchit l'Ill
Fonction défensive
Type pont-écluse
Longueur 120 m
Construction 1686-1700
Protection  Inscrit MH (1971, 1995)[1]

Géolocalisation sur la carte : Strasbourg

(Voir situation sur carte : Strasbourg)
Barrage Vauban

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Barrage Vauban

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Barrage Vauban
Listes

Ponts remarquables les plus longssuspendusà haubansen arcromainscantilever

Le barrage Vauban vu depuis les ponts couverts
Le barrage Vauban en travaux

Le Barrage Vauban, également appelé Passage Vauban et Pont Vauban à tort, ou encore actuellement Terrasse Vauban, fut construit de 1686 à 1700 par l'ingénieur français Tarade sur les plans de Vauban à Strasbourg. Il était censé fonctionner comme un pont-écluse.

Sommaire

Histoire

La construction du barrage débuta en 1686, soit cinq ans après la conquête de Strasbourg par Louis XIV.

Face aux progrès de l’artillerie et des techniques de combat, les ponts couverts ne permettaient plus de défendre correctement le sud de la ville. On décida donc d’édifier, à quelques mètres en amont, une nouvelle construction capable de faire face aux nouvelles contraintes de la guerre « moderne ».

Fonction

Baptisé « la grande écluse », le barrage était censé, en cas d’attaque, en obstruant ses arches par fermeture des vannes, faire monter le niveau de la rivière l’Ill et inonder tous les terrains situés au sud de la cité, et donc les rendre infranchissables par l’ennemi.

Constituées principalement de champs et de vergers, ces zones, une fois noyées, devenaient de véritables marécages dans lesquels étaient censées s’embourber les troupes ennemies.

Structure

Les ponts couverts, vus du barrage Vauban

L’édifice est aussi nommé « Passage Vauban » ou « Pont Vauban » car il s’agit également d’un couloir menant d’une rive à l’autre de l'Ill. Ce « passage » contient trois ponts-levis. Le couloir public est plus étroit que le pont. En effet, des grilles lui interdisent l’accès des côtés, occupés par les moulages en plâtre des statues de la cathédrale.

C’est le toit de cette structure qui fait actuellement office de terrasse. Un escalier intérieur y permet l’accès au public. On peut bien admirer les ponts couverts et la cathédrale depuis la terrasse.

Il y a souvent confusion entre le pont Vauban et le barrage Vauban. Or, il s'agit de deux édifices très différents : le pont Vauban (franchissable en voiture) enjambe le petit Rhin (le bassin Vauban, alimenté par le Rhin) et se situe près du pont de l'Europe (le pont enjambant le Rhin, conduisant de Strasbourg, en France, à Kehl, en Allemagne).

Quant au « passage public », son nom est erroné : cet actuel passage a été aménagé par Georges Frankhauser (1888 - 1968) au début du XXe siècle.

Emplacement

Le barrage se trouve dans le quartier historique de la Petite France et enjambe l'Ill. Il reliait les fortifications (aujourd'hui disparues) de la ville Il se situe en face des ponts couverts de Strasbourg. Proches des deux extrémités du barrage se dressent l’Hôtel du Département où siège le Conseil Général du Bas-Rhin, le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg ainsi que l'ENA (située dans l'ancienne prison St-Jean).

Sur les deux pointes situées devant les tours des ponts couverts, et en aval du barrage Vauban, on peut voir deux séries d'embrasures situées très près du niveau de l'eau ; il s'agit très certainement d'emplacements homologues aux batteries de rupture telles que l'on en trouve dans de nombreux ports de mer fortifiés, qui permettent de couler sur place des bateaux tentant d'investir la place.

Animations

Les ponts couverts de nuit

C’est à partir du barrage que sont tirés les feux d’artifices du 14 juillet de Strasbourg.

En été, lors des animations de sons et lumières, le barrage sert d'écran pour ces projections de lumière (tout comme la cathédrale de Strasbourg).

Références

  1. Notice no PA00085039, sur la base Mérimée, ministère de la Culture

Liens externes

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barrage Vauban de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barrage Vauban — The Barrage Vauban (Vauban weir) is a weir erected in the 17th century on the river Ill west of the Petite France district in Strasbourg. Severals stories high, it houses sculptures in its main level and a panoramical terrace on its roof …   Wikipedia

  • Vauban — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Vauban (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sébastien Le Prestre de Vauban, maréchal de France, architecte militaire français ; Antoine Le Prestre de Vauban, lieutenant général des armées et… …   Wikipédia en Français

  • Pont Vauban — Barrage Vauban Le barrage Vauban vu de la place du l hôtel du département …   Wikipédia en Français

  • Sébastien Le Prestre de Vauban — Vauban redirects here. For other uses, see Vauban (disambiguation). Sébastien Le Prestre, Seigneur de Vauban. Vauban, French School painting of the 18th century Born 15 May 1633( …   Wikipedia

  • Fort Vauban — Strasbourg Pour les articles homonymes, voir Strasbourg (homonymie). Strasbourg Straßburg Les bords de l Ill et la cathédr …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Villes Fortifiées Par Vauban — Cette page recense les villes dont une partie des fortifications, citadelle, fort détaché ou enceinte est due à Sébastien Le Prestre de Vauban. Fortification de Toul 1681 1685, fortification de la ville frontière de Huningue 1681 1690, Saint… …   Wikipédia en Français

  • Liste des villes fortifiees par Vauban — Liste des villes fortifiées par Vauban Cette page recense les villes dont une partie des fortifications, citadelle, fort détaché ou enceinte est due à Sébastien Le Prestre de Vauban. Fortification de Toul 1681 1685, fortification de la ville… …   Wikipédia en Français

  • Liste des villes fortifiées par vauban — Cette page recense les villes dont une partie des fortifications, citadelle, fort détaché ou enceinte est due à Sébastien Le Prestre de Vauban. Fortification de Toul 1681 1685, fortification de la ville frontière de Huningue 1681 1690, Saint… …   Wikipédia en Français

  • Liste des villes fortifiées par Vauban — Cette page recense les villes dont une partie des fortifications, citadelle, fort détaché ou enceinte est due à Sébastien Le Prestre de Vauban. Sauf mention contraire, il s’agit de reprises ou d’améliorations de fortifications préexistantes.… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”